Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • 0
joliette

Le couple qui n'est plus en phase avec le temps

Question

C'est un thème qu'on retrouve beaucoup sur ce site: l'un a une libido d'enfer, et celle du conjoint est aux abonnés absents

Pourtant, on a aimé assez un jour cette personne pour l'épouser, comment ce fait il qu'il arrive qu'on se demande un jour pourquoi on s'est lié à quelqu'un qui se révèle si différent de nous?

L'amour rend il aveugle, et un jour nous ouvrons les yeux sur la réalité, ou est ce que c'est nous qui changeons, au fil du temps, tandis que le conjoint reste lui-même?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

8 réponses à cette question

Recommended Posts

Par ma part, je ne mets pas l'amour et la libido dans le même panier.

L'amour reste la constante du couple, de l'attachement de l'un à l'autre.

La libido c'est un peu différent, car cela varie tellement selon les traitements qu'on prends, les maladies, le moral, le stress, le boulot.

Même un grand décalage entre les deux libidos peut se gérer sans forcement entraîner une séparation.

Je pense que les deux changent au fils du temps.

Parfois c'est l'un qui est au top et l'autre au bas fond et parfois c'est l'inverse. Mais tant que l'amour est là, tout va

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant la naissance de nos enfants, nous avions tous les deux une sacré libido. Nous étions souvent l'un sur l'autre. La naissance de nos enfants à changer notre conception sexuelle.

J'ai eu du mal au début car nos rapports étaient assez rares mais je l'aime tellement que j'ai beaucoup pris sur moi. Maintenant on fait l'amour une fois par semaine mais c'est exceptionnellement bon. On vire les petits chez les grands parents et on se lâche encore plus qu'avant.

L'amour passe toujours avant la libido car elle permet d'être patient et cela entraîne au bout d'un moment le rapprochement de la libido entre les deux personnes.

C'est ma vision des choses. Je ne pense pas que l'amour rend aveugle mais la base ce soucis de disparité de libido est peut être plus un manque d'amour dans le couple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

pfffiiiioooouuu, quel sujet...

pour ma part, j'en ai déjà parlé, nous avons connu aussi une sexualité débridée à nos débuts.. oula rien que d'y repenser bbbrrr

Nous pouvions nous voir que les week end, les vacances et forcement, le manque de la présence de l'autre créait des retrouvailles plutôt chaudes...

puis est venu le temps du couple, la routine qui s'installe, l'enfant... les soucis, le travail de plus en plus prenant, bref, Madame qui à l'origine était beaucoup plus prude que moi (c'est vous dire) à largement diminuer le rythme, je me suis posé des questions et surtout pris du poids ... déjà avec de l'embonpoint arrivé à 120 kg cela lui faisait perdre totalement sa libido.. et l'amour seulement 3 ou 4 fois dans... l'année... ouch, dur dur. Et pourtant, vous l'avez surement remarqué, je suis un insatiable pervert....

bon, ses derniers temps, je me suis repris en mains et je dois dire que sa libido est reparti aussi, pas autant que je le voudrais mais ...

bien sur, il y a les aléas : les horaires de travail, donc la fatigue de la semaine, et d'autre probleme personnels...

le point de vue de ma femme est clair la dessus, c'est celui de la brune : ce n'est pas parce qu'on ne fait pas l'amour que cela veut dire que je ne t'aime pas !" etje suis d'accord avec elle..

maintenant, que faisons nous ici , si ce n'est pas pour faire exploser se trop plein de libido que notre conjoint, notre être aimé, ne nous donne plus...

Mantenant, est-ce le tromper ? pour ma femme, oui, si elle me surprend ici, je suis cuit et le faire dans son dos est assez blessant pour moi malgrés tout. ceci serait un autre sujet...

réussir en couple à ce moment de notre vie commune à renouer le dialogue, ce qu'elle a fait, ce que j'ai fait ... oui, une relation sur la longueur laisse forcement des traces, des cicatrices... on change tous, on cherche tous quelque chose à un moment donné de notre vie, mais en couple, qu'avons nous bati ? c'est là notre force !

Non, elle est celle que j'ai aimé à nos débuts.. notre histoire nous a bien sur changé, abimés, bonnifié ... mais elle est toujours aussi merveilleuse, un peu chiante des fois mais merveilleuse (LOL)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un thème qu'on retrouve beaucoup sur ce site: l'un a une libido d'enfer, et celle du conjoint est aux abonnés absents

Pourtant, on a aimé assez un jour cette personne pour l'épouser, comment ce fait il qu'il arrive qu'on se demande un jour pourquoi on s'est lié à quelqu'un qui se révèle si différent de nous?

L'amour rend il aveugle, et un jour nous ouvrons les yeux sur la réalité, ou est ce que c'est nous qui changeons, au fil du temps, tandis que le conjoint reste lui-même?

Toi et moi on a la même conception des choses l selon moi et c'est n'est qu'un avis personnel , la "bonne santé" d'un couple tient à 50 voir 60 % à sa vie intime.

Donc toujours selon moi , au début dans un couple c'est la passion , plus ou moins forte certes , mais bref , on a envie de l'autre , souvent , puis les mois passent , les années , et le désir diminue , c'est " naturel" , le quotidien , le boulot , les soucis , les factures , ect , et c'est là que ça commence à "coincer" .

Si la libido des 2 membres du couple baisse au même "niveau" , pas de soucis , ils font moins souvent l'amour mais ça leur va à tout les 2 donc parfait.

Par contre , si la libido de l'un des deux baisse alors que celle de l'autre reste au même niveau ,c'est là que ça coince ...

