Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Mariveau

Le retour du Navigateur

Recommended Posts

Il était là sur la dunette de sa caravelle, il la regargait sur le quai. Elle pleurait, non de tristesse mais de joie. Voilà deux ans qu’il était parti avec Vasco de Gama vers les Indes. Elle était là, tenant dans ses bras un enfant. Il revenait vers elle, il avait changé, lui le jeune chevalier fougueux, revenait en homme mûr à la peau halée par le soleil et le sel. Mais ses yeux brillaient de son amour pour elle.

Sans attendre, il se précipita vers elle, et l’enlaça pour l’embrasser avec fougue, avec la même intensité que le jour où ils s’étaient donné l’un à l’autre. Ce parfum de jasmin, mêlé à ses effluves d’épices, il ne l’avait point oublié.

Avec douceur, il prit dans ses bras le petit garçon, cet enfant né de leur dernière nuit d’amour unique, intense puissante. Elle avait senti son écume se répandre dans sa matrice, et dans un orgasme unique, elle avait demandé à Dieu un enfant de celui qu’elle aimait. Il allait partir à l’aventure, allait il revenir ?

Bien des nuits, elle avait pleuré, mais son corps se transformait, son amour pour lui, prenait la forme d’un petit ventre rond. Elle cria son nom lorsque la délivrance fut là. Chaque matin elle se rendait sur le port, le cherchant parmi les navires qui revenaient à Sagres. Chaque jours elle lui écrivait.

Enlacés, dans leur nouvelle étreinte, à nouveau , ils se redécouvraient, ils s’aimaient avec tendresse, passion, fougue. Ils crièrent leur amour quand à nouveau, en elle il lui donna sa semence.

Leur amour fut comblé quand, le fruit de cette nuit de retrouvailles apparut, elle s’appelait Isabel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Miam...Je me délecte déjà! :roll:

Bienvenue à Isabel!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.