Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

martinpecheur1988

Elle était si belle

Recommended Posts

Il s'agit de ma première tentative d'écriture. Je ne sais toujours pas si je vais retenter l'expérience prochainement. Désolé d'avance à ceux qui vont lire ceci et être déçu :P

Elle était là, dans mon entrée. La pluie l’avait toute trempée de la tête aux pieds, mais elle était toujours aussi resplendissante. Tellement resplendissante que j’oubliai presque de la saluer. Un calin, des bisoux sur chaque joue, me voilà déjà comblé. Elle était si belle.

Je la connaissais très bien maintenant. Nous avions la chance de travailler ensemble depuis plusieurs semaines, mais ce n’était que la première fois que j’avais l’opportunité de la voir en dehors du travail. Elle avait un copain, moi j’étais célibataire. J’étais ce bon gars qui est toujours là pour écouter ces demoiselles, mais qu’aucune d’elle ne veut comme petit ami. Celui qui est toujours placé dans la zone de l’amitié sans même se demander pourquoi. Celui qui n’a jamais eu le plaisir de gouter les lèvres d’une femme. Celui qui avait été si blessé par le passé qu’il ne trouvait dorénavant plus la force de vivre ses propres sentiments. C’était moi, celui que j’étais avant de la rencontrer elle. Elle était là, elle était si belle et si gentille.

La soirée s’annonçait tranquille, elle venait me porter des papiers pour le bureau et je croyais qu’elle repartirait aussitôt. Mais elle avait envie de rester, de me parler, d’avoir mon attention. Bien assis sur le canapé, on parlait de tout et de rien. On rigolait, on se taquinait. Elle me rappellait les mauvais côtés de son copain et de ses ex, pendant que moi… moi je lui expliquais qu’aucune fille ne veut de moi. Elle me rappellait qu’elle avait l’habitude d’être mal-traité par ses amoureux, pendant que moi je me questionnais sur la dernière fois où j’ai passé près d’être méchant avec le sexe féminin. Je la regardais dans les yeux, et je découvris que plus je la regardais, plus je la désirais. C’est elle que je voulais. Je la voulais d’amour et j’étais près à faire tout ce qu’elle voudrait pour la voir sourire à mes côtés. Elle était si belle.

La soirée était plutôt avancé et je n’avais pas remarqué qu’elle s’était approché de moi jusqu’au moment ou nos bras se sont touchés. À vrai dire, était-ce moi qui, insconsciemment, s’était collé sur elle ? Nerveusement, je continuais à l’écouté et à donner mes avis. Jusqu’à temps qu’elle me dise que si tout était à refaire, je serais l’amour de sa vie. J’étais sans mot. On répond quoi à ça ? On répond quoi lorsque notre fantasme amoureux est sur le point de survenir ? Elle me pris la main, approcha son visage du mien tranquillement, jusqu’à temps que je comprenne qu’elle voulait m’embrasser. M’embrasser moi ? Ça peut paraître bizarre, mais à ce moment précis, c’est moi qu’elle voulait avoir. Ça ne m’était jamais arrivé. Je me laisse faire, je ne sais pas comment réagir. Je fermai les yeux, je la sentais respirer près de moi. Je ressenti ses lèvres se collés contre les miennes. Le voilà, ce fameux paradis. Ce moment auquel j’ai toujours rêvé. Ça goute bon, on est bien et il fait chaud. On se sent aimé, et notre cœur nous le fait sentir. Tellement qu’on a l’impression qu’il pourrait exploser, qu’il est devenu plus gros en un seul baiser. Lorsque je me suis reculé d’elle un peu, elle m’a sauté dessus, comme-ci j’étais un morceau de viande et qu’elle n’avait pas mangé depuis des semaines. Couché sur le dos, je l’avais maintenant bien sur moi. Plusieurs baisers plus tard, j’avais plusieurs réactions sur le corps. De mon inexpérience avec les femmes, j’avais le cœur qui battait trop vite, les mains moites et le corps chaud, ainsi qu’un certain membre qui n’avait pas pris trop de temps à démontré sa présence (et sa joie). Je la tenais, elle, contre moi. Comme si c’était moi son amoureux, l’amour de sa vie. Je voulais son corps contre le mien, rien d’autre. Je sentais ses mains se balader sur moi jusqu’à temps qu’elle se relève un peu pour me soutirer mon chandail. Mais jusqu’où ira-t-elle ?

