Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité

Rosebud, miel, actions et vérités

Recommended Posts

Invité

Ah la voilà qui sort de la douche, propre, habillée, coiffée, prête à attaquer la journée. Petit pincement au coeur, c'est comme si toutes les cochonneries du réveil avaient été effacées pour laisser la place à l'innocent "café-tartine devant une série".

Lui : et ton rosebud, tu en as fait quoi? (après avoir lu toutes vos confessions sur le sujet, j'ai craqué et lui ai offert la veille le fameux bijou intime)

Elle : ... (regard innocent)

Je glisse une main curieuse dans son jean et descend lentement le long de la ficelle de son string, mon doigt guidé par la dentelle, goutant à la douceur de ses fesses qui font comme une haie d'honneur pour acceuillir ce majeur conquérant. Soudain, sous la fine couche de tissu je sens la dureté froide du cristal Swarowski. Il me nargue ce petit bijou bien caché dans son antre. Je bous en imaginant ma chérie, sous la douche, plaçant la tête métallique sur son oeillet qui s'ouvre délicatement pour gober le nouveau venu.

Elle : ... (regard innocent)

La journée commençait bien!

La matinée passe. L'après midi suit et ce maudit petit bijou continue de me narguer, il taquine l'intimité de ma chérie et il doit bien ricaner derrière son oeil brillant cerclé de noir, son unique doigt prisonnier de l'étreinte douce et chaude de ce petit cul comblé.

Elle : on le fait cet action ou vérité?

La version pour adulte du jeu, sur ma tablette. L'interêt c'est qu'en plus des gages proposé par défaut, on peut ajouter ses propres actions. J'avais passé la semaine à imaginer toutes les cochonneries possibles en attendant qu'Elle arrive pour le week-end.

Le jeu a duré longtemps, très longtemps. Sur la fin, Elle me supplie de la prendre enfin, de glisser mon sexe en elle. Mais avant d'y venir, voilà quelques extraits de ce jeu génial ou lorsque l'on perd, au final on gagne quand même :P

Elle : Action ou vérité?

Lui : action

Elle : prends du miel, dépose à 3 endroits de ton choix sur le corps de ton adversaire. Nettoie tout avec ta langue.

Un fin filet sur ses lèvres, promettant un long baiser sucré

Une goutte sur la peau de son aisselle, promettant une dégustation sucrée-salée

Une larme sur son clitoris (une grosse larme :P ) qui coule le long de ses lèvres et se perd au creux de sa vulve déjà trempée de son nectar, promettant un mélange de saveurs ennivrant.

Une trainée dans le creux de son aine la où la peau est fine et sensible, promettant une délicate caresse du bout de la langue

Une goute sur son périnée qui vient enrober l'arrogant petit rosebud...il fallait me narguer comme ça! je vais lui montrer à ce petit nouveau ce qu'il en coûte de venir jouer sur mon territoire :diablo: !

Ca colle le miel! on a beau lécher, gober, mordiller...rien à faire, il en reste toujours. On a beau partager avec sa victime dans de fréquents baisers, on a beau glisser sa langue sur toute la surface offerte, on a beau chercher le gout de la peau, de la sueur, de la cyprine, il y a toujours ce gout de miel. Je ne demande qu'à faire correctement mon travail! je vais bien finir par en venir à bout! Le visage gluant, la langue engourdie, je continue de dévorer ses lèvres, sa peau, son sexe, contournant le rosebud, suçant les petites lèvres, gobant son clitoris. Elle se tortille, gémit.

Elle : viens en moi, prends moi, s'il te plait

Lui : attends...on a pas encore finis le jeu! :P

---

J'écris, j'écris, mais avec tout ça, je commence à avoir envie de miel moi! je vais aller prendre un petit goûter si Elle est d'accord ;) . La suite plus tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon début, mais un peu court.

Je reste sur ma faim.... de miel

Une suite peut être ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est plus tard, là... Non?^^'

En bonne gourmande, j'attend la suite de cette dégustation ludique...

La suite, la suite, la suite !!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Action ou vérité?

Elle : action!

"Excite ton partenaire sans le toucher. S'il craque et te touche, il a un gage"

Je m'allonge sur le dos, l'air détaché, sur de gagner ce coup là. C'est tout simple, il suffit de profiter du spectacle et de ne pas craquer!

