Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

nenette_010

Nuit de confessions

Recommended Posts

Ce soir là, nous étions chez des amis pour une petite soirée sympa. Nous avions bien mangé, beaucoup bu, et surtout chanté très faux jusqu’à 4h30 du matin. Ça faisait longtemps que nous n’avions pas ri de la sorte.

En rentrant à l’appart, nous étions encore très énervés. Après avoir mis au lit notre loulou qui dormait déjà depuis longtemps, je suis allée dans la salle de bain pour me remettre un peu de cette folle soirée.

Sans un bruit, il s’est approché de moi et m’a littéralement sauté dessus pendant que je me lavais les dents, très sexy avec le dentifrice qui me coulait le long du menton, non ? Il s’est collé à moi et dans le miroir, j’ai vu une « flamme » de folie dans son regard. Il me tenait les seins très fort et se plaquait contre mon dos et mes fesses. Pour jouer un peu avec sa patience, je me suis penchée en avant pour me rincer la bouche, en un éclair il a baissé mon shorty et s’est collé contre mes fesses. L’invitation était lancée…

Pas le temps de m’essuyer, il me retourne et m’embrasse avec une telle fougue que j’ai du mal à réagir. Il me parcourt de ses mains et me couvre de frissons, avec toute sa force digne de nos premières étreintes (vous savez les premiers ébats pendant lesquels on veut « impressionner », marquer les esprits, être sûre de garder le « coeur » de sa belle, enfin).

Il m’emmène dans sa chambre (nous faisons toujours chambre à part, malgré un net rapprochement ces derniers temps), me jette sur le lit et m’écarte les jambes.

Il se couche sur moi, m’embrasse et me presse entre ses mains puis doucement me parcourt de ses lèvres, me suçote les tétons, les pince du bout des dents, je le laisse faire, je suis à lui toute entière. Il passe ses doigts entre mes jambes et commence un doux massage en me regardant droit dans les yeux, j’ai du mal à soutenir son regard, je ferme les yeux et mon corps est entièrement livré à lui.

Je sens sa bouche embrasser mon bouton, sa langue qui s’immisce langoureusement, je miaule, c’est un supplice délicieux.

Il se redresse et pose sa verge, se mouille, me caresse et me pénètre longuement, je ne peux contrôler mes gémissements, il est si tendu, si fort…

Je me cambre pour mieux le sentir contre moi, sentir chaque contact sur mon pubis. J’ai envie de crier mon plaisir, mais rien ne sort de ma bouche, et ses lèvres qui m’embrassent, sa langue qui me torture, je deviens folle.

Il se retire de moi et me caresse, s’approche de mon oreille et me dit « sans tabou Nénette !» je ne sais plus quoi penser. Mon esprit est comme submergé par cette phrase.

Je répète « sans tabou, vraiment ? » il me regarde dans les yeux et acquiesce.

Dans mon esprit une connexion se fait et cette nuit va devenir la réalisation d’un fantasme…

Je me lève hésitante et vais chercher mon joujou préféré, je n’ose pas lui montrer, ça me fait drôle de lui présenter son « remplaçant », « c’est lui ton « copain », alors ? » me lance-t-il.

Je rougis et finis par lui présenter celui qu’il a appelé mon copain.

« Je me doutais que tu en avais un » me lance-t-il, « mais il est hors de question que tu t’en serves sur moi » ça je m’en doutais un peu, beaucoup même.

De toute façon, ce n’est pas ça qui m’intéressait, j’avais une toute autre idée en tête…

J’ai posé « copain » à coté de lui et j’ai caressé ses cuisses, son sexe me faisait envie, j’avais envie de le prendre à pleine bouche et de le goûter, il était encore luisant de ma sève. Je l’ai pris d’une main et l’ai porté à mes lèvres, je l’ai léché longuement tout entier, il se tendait encore, et gonflait entre mes lèvres, je sentais déjà quelque gouttes de spermes qui perlaient.

Il m’a arrêtée me prenant par les cheveux et m’a tirée à lui, pour m’embrasser, m’a serrée très fort entre ses bras, je me pressais sur son sexe, j’aime qu’il soit contre moi. Je me suis relevée et j’ai pris mon temps sur lui, doucement d’abords puis avec plus d’insistance, mon bassin tournait, il me caressait les seins, les suçotait encore, puis m’a mise sur le dos et s’est saisi du « copain » et lentement l’a introduit et après quelques va-et-vient m’a demandé de me retourner, ce que j’ai fait.