Elle embrassa mon torse au grand complet avec tendresse. C’était si doux, j’aurais pu rester comme cela pendant des jours, voir ma vie ! Je lui carassait les cheveux, lui chuchotait de belles choses. À quel point je la trouvais belle, à quel point je la désirais. C’est elle que je voulais et personne d’autre. Elle était toute habillée encore, et je ne pouvais m’empêcher de lui dire que j’avais besoin de la voir sous son vrai jour. Bien que nerveux, je la regardai se lever debout et se mettre devant moi. Elle fit tombé sa belle robe sur le sol, pendant que moi je profitais du spectacle. C’était un délice, un chef-d’œuvre. Je sentis une vague de chaleur me passer au travers du corps. Bon dieu qu’il faisait chaud ! Il ne restait que la brassière et la culotte. Elle s’approcha de moi pour m’embrasser, et moi je mis mes mains sur ses fesses pour la première fois. Pour les caresser, leur démontrer toute mon affection pour elles. Elle devait bien sentir que je les aimais. C’était la première fois que j’avais l’occasion d’en toucher, et c’était les siennes en plus !

Elle me tira le bras pour que je me lève avec elle. Tout en douceur, elle entreprit de me détacher la ceinture.Je ne pourais m’arrêté de l’embrasser et de me dire que cette fois-ci, ça y était, j’avais une femme qui a envie de passer un bon moment avec moi. Je décidai de lui caressé les seins tendrement. Elle était si belle, comment j’aurais pu résister à cela. Je n’avais pas réalisé toutefois jusqu’où ça irait, jusqu’au moment où nos lèvres se sont détaché pour l’instant d’un sourire réconfortant. Elle s’approcha de mon oreille pour me dire qu’un bon garçon comme moi méritait une belle surprise pour être si gentil avec elle,. Mon cœur repris sa vitesse exténuante, pendant que mon membre était gonflé à bloc. Elle se plaça à genoux, et m’enleva la paire de jeans. Me voilà en boxer, avec une fille à genoux devant moi, pour une première fois. Elle tira ma paire de boxer vers le bas pour me l’enlever, pour qu’elle puisse me voir nue au grand complet. Elle me regarde dans les yeux avec un sourire qui en disait long. Elle était heureuse d’être là, d’être celle qui allait me faire plaisir. Elle savait que moi j’allais vraiment chérir ce moment avec elle, comparativement à son copain ou ses anciens amoureux. Elle était tout simplement comblé d’être la fille qui allait profiter de l’occasion d’être avec quelqu’un comme moi. Je l’aimais, je la voulais. Elle était si belle. Elle approcha sa main de mon membre. Bon dieu, je vais exploser ! Au même moment une alarme déclencha dans mon salon. Je décidai de me retourner en vitesse, regarder ce qui se passait derrière moi. Rien. Je regardai à mes genoux, plus personne. Elle n’était plus là. Je ne l’avais pas vu partir. L’alarme est de plus en plus forte et de plus en plus fatiguante.

J’ouvri les yeux. 5h22. Mon cadran sonne depuis deux minutes. Je dois me lever et me préparer à aller travailler et la retrouver elle au bureau. Ce n’était qu’un rêve. Un bien mauvais rêve. Elle était si belle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

Joli texte, je m'identifie en plus au personnage, j'ai adoré attention à la syntaxe par moment .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Pour un premier récit je dis "bravo"

Doux et sensule comme j'aime .

Merci merci .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest coquin9362

Joli récit mais j'aurais préféré "elle EST si belle"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce récit me touche d'autant plus que moi aussi, dans le passé, j'étais l'éternel copain de ces demoiselles sans que rien n'arrive jamais. Ma première expérience fut avec une prostituée. Mais lorsqu'une amie s'est intéressée à moi alors que je n'y croyais pas du tout, je n'en suis pas revenu et tout à changé alors... Je pouvais plaire et être aimé^!.^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle histoire.

On y croit jusqu'à ce que tu nous réveille !!

Mais comme coquin, je pense qu'elle EST belle et pas seulement dans ton rêve in situ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pinaise, comme je me retrouve aussi dans ton texte !

Comme on les hait ces reves. Un moment de bonheur et paf, voilà le réveil qui vient nous faire tomber.

J'espere que tu vas continuer à écrire, ça serait dommage que tu t'arretes apres ce premier essai réussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belle histoire.

On y croit jusqu'à ce que tu nous réveille !!

Mais comme coquin, je pense qu'elle EST belle et pas seulement dans ton rêve in situ...

Holà !!!!! :sorry: tu nous réveilles (quelle horreur !!)

et trop tard pour passer inaperçu :bbl:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Petit-loup60

Un bien joli rêve, on a cru jusqu'à la fin que ton histoire était réelle, tellement les phrases étaient bien tournées. La fin est effectivement brutale avec ce maudit réveil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi mettre un réveil dans ce cas...

On était vraiment dans ton rêve !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.