Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Alaundo34

L'auditrice

Recommended Posts

Voici ma première histoire, j’espère que vous serez indulgents.

Je suis comptable dans un petit cabinet et tous les ans c'est la même rengaine. Les commissaires aux comptes arrivent et c'est l'effervescence. Je ne suis jamais content de leurs venues mais cette fois ci c'est différent.

Chaque année j'ai droit à un homme désagréable au plus haut point. Alors qu'il est déjà 10h00, quelqu'un tape à ma porte. Ca y est il est là et va encore me saouler.

-"Entrez"

-Bonjour, Monsieur, je suis Marion votre auditrice pour cette année."

Je reste bouche bée et je pense qu'elle se rend compte de ma surprise totale car à la place d'un homme, je me retrouve face à une charmante demoiselle d'à peine 25 ans en face de moi. J'enchaine rapidement pour ne pas trop passer pour un psychopathe.

Je lui dis donc de rentrer et de venir s'asseoir. Nous entamons la discussion (et je vous passe les détails concernant le travail). Je ne peux m'empêcher de la détailler sans être trop insistant. Elle est magnifique avec de longs cheveux noirs, des yeux d'un vert à couper le souffle et que dire de son corps : une merveille de la nature. Elle porte un tailleur, de magnifiques talons aiguilles.

Je ne vois pas le temps passé et il est presque midi et nous nous devons d’arrêter.

Elle prend donc congés en venant me serrer la main et sa main est douce et glacée (que j'aimerais la réchauffer à ce moment là!)

Je la laisse donc partir avec regret mais je sais que je la reverrai rapidement. Je ne peux m’empêcher de la regarder s'éloigner et admirer son déhancher tellement hypnotisant.

A ce moment je me rends compte que mon pantalon est un peu à l’étroit donc je rentre vite à mon bureau me changer les idées.

Vivement cette aprés midi que je puisse la revoir.

Vers 15 heures, elle revient à mon bureau, nous entamons le contrôle mais je lui dit de venir de mon côté de mon bureau pour regarder en même temps sur mon logiciel de comptabilité.

Mon bureau n'étant pas immense, elle s’assoit assez proche de moi et nous nous mettons à travailler. Mes yeux ne peuvent s'empêcher de regarder son décolleté et je sens que mon sexe ne tient plus en place.

Je suis fou car si elle le voit je suis vraiment mal. Déjà une heure qu'elle est à côté de moi et mon sexe me brule. Et là arrive un truc incroyable, elle tombe son stylo et après l'avoir ramassé, elle me fixe du regard et devient tout rouge.

Je viens de comprendre, elle a vu mon érection. On se fixe comme cela pendant une bonne minute( qui en parait 5 au minimum).

-Excusez moi je suis désolé.

-Pourquoi cette excuse?

Ah quoi joue t'elle, il est évident qu'elle a vu mon érection!

-Vous êtes une très belle jeune femme et d'être si proche de vous à eu tendance à faire monter le plaisir en moi. je suis marié et je devrais pas faire cela

-Ce n'est pas grave

Au même moment elle pose sa main sur ma cuisse. Mais c'est fou ce qu'il se passe. Mon sexe tape de plus en plus fort et je comprends que cette jeune femme me désire.

La suite plus tard...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Tendre émoi

Bon début !

Vivement la suite !

Et voilà de quoi pimenter une mission de commissariat au compte !

J'en ai vu passer moi aussi des auditeurs !

Mais pas comme ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

euhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh :-o:shok:

comment cela La suite plus tard... :diablo:

je proteste :police: vivement la suite ....maintenant.... :oops:

Quand tu veux la suite ...bien sur... j'adore....mais vite stppppppppppppppppppppp

Te tu veux que je t'audite aussi...lool Attention j'ai les moyens pour te faire parler

merci alaundo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suite.....

Nous sommes figés dans le temps et pouvons être surpris à n'importe quel moment. Je pose ma main sur la sienne et sa main qui était glacé ce matin et devenu incroyablement chaude. Malgré son jeune age, cette demoiselle sait ce qu'elle veut.

Alors que nous sommes dans notre propre monde, nous sursautons car quelqu'un tape à la porte. Nous retirons nos mains desuite et essayons de nous calmer.

Entrez.

Monsieur E , je souhaiterai vous voir dans mon bureau d'ici 5 minutes (mon patron qui me sauve la mise^^)

Pas de soucis Monsieur, je finis avec Marion et j'arrive

Une fois mon chef parti, je me retourne vers Marion:

Finalement c'est mieux que nous ayons été surpris car je ne sais pas où cela nous aurait amené, vous êtes incroyablement séduisante mais je me dois de rester professionnel.

Pas de soucis on se revoit donc demain et pour travailler comme il se doit.

Cette phrase sonne faux de sa part, je la sens déçu mais qu'aurions nous fait, je n'aurais pas pu la prendre comme cela sur notre bureau.

Je la remercie et lui souhaite une bonne soirée.

Saleté de réunion, il est déjà 19h et je suis encore au bureau mais il va arrêter de parler je veux rentrer chez moi et prendre une douche bien fraiche car je ne cesse de penser à Marion.

Enfin 19h30 ça y est c'est fini. Je repasse vite fait à mon bureau. Il y a un mot sur le bureau de ma secrétaire en me disant qu'elle a laissé les clés à Marion qui avait besoin de vérifier des dossiers.

Cela arrive souvent et je ne m'en alerte pas. J'ai toujours un double de clé avec moi et j'ouvre donc mon bureau.

