Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Mariveau

Ma fée, ma maitresse

Recommended Posts

Mon corps est ce matin si brulant de toi, ma main tremble.

Après cette nuit intense de débauche et de luxure

Montmartre se réveille, comme moi avec cette gueule de bois

A mes cotés, tu es alanguie, ton corps presque juvénile s'offre à ma vue

Inoubliables sont nos étreintes, mon ardente maitresse

Ta beauté lascive appelle mon envie, mon désir tendu.

Rêve d'une nuit, rêve d'une vie, je m'abreuve à ta coupe

Embrumée est mon esprit dans tes vapeurs libertines, toi ma fée

Sensuelles sont tes caresses, tes effleurements, tes baisers

Sublime est mon plaisir lorsque tu embrases mes sens

Emportant mon âme perdue dans les limbes érotiques de mes mots

Absolu est ton goût, absolus sont tes arômes, absolu est ton parfum

Buvant jusqu'à la lie le nectar de ton plaisir, jusqu'au bout de la nuit

Soumis je suis à ta volupté, ma lilith , dans un sabbat lubrique

Il n'y a pas ici bas plus belle femme, pour l'honorer de ma plume

Nuage de mon envie, nuage de mon désir, nuage de mon plaisir

Tentation sublime et ultime de mon corps, de mon âme, de mon cœur

Emporte moi ma maitresse au-delà des mots et de mes rêves

dsc_0713.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu chantes joliment la fée verte, Mariveau!:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh, l'absinthe t'est montée à la tête Mariveau !

Et toujours de sublimes mots. Bravo !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens honteusement faire amende honorable, lorsque j'ai composé cet acrostiche à la terrasse de ma brasserie préféré de la place du Capitole

Je ne pensais pas qu'une heure plus tard, j'irai chez un caviste acheter une bouteille de la fée absinthe.

Hier soir j 'ai du en abuser en oubliant une phrase de mon acrostiche en la recopiant de mon carnet fétiche offert par une finaute d'ailleurs alors la voilà.

Pardonnez moi, mais les brumes des poètes m'ont rejoint

Mon corps est ce matin si brulant de toi, ma main tremble.

Après cette nuit intense de débauche et de luxure

Montmartre se réveille, comme moi avec cette gueule de bois

A mes cotés, tu es alanguie, ton corps presque juvénile s'offre à ma vue

Inoubliables sont nos étreintes, mon ardente maitresse

Ta beauté lascive appelle mon envie, mon désir tendu.

Rêve d'une nuit, rêve d'une vie, je m'abreuve à ta coupe

Embrumée est mon esprit dans tes vapeurs libertines, toi ma fée

Sensuelles sont tes caresses, tes effleurements, tes baisers

Sublime est mon plaisir lorsque tu embrases mes sens

Emportant mon âme perdue dans les limbes érotiques de mes mots

Absolu est ton goût, absolus sont tes arômes, absolu est ton parfum

Buvant jusqu'à la lie le nectar de ton plaisir, jusqu'au bout de la nuit

Soumis je suis à ta volupté, ma lilith , dans un sabbat lubrique

Il n'y a pas ici bas plus belle femme, pour l'honorer de ma plume

Nuage de mon envie, nuage de mon désir, nuage de mon plaisir

Tentation sublime et ultime de mon corps, de mon âme, de mon cœur

Hante mes nuits, chasse mes cauchemars

Emporte moi ma maitresse au-delà des mots et de mes rêves

dsc_0713.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tes vers sont si beaux que personne n'avait remarqué l'absence de cette lettre. Mais merci de nous en offrir un de plus, poète!:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me semblait bien que tu avais abusé de l'absinthe ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je l avoue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faute avouée,

Faute pardonnée :)

Et qui plus est, réparée !

Et un petit oubli

Parmi tous tes écrits

N'importe pas ...

En tout cas, pour moi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Titelilie

Pfiouuuuuuuu perso, je n'ai vu que ça!!! L'absence impardonnable du "H"...

Mari, tu ne l'aurais pas mentionné, personne ne s'en serai aperçu...

On voit tout de toi dans ce texte, plus toute la sensualité qui émane de toi... C'est encore une fois magnifique!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Tendre émoi

À trop vider le verre on en oublierait les vers ?

Joli texte, Mariveau comme toujours...

J'avais vu, allez je l'avoue, cette lettre disparue...

Mais la saveur y était quand même !

Vapeur d'alcool...

Avec modération !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Point de modération pour ma fée, ma maitresse, ma muse, mon égérie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.