Et pourtant ,encore une fois selon moi , ce n'est pas si difficile à éviter , bien que je pense qu'il y des personnes plus ou moins "sexe" des départ , le désir , ça se travaille !

L'envie ça se cultive , quitte à se forcer un peu des fois , se donner l'envie d'avoir envie ...

On les connait "les piéges" , un couple qui "s'oublie" dans leurs roles de parents , dans leur carriéres professionnelles , qui finit par être plus amis qu'amants voir colocataires ...puis au final on reste ensemble pour les enfants , parce que bah non on peut pas partir aprés autant d'années , tout recommencer , ça fait trop peur ...

Perso , je ne vivrais jamais ça , à 36 ans ,j'ai déjà vécu 2 longues histoires avec 2 hommes différents que j'ai quitté pour de multiples raisons mais au final pour ne pas rester "juste" par habitude de l'autre quand il n'y a plus grand chose qu'une affection et le souvenir du temps passé ou tout allait bien .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un thème qu'on retrouve beaucoup sur ce site: l'un a une libido d'enfer, et celle du conjoint est aux abonnés absents

J'ai connu ça, plusieurs fois !! Moi, d'abord, lui après, et moi, et lui...

J'en ai déjà parlé d'ailleurs !!!

Pourtant, on a aimé assez un jour cette personne pour l'épouser, comment ce fait il qu'il arrive qu'on se demande un jour pourquoi on s'est lié à quelqu'un qui se révèle si différent de nous?

Au fil du temps, on s'éloigne, sans même s'en rendre compte...

Et on finit par comprendre qu'en réalité, on n'a presque plus rien en commun...

L'amour rend il aveugle, et un jour nous ouvrons les yeux sur la réalité, ou est ce que c'est nous qui changeons, au fil du temps, tandis que le conjoint reste lui-même?

Moi, je crois qu'on change tous les deux...

Certains évoluent dans la même direction, alors que d'autres s'éloignent...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toi et moi on a la même conception des choses l selon moi et c'est n'est qu'un avis personnel , la "bonne santé" d'un couple tient à 50 voir 60 % à sa vie intime.

Donc toujours selon moi , au début dans un couple c'est la passion , plus ou moins forte certes , mais bref , on a envie de l'autre , souvent , puis les mois passent , les années , et le désir diminue , c'est " naturel" , le quotidien , le boulot , les soucis , les factures , ect , et c'est là que ça commence à "coincer" .

Si la libido des 2 membres du couple baisse au même "niveau" , pas de soucis , ils font moins souvent l'amour mais ça leur va à tout les 2 donc parfait.

Par contre , si la libido de l'un des deux baisse alors que celle de l'autre reste au même niveau ,c'est là que ça coince ...

Et pourtant ,encore une fois selon moi , ce n'est pas si difficile à éviter , bien que je pense qu'il y des personnes plus ou moins "sexe" des départ , le désir , ça se travaille !

L'envie ça se cultive , quitte à se forcer un peu des fois , se donner l'envie d'avoir envie ...

On les connait "les piéges" , un couple qui "s'oublie" dans leurs roles de parents , dans leur carriéres professionnelles , qui finit par être plus amis qu'amants voir colocataires ...puis au final on reste ensemble pour les enfants , parce que bah non on peut pas partir aprés autant d'années , tout recommencer , ça fait trop peur ...

Perso , je ne vivrais jamais ça , à 36 ans ,j'ai déjà vécu 2 longues histoires avec 2 hommes différents que j'ai quitté pour de multiples raisons mais au final pour ne pas rester "juste" par habitude de l'autre quand il n'y a plus grand chose qu'une affection et le souvenir du temps passé ou tout allait bien .

Je suis d'accord avec cet avis, au début, la vie sexuelle est omniprésente, ensuite vient le temps de la vie de couple, des enfants, de la routine, l'un ou l'autre peut oublier qu'il est avec une personne ayant des envies d'adultes, il faut trouver les solutions pour réveiller le désir et relancer la vie de couple

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, elle est celle que j'ai aimé à nos débuts.. notre histoire nous a bien sur changé, abimés, bonnifié ... mais elle est toujours aussi merveilleuse, un peu chiante des fois mais merveilleuse (LOL)

C'est marrant comme mon expérience rejoint la tienne sur pas mal de points. Mais si il y a bien une chose sur laquelle je suis d'accord, c'est ta conclusion.

On les connait "les piéges" , un couple qui "s'oublie" dans leurs roles de parents , dans leur carriéres professionnelles , qui finit par être plus amis qu'amants voir colocataires ...puis au final on reste ensemble pour les enfants , parce que bah non on peut pas partir aprés autant d'années , tout recommencer , ça fait trop peur ...

Y a un peu de ça avec le temps. Mais avant de partir, il faut aussi savoir se poser les bonnes questions et ça peut prendre le temps de trouver les réponses. La vie est longue, et rien ne sert de précipiter les choses au risque de regretter après. Un couple, ça se batit dans le temps et il faut savoir s'accrocher pour traverser certaines épreuves / difficultés.

Moi, je crois qu'on change tous les deux...

Certains évoluent dans la même direction, alors que d'autres s'éloignent...

100% d'accord. Mais le vrai danger est celui que tu cites : lorsque les deux évoluent dans des directions si différentes, que les écarts deviennent intenables et font souffrir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest coquinou333

Moi je pense que les deux personnes changent et "la routine" finis par s'installer il faut essayer de ce faire desiré chaques jours et "casser" la routine" surtout. Je pense que l'amour n'est pas quelque chose "d'acquis" il faut l'entretenir pour ne pas le voir dépérir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.