J'allume la lumière de mon bureau et là je crois être dans un autre monde, un lieu de fascination, d'extase et de plaisir. Marion se tient face à moi en tenue d'Eve. Je reste bouche bée et je ne peux la quitter du regard Je reste plantée là et j'en tombe même mes clés.

Je vais pour les ramasser et elle se baisse pour les prendre à ma place.

Marion mais que...

Elle me met un doigt sur la bouche.

Je suis noyé dans ses yeux

Ce matin, vous m'avez rendu folle

Comment ça?

Laissez moi parler

Mon dieu mais quelle autorité, je suis en feu au fond de moi et je pense que mon boxer va exploser.

Comme je disais ce main, j'ai vu que vous ne pouviez détacher vos yeux de mon corps et cela m'a terriblement excité. Je n'ai cessé de penser à vous entre midi et deux et je suis revenu cette aprés midi en espérant une réacton de votre part. J'ai senti votre déception et je me suis dit que je ne pouvais vous laisser comme ça.

En disant cela son regard se baisse vers ma ceinture et ses mains suivent. En deux trois mouvements, elle se baisse et libére mon sexe qui a passé une journée bien longue. Elle se met à l'embrasser tendrement puis sans crier gare, elle le met au fond de sa gorge.

Mon dieu mais quelle fait ça bien. Je ne sens plus mes jambes. Elle suce comme jamais je ne l'ai été. Une vrai succube prête à aspirer toute l'énergie de mon corps.

A ce rythme, je ne vais pas tenir longtemps, je retire mon sexe de sa bouche mais ni une ni deux elle vire mes mains et reprends tout en bouche. Ses lèvres sont douces et sa langue oh sa langue quel délice. Ca y est ma résistance est achevé et ce qui devait arrivait arriva. Je me vide en elle mais elle ne se retire pas bien au contraire, elle enfonce mon gland le plus loin et je sens mon sexe qui tape au fond d'elle.

Elle n'en perd pas un goutte. Je la soulève d'un seul coup et je l'embrasse à pleine bouche. Je peux sentir mon sperme dans sa bouche et j'avoue que j'aime cela.

Je ne peux la laisser comme ça. Elle mérite qu'elle soit comblée. Je la soulève donc et la prends dans mes bras. Je la pose sur mon bureau et l'allonge sur le dos les cuisses bien relevées. Je continue à l'embrasser et commence à lui prendre les seins en main. Ils sont ni trop gros ni trop petit. Ils sont parfaits et durs comme jamais. Je les prends délicatement et commencer à lui pincer les tétons, elle soupire.

Je décide donc d'aller m'occuper du reste de son corps. Je descends donc jusqu'à ses seins, je passe ma langue sur ses auréoles et je mets à lui mordiller le bout des seins. Mes deux mains caressent ses seins mais je sens une pression de sa part.

Elle me pousse vers le bas avec ses mains. C'est un appel, une supplication de sa part. Elle veut ma langue plus bas. A vos ordres Mademoiselle, je descends, passe son Mont de Venus (une petite touffe de poil descend jusqu'à son antre et j'aime cela) Mon dieu mais elle est trempe, c'est incroyable.

J'enfourne alors ma langue d'un seul trait, je la sens sursauter, je relâche mon étreinte mais elle me prends la tête à deux mains et me colle contre elle. Je suis fou, je la lèche comme jamais, je lui aspire délicatement son petit bouton et à sa façon de gémir je sais qu'elle aime ça. Avec mes doigts je lui écarte tout doucement sa grotte de plaisir pour y introduire ma langue au plus profond, elle frissonne et je continue mes efforts.

Je sens mon sexe qui reprend de sa vigueur.

Ta langue est merveilleuse mais depuis que je t'ai pris en bouche, je ne rêve que de sentir ton sexe en moi.

Mon sang ne fait qu'un tour, je me relève et la pénètre d'un seul trait. Elle fronce les yeux. Je me retire pensant lui avoir fait mal. L'excitation m'a fait perdre le plus important.

Non vas y reviens en moi, tu ne m'as pas fait mal mais je l'attends depuis ce matin et je suis enfin comblée.

J' y retourne alors et commence à la prendre comme jamais je ne l'ai fait. Le bureau bouge sous mes assauts et la coquine se pince les lèvres afin de ne pas hurler. Il est certes tard mais on ne sait jamais.

Je la prends déjà depuis un petit moment et je sens que je vais encore venir, je ralentis mais elle me serre contre elle et accelere le mouvement avec ses hanches. Ca y est je viens et comble du plaisir je sens qu'elle jouit en même temps que moi. Elle tremble de tout son corps.

Je l'embrasse à pleine bouche et je reste en elle. Je la regarde dans les yeux de longues minutes. Je me retire totalement épuisé.

Nous décidons de nous rhabiller et de partir au plus vite.

Tu es incroyable Marion , tu es une femme comme j'en ai jamais connu.

Merci Yann, j'ai aimé ce que tu m'as fait.

Va falloir se mettre au boulot dès demain car sinon on ne finira pas

Elle me dit ça avec un clin d'oeil qui en disait long et il est vrai que nous avons passé une semaine très studieuse où j'ai découvert toutes les parcelles de son corps mais cela sera une autre histoire.

Voila ma première contribution et j'espère que cela vous a plus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si cela m a plus ......oui j ai adoré et j espère qu il y en aura d autres

Très réaliste

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

cela donne vraiment de se faire "auditer"... :yahoo:

j'adore Marion et de la manière dont tu t'en es occupé :hi:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Titelilie

Quel duo!!! Bravo :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

de la douceur et de la tendresse dans ce moment si intense.... bravo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.