Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest RemiCoquin

Une belle inconnue italienne

Recommended Posts

Guest RemiCoquin

Nous nous étions rencontré devant la pyramide du Louvres. Au grès des discussions, nous nous étions même trouvé des points communs. Je tentais bon gré mal gré de baragouiner dans mon piètre anglais pour la rassurer sur la ville lumière et sa sécurité. Non, elle ne serait pas agressée. Oui, elle pouvait rentrer à son hôtel sans le moindre souci.

Etait-ce un prétexte ? Je me retrouvais donc à déchiffrer le plan de Paris le plus proche à chercher où donc était située cette fichue rue. Après quelques minutes à parcourir la liste des noms, je finissais par repérer sa destination et à envisager le trajet qui me semblait le plus simple.

Le métro n'était pas à proprement parler adapté et nous nous retrouvions à errer au grès de mon sens de l'orientation intuitif, elle ne cessant de me remercier de la raccompagner alors que j'essayais de lui rendre le trajet un tantinet instructif en lui détaillant tant bien que mal l'histoire des rues de Paris que nous croisions. Petit à petit, ce trajet se faisait plus intime, alors qu'elle se collait à moi, me prenait la main, pour ralentir mon pas pressé.

Et voila qu'après une demi-heure, nous nous retrouvions devant son hotel. Son accent italien me faisait un effet certain après toutes ses minute à évacuer mon angoisse à essayer de lui rendre ce trajet avec un jeune diplomé autiste un minimum intéressant. Elle ne réalisait pas que son corps pressé contre le mien avait réveillé un désir certain.

Et du haut de sa féminité, elle m'offrait simplement de monter pour la remercier. Moi qui pensait encore à un simple verre parceque cette marche à parler sans cesse m'avait désaltéré, je ne pensais pas qu'elle pensait m'offrir autre chose.

Assis dans sa chambre, à déglutir le verre que j'avais timidiment demandé, je la voyais face à moi, souriante, attirante. Je ressentais à nouveau ce trouble dans mon bas-ventre, sans oser y penser. Et elle se faisait plus insistante alors que je finissais mon verre. Je la découvrais soudain assise à côté de moi alors que mes pensées avaient divagué un instant.

Et sa main prenait la mienne … Elle guidait mes doigts vers sa bouche. Je sentais ses levres glisser sur mes doigts, la chaleur de la salive les prendre en elle … Et mon érection dont j'étais encore si géné … Mais qui allait la ravir …

Avec le recul, je la sentais génée de me faire prendre conscience qu'elle avait envie de moi … Qu'elle savait que je bandais … Mais je laissais pourtant mon autre main partir à la découverte de son corps. Je me laissais guider par mon instinct, mon regard bloqué sur ses cuisses où ma main s'aventurait avec doute, mais avec une certitude que je ne me connaissais encore pas. Sa peau était douce. Et elle m'embrassait dans le cou. Je massais cette cuisse dont la peau se dévoilait à mesure que je relevais la juppe, ferme, jeune, attirante …

Mes yeux se fermaient pour sentir ses baises sur mon cou, pendant que je me serrais à elle, que je me laissais emporter par le désir, tournant progressivement la tête vers elle pour l'embrasser, alors que je sentais sa main prendre la mienne, la guider …

Sa langue dans ma bouche, ma langue dans la sienne, je découvrais du bout des doigts son intimité, moite, humide, sa main m'ayant guidé au creux de ses cuisses … Mes doigts se tendaient pour mieux épouser cette vulve sur laquelle elle plaquait ma paume … Je sentais sa vulve acceuillir mes doigts; je sentais la douceur de sa culotte m'inviter plus profondément …

Et pendant que je ne songeais qu'a ma main au creux de cette intimité, je ne réalisais pas qu'elle s'était allongée sur moi, elle me manifestait son désir, m'embrassant, ondulant contre mon corps, ma main toujours perdue entre ses cuisses, qu'elle frottait avec insistance contre moi …

Je sentais ma verge tendue contre son corps … L'une de ses mains, laquelle … ? Qui me la caressait avec une telle douceur …

Elle était douce, elle me désirait, elle prenait le temps de me faire prendre conscience de son corps, de ses envies …

Mes doigts écartaient sa lingerie pour glisser en elle, pendant qu'elle me marquait le cou de suçons dont je n'aurais conscience que le lendement …

Mais j'étais entre ses mains … Elle me masturbait …. Elle pressait mon gland contre sa vulve … Et mes mains désiraient découvrir le reste de son corps, de sa poitrine, de son cou …

Et soudain, je sentais ma verge la pénétrer … Elle s'empallait sur moi … J'avais sa poitrine collée au visage … C'était allé si vite … Mais je suçais ses tetons … Je les mordillais … Je les aimais … Pendant qu'elle me chevauchait … Que je sentais ses cuisses sur les miennes … Que je sentais mon sexe en elle … Je l'aggripais par les épaules … Je ne voulais plus sentir ma verge la quitter …

Nous étions en train de faire l'amour. Elle allait et venait sur moi. Je sentais son corps sur le mien. Je me sentais en elle. Je sentais sa peau contre la mienne. J'entendais sa respiration. J'entendais ma respiration. Son bassin heurtait le mien au grès des râles que je lui offrais sans retenue … Mes doigts emprisonnaient ses épaules pendant que ma respiration haletante se perdait dans sa poitrine …

J'étais au point de jouir … Et elle ralentissait … Alors que j'avais tant envie d'elle … Je sentais ses dents sur mes épaules …. Elle gémissait à mes oreilles, ses doigts me griffant alors que j'emplifiais mes mouvements, perdant le contrôle …

Et j'ai joui ….

Nous nous sommes affalés …

Endormis …

L'un contre l'autre …

Je me réveillais le lendemain … Un simple message … “Thank you. My plane is taking off at 7h30 at CDG” … J'ai quitté l'hôtel si gêné …

Mais si bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette douce rencontre dommage qu'elle est due partir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une bien belle rencontre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Joli récit bien écrit ( à mon goût!). Sans fioriture et vivant.

Merci pour ce partage! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest léna léna

Une agréable rencontre, une balade dans Paris qui plus est agrémentée d'anecdotes historiques et un dénouement tout aussi instructif.

Le tout d'une très belle plume....Cela donne envie de se perdre à nouveau dans tes mots.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.