Je me suis mise à quatre pattes sur ce lit qui n’était plus le mien depuis bien longtemps. J’ai collé mes épaules aux draps, me suis cambrée le plus que je pouvais, j’avais les fesses tendues et offertes à son bon plaisir. Il a à nouveau introduit mon joujou, en me caressant les fesses de sa main ferme, se les réservant pour plus tard, et longuement il l’a fait jouer en moi, me caressant le dos de sa main libre. Le plaisir était si intense, que, lui, mon homme utilise mon joujou comme ça, j’avais sa verge tendue entre les fesses, juste posée, gonflée, chaude…hmmm

Les vibrations si douces, de cette verge de latex me détendaient, me contractaient, me rendaient chose. J’ai joui « sans » lui devant lui, pour lui.

Il venait de me libérer de cette culpabilité accumulée par toutes ces utilisations délicieuses de l’objet de mes plaisirs.

En s’allongeant contre moi, il m’embrasse dans le cou et me susurre « salope », ce mot m’a électrisé, je n’ai pas réussi à l’expliquer

J’étais comme en transe, insatiable…

Je crois que nous avons essayé toutes les combinaisons possibles (…) et à chaque fois, j’ai reçu (je suis égoïste de ne parler que de moi mais) un tel plaisir… jamais encore il n’avait été aussi (comment le décrire, long, intense, fort, puissant, ferme, bestial parfois, et aussi tendre, doux) amoureux…

Plus il me donnait, plus j’en voulais…

À la fin, j’étais de nouveau les fesses en l’air, il me pénétrait lentement me tenant par les hanches, ses bourses dans une main, mon « copain » dans l’autre, je lui donnais le même rythme que mon chéri. Un fantasme enfin assouvi, enfin presque, celui d'être pénétrée par deux hommes (il m'en manque encore un petit bout mais c'est une entrée en matière, somme toute assez agréable), de les sentir chacun de son coté, de me sentir complètement soumise, dansant entre deux sexes.

Il s’est penché sur moi, s’est collé sur mon dos, a déposé un baiser entre mes omoplates, s’est approché de ma nuque et m’a dit « tu sais, je ne t’ai jamais trompée, tu es ma seule femme ». En entendant ça, j’ai rougis je ne savais quoi lui répondre. Juste « Je t’aime ».

Il s’est relevé, et a augmenté ses mouvements, je sentais son pieu me transpercer, j’ai accéléré le mouvement moi aussi et nous avons joui ensemble dans un même râle.

Nous avons échangé des caresses, encore un peu puis nous sommes endormis dans les bras l’un de l’autre, premier réveil à coté de lui depuis biiien longtemps.

Union délicieuse.

Nuit de confessions.

Sans tabou.

Juste nous deux.

Momamoureux et Nénette

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

:wink: :doh:

Superbe Nénette ... Intense, sensuel, beau ...

Plein d'espoir ... :pardon:

J'apprécie de plue en plus tes textes ... :P :P

Partager ce message


Lien à poster
Guest decibel

Magnifique Nénétte ... érotisme et sensualité au rendez-vous !!! :wink::P:doh::pardon: ... bravo pour cette nouvelle narration :P:P:P

Je cite cette nuit va devenir la réalisation d’un fantasme ... je te le souhaite de tout coeur :P et beacoup d'autres bonheurs à venir :P :P

Partager ce message


Lien à poster

Merci à toutes et à tous :wink:

Je suis très contente, je vous le dois et c'est un plaisir immense que de le partager avec vous.

Je ne sais pas si je pourrais aller au bout de mon fantasme(même si il n'est pas jaloux, je ne pense pas qu'il accepte un jour de me partager comme ça)

L'avenir nous le dira

Et je vous le dirais :doh:

:pardon:

Partager ce message


Lien à poster

très joli récit, plein de sensualité, de tendresse, d'érotisme

Lupin Gentleman qui aime la beauté du geste

Partager ce message


Lien à poster

Plein de fougue qui donne envie d'être fougueux... et de tendresse qui donne envie d'être tendre... :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Guest Anonymous

très joli récit qui en plus d'être sensuel et chaud laisse augurer d'autres très bons moments pour vous 2

:bisou: :clap:

Partager ce message


Lien à poster

Je viens de découvrir ce texte! Superbe!

Bravo vraiment :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Guest chani12345

Magnifique récit Nenette!!!!

:oops::oops: :aime:

Partager ce message


Lien à poster

Et dire que j'avais raté ça :clap:

Très beau récit nénette en espérant que tu puisses un jour aller au bout de ton fantasme :clap:

Partager ce message


Lien à poster

J'ai eu beaucoup de mal à récupérer ma respiration après cette lecture !!!..... :)

Partager ce message


Lien à poster

Oui on a vite plein d'étoiles dans les yeux

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.