Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Mariveau

Des collines d'Ile de France à celle du Quercy les deux complices se promènent à quatre mains......et pas queue

Recommended Posts

Après une nuit bien coquine

Durant laquelle elle s'est amusé de sa pine

Ils sont tout excité car c est dans les collines

Qu'ils ont décidé de poursuivre leur rencontre libertine

Elle aime ces randonnées

Surtout pour se faire ramoner

Il aime les chemins détournés

Car il l'adore l'entendre crier

Appuyé contre un chêne

Elle veut qu'il la prenne

c est en regardant passer le hérisson ton mignon

Qu'il s'enfonce dans son troufignon

Les balades matinales en forêt

Leur permettent de se caresser la raie

C'est pour ça qu'elle y prend goût

Elle aime tellement se faire bouffer le minou

Quant à lui le libertin coquin

C'est parmi les feuilles qu'il se fait pomper le mandrin

Devant les oiseaux qui chantonnent

Et qui attendent qu'il la ramone

Collines, vallées, montagnes

A tous les coups ils gagnent

Elle se fait prendre le cul

N’ importe où mais de façon crue!

Chemin faisant voila quelle se fait gourmande

Pour elle il n'a d'envie quand il bande

Il aime sa bouche vagabonde

Dans cette petite gorge profonde

L'eau coule à foison

Comme son sperme de son con

Mais elle voulait que ce soit dans sa bouche

Que son amant se touche

Ils traversent un petit ruisseau

Et elle frotte ses seins contre son dos

Lui tout excité et chaud bouillant

lui propose alors de la prendre sur le banc

Cuisses écartées dès l'aube

Bouche sur sa chatte bien chaude

Il lui chatouille le clitoris

Comme ça au milieu des Lys

Avec puissance il sent la délivrance

De ces accoups il lui provoque multiples jouissances

La journée est bien avancée

En elle il s'est enfoncé

Il rentreront encore une fois bien tard

Mais il ne peut lui refuser une dernière fois son dard

Les mains sur ses hanches divines

En son con il lui fourre sa pine

De va et vient fougueux

Elle cri " oui enfonce moi ton pieu!"

Dans un râle animal

Il cri son plaisir quand elle s'empale

Belles promenades à la campagne

Surtout quand il l'empoigne

Belles promenades en ville

Quand il se montre des plus viriles

et pas queue..........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Titelilie

Vive le Printemps :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en effet le côté bucolique de la chose est bougrement diabolique :twisted:

c'est contagieux, je me mets à faire des rimes :fool:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

toujours aussi bucolique

tant elle aime la trique

et nous la donne à foison

avec ce complice polisson

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.