Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest jeanmimel

La peur de cette envie….

Recommended Posts

Guest jeanmimel

"Ton regard trahie une certaine tension … tu sembles avoir peur …"

Oui, je suis effrayé, j’ai peur

Peur de mes sentiments pour toi

Peur de ne pas être à la hauteur

De tes espérances, de ce que tu crois de moi

L’envie de te serrer dans mes bras,

Sentir ton corps contre moi

M’enivrer de ton parfum

De la douceur de ton sein

La peur de nous détruire

Cette vie réelle que nous devons construire

À trop nous approcher , touché sensuel

Finir par nous brûler les ailes.

L’envie de venir à toi si tu m’appelles

L’ardent désir de sortir de ce virtuel

Ce monde froid, cet écran d’ordinateur

L’envie de te donner la chaleur de mon cœur

La peur de quitter ce virtuel

D’échouer dans le réel

D’aller vers une déconvenue

D’un fantasme mutuel si bienvenu

L’envie de te faire l’amour

Te sentir, sans détour

Te prendre possession de ton corps

Et te faire jouir, encore et encore.

La peur de faire une bêtise

L’envie de faire une bêtise

La peur de ses conséquences

L’envie d’envoûter tes sens

L’envie si forte, si solide

De sentir ton sexe humide

Sous ma langue frémir, luisant

Et enfin, le pénétrant …

Veille mon chaperon

C’est toi qui a raison

Je ne suis pas ce genre d’homme

Nous ne sommes pas ce genre de personnes

Toi, tu as fais une promesse

Résolution qui parfois te blesse

Moi j’ai des principes, un credo

Auquel je ne dois pas tourner le dos

Amants virtuels nous sommes….

même si c'est dur ..........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:bisou:

ça me rappelle quelque chose.... tout, absolument tout, jusqu'aux principes... et ce sont eux qui veillent sur nous !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si la distance

est sans conséquence

et que l'appel des sens

n'est qu'indécence

il faut savoir profiter

d'une petite virée

bien ficelée

pour ne pas se faire engueuler

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

si la distance

est sans conséquence

et que l'appel des sens

n'est qu'indécence

il faut savoir profiter

d'une petite virée

bien ficelée

pour ne pas se faire engueuler

mais ma culpabilité

je ne saurais cacher

homme trop honnete

et bien bete

cette femme que j'aime

celle qui est mienne

m'a donner son amour

et je le lui rend, toujours

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sur un malentendu

d'une bonne queue tendue

un petit dérapage

peut tout à fait sans dommage

faire plaisir, assouvrir

un besoin, un désir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

et si Madame l'apprend

ma queue, je le sens

la prendrai dans la main

pour aller voir le chirurgien ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

ps ça tombe bien, je connais une bonne anesthésiste...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest egan

Vraiment superbe Jeanmimel :good::clap: :clap: :clap:

Comme tu décris bien le dilemme

Et tu mets ça en poème

De réelles sensations ressenties en virtuel

Et une interdiction de les vivre en réel

Je crois que tu écris là un paradoxe

Vécu ou a vivre par beaucoup

D'où cela cela nait ?

Où commence le laisser aller?

De flirter avec une possible réalité

Qui ne se fera jamais

bonheur illusoires

transport du corps

chamades du coeur

évasion sans perdition

distension de l'univers fantasme

Innovation d'une autre dimension

Où, sans toucher on ressent

de l'autre la présence

si proche et pourtant distante

mais presque palpable

Oui tout cela est bien curieux

Et la question du "PAS" qu'on saute ou... pa

Est un fil d'Ariane qui fais vibrer

rien qu'a se la poser

... Même si certain, ont en eux la réponse

C'est un sentine où ils baladent un peu du sel dans leur vie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

Vraiment superbe Jeanmimel :good::clap: :clap: :clap:

Comme tu décris bien le dilemme

Et tu mets ça en poème

De réelles sensations ressenties en virtuel

Et une interdiction de les vivre en réel

Je crois que tu écris là un paradoxe

Vécu ou a vivre par beaucoup

D'où cela cela nait ?

Où commence le laisser aller?

De flirter avec une possible réalité

Qui ne se fera jamais

bonheur illusoires

transport du corps

chamades du coeur

évasion sans perdition

distension de l'univers fantasme

Innovation d'une autre dimension

Où, sans toucher on ressent

de l'autre la présence

si proche et pourtant distante

mais presque palpable

Oui tout cela est bien curieux

Et la question du "PAS" qu'on saute ou... pa

Est un fil d'Ariane qui fais vibrer

rien qu'a se la poser

... Même si certain, ont en eux la réponse

C'est un sentine où ils baladent un peu du sel dans leur vie...

merci Egan, toi qui me connais si bien...

Je me permet de t'envoyer ce lien, écrit ce matin

je me protége, pour le meilleur

Ma vie et la sienne sont ailleur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

s'en devenait épique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Titelilie

ps ça tombe bien, je connais une bonne anesthésiste...

On parle de moi ici??? :bbl: :bbl: :bbl:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il est bien douloureux

de voir recommencer ce petit jeu

certains acteurs ont changé

mais le même je suis resté

 

à l'instar de la prose

de ce poète qui veux cueillir la rose

je ne veux t'entrainer

avec moi dans ce guêpier

 

ce pernicieux désir

sans aucun avenir

je me dois de l'anéantir

et notre complicité garantir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.