Elle sait exactement où attaquer et vient se placer au dessus de mon visage. Elle s'asseoit très lentement. Son sexe est hors de portée pour l'instant, aucun risque de déraper. Elle se rapproche, les jambes largement écartées. Le piège se ressère. D'un côté son sexe lisse, les lèvres dégoulinantes de nos jeux précedents, le clitoris gonflé. De l'autre côté, son cul parfait. Ces deux globes symétriques, doux, ronds, moelleux, provoquants. Elle continue de descendre. Il suffirait que je redresse un peu la tête pour goûter le délicieux parfum de la défaite. Trop simple! autant profiter encore un peu de la vue. Elle continue de descendre, à portée de langue. Le temps s'arrête, le monde autour n'existe plus, tout est là. A gauche et à droite ses cuisses parfaites, lisses, et chaleureuses. Au milieu, son sexe qui vient survoler ma bouche et mon nez. Elle se met à onduler au dessus de mon visage, me présentant en alternance sa vulve ou son petit trou toujours décoré de son rosebud. Il s'agit de se concentrer et de ne pas craquer. Il doit bien y avoir un échappatoire. Là qu'est ce qu'on a un peu plus loin? Mince, c'est ses fesses, ce petit cul qui gigote à portée de main. Il suffirait de l'empoigner à pleines mains et de plaquer ce sexe contre mes lèvres, plonger ma langue dans ce bouillonnement de phéromones gluant de miel, écraser ce clitoris contre mon nez, lêcher ce petit cul, respirer sa peau, sa vulve. Croquer ses lèvres juteuses. Non, je vais pas craquer maintenant. Elle ne m'aura pas aussi facilement.

Lui : c'est tout ce que tu peux faire? :P

Un doigt.

Il tourne autour de son clitoris comme pour dire à ma langue "si tu en veux pas, je garde tout pour moi". Il descend vers l'entrée de sa grotte et penètre au fond, tourne, glisse et ressort trempé de nectar. Elle présente cette friandise devant mes lèvres, mon nez. Je refuse poliment. Elle me regarde et lèche son doigt. De mon côté, ma bouche s'ouvre, ma langue s'approche, hésite, résiste à la tentation.

Deux doigts.

Elle masse son sexe avec encore plus d'entreint. ses doigts vont et viennent. Ils entrent profondément, ressortent pour me tenter, repartent d'un air rageur, ressortent plein d'espoir pour me proposer un peu de cyprine. Je les accompagne et les encourage à distance avec ma langue, mimant tout ce que j'aimerais faire à ce sexe offert à mon regard.

Trois doigts.

Elle commence à faire de moins en moins attention au jeu et se concentre à présent sur son plaisir. Elle ondule toujours plus. Cette cathédrale de chaire humide tout autour de moi bouge, tremble, oscille. Je suis un marin en perdition dans une tempête. Et j'ai bien envie de plonger dans cette mer déchainée, attiré par cette sirène qui...oh non elle ne va quand même pas...

Quatre doigts.

Autour de son sexe dilaté, sa peau se tend. Sa main disparaît toujours un peu plus dans le piège qu'elle me tend. Je vais perdre

J'ai perdu

Mes mains aggripent son petit cul parfait, mes doigts se plantent dans le moelleux de sa chaire, écartent, massent, pétrissent ces petites fesses. Je la pousse contre mon visage, engouffre ma langue en elle pour remplacer ses doigts qui se retirent. "Pas si vite!" : je dévore ses petits doigts un à un pour ne pas en perdre une goutte. Je reviens sur son sexe, aspire son clitoris, fais rouler ma langue autour. Je la soulève, la jette en arrière.

Les rôles sont inversés, je plonge entre ses cuisses et continue de la dévorer. Elle gémis, ses doigts se perdent dans mes cheveux, je suis soudé à son sexe. Elle frétille, se tend. J'arrête tout brusquement et remonte l'embrasser pour partager ce festin. Je replonge ensuite sur son sexe et recommence. Je l'amène au bord de l'orgasme, un peu plus loin que la fois précédente, arrête tout et je recommence encore une ou deux fois comme ça, la laissant plus frustrée et plus excitée à chaque passage. Elle n'en peut plus de ce manège, alors je met fin au jeu et quand elle jouit enfin, l'instant est magique.

Elle : je t'aime

Lui : je t'aime aussi

Lui : ...je devais pas avoir un gage? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Et le jeu a continué comme ça très longtemps. Environ la moitié du flacon de miel.

Les actions et vérités s'enchainaient, les gages s'accumulaient. Et durant tout ce temps, nous nous sommes limités aux caresses et léchouilles. Autant vous dire que lorsque nous avons abandonnés le jeu, le final fut explosif.

Bientôt la troisième et dernière partie où il sera question de collants résille ouverts, de corde et de montants de lit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne pas se toucher, ne pas craquer ....quel jeu !!!

Difficile de résister....

Très bien narré, action qui me plaît beaucoup...

J'attends donc la suite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quel jeu !!!

je crains être incapable de résister à ce genre de jeu

j'attends la suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le titre ne m'inspirait pas... J'ai bien fait de venir lire çà.

Beau récit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.