Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

dric35

Un rêve ordinaire

Recommended Posts

C’est mon inconnue , elle habite mon immeuble..

Une fois nous avons pris ensemble la porte d’entrée.Quelques phrases d’usage échangées avant de partir chacun dans sa direction.

Elle a la trentaine,un visage ordinaire ,des cheveux bruns mi longs et s’habille sans éclat.Comment se fait-il que je pense parfois à elle ? quand son visage s’éclaire d’un sourire,ses yeux se plissent et la rendent adorable.Elle dégage la gentillesse spontanée,je l’imagine aimable sans être intrusive.

Je l’avais perdue de vue pendant un certain temps , me posais la question si elle avait déménagé.Puis un jour elle réapparaissait,traversant la cour ensoleillée de l’immeuble,la tête basse. Comme j’aimerais la connaître !

Mon imagination vagabonde déjà..

….

Le destin nous permit de nous croiser plus souvent.Le cap des phrases insipides franchi,nous nous sympathisions .Elle est comme je l’avais imaginé, souriante et gentille à sa façon.

Notre relation évoluait lentement mais sûrement.

Nous varions nos weekends par des repas sans façon chez elle ou chez moi,des soirées cinéma et des ballades..main dans la main.J’évitais de la contacter en semaine pour pimenter nos retrouvailles.

….

Puis vint le jour.Ce jour ou` elle prit l’initiative de m’offrir son corps.Elle m’introduit dans son alcôve, un espace confiné occupé par un matelas recouvert d’un couvre-lit épais.Elle retira alors tous ses vêtements et me demanda d’en faire autant.

Les rideaux rugueux tirés plongeaient la chambre dans une semi pénombre.Assis en tailleur sur le matelas ,je la regardais venir vers moi.Elle ondulait souplement les hanches ,les seins écartés battant la mesure de ses pas.Sans un mot j’attendais la suite des événements.

S’appuyant contre moi,elle s’installa sur mes genoux et s’empala en douceur sur mon sexe qu’elle maintenait érigé.

Posant ses mains sur mes épaules,elle me regardait dans les yeux,un sourire mystérieux et coquin sur les lèvres.Ses genoux repliés prenaient appui sur le matelas,elle ondulait son bassin, absorbant mon membre dans les méandres de sa fente intime.

Son sexe était doux à l’extérieur comme à l’intérieur,son vagin continuait de se lubrifier et serrait ma verge comme un fourreau de chair.Me laissant ivre de bonheur,elle continuait sa langoureuse danse du ventre et m’entraînait vers un plaisir intense.Ses fesses montaient et descendaient,touchaient mes bourses.Je l’enlaçais tandis que jaillit mon précieux nectar dans un raidissement de tous mes muscles.En silence nous goûtions cette minute éphémère et sublime,son visage contre le mien.

J’étais comblé.

….

Zut,ce n’est qu’un cinéma que je me fais dans la tête. Je reviens sur terre.

Cette inconnue existe, le reste hélas n’est qu’un rêve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest decibel

Très joli "fantasme" :pardon::P:P ... et peut-être une suite ? :P:wink::P :doh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.