Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

JackBi

Messieurs intimes

Recommended Posts

Dans ma main droite, je tenais ses grosses couilles bien dures comme un fruit que je suis sur le point de mordre à belles dents. De ma main gauche, je m’agrippais a ses fesses plates, deux doigts bien ancré à l’entrée de son petit trou que je devinais bien humide, faisant pression pour que son bassin force vers moi. Entre mes lèvres, sa petite queue toute mignonne avait pris de meilleures proportions pour se présenter contre mon palais comme un beau grand pénis bien mure.

Il aimait la manœuvre … moi aussi

- Merde que c’est bon. Ralenti parce que je ne pourrai pas me retenir longtemps

J’ai poursuivi de plus belle. En fait son sexe était quelques peu mal odorant, sentait la pisse et comme je ne suis pas grand amateur d’urine, j’avais surtout bien hâte qu’il me gicle sa sauce en espérant qu’elle aura bon goût.

- Merde, tu l’auras voulu …

Et voilà, je recevais ses quelques petites giclés chaudes de sperme en pleine bouche. En tout, une petite gorgée à saveur très douce qui ne laisse pas d’arrière-goût.

Il se recula d’un pas pour remonter son pantalon et l’attacher. A quelques mètres derrière lui, un vieux adossé à la clôture regardait la scène en se masturbant de son sexe flasque. Un habitué de l’endroit. Il m’était arrivé de le laisser me sucer alors que j’en avais envie et qu’il était le seul sur place.

Je me relevai à mon tour, nettoyant mon pantalon du revers de mes mains au niveau des genoux pour y enlever la boue. Puis, avec ma capuche sur la tête pour ne pas trop me faire reconnaitre, je me dirigeai vers ma voiture, le sperme du mec encore en bouche, un petit plaisir que je m’autorise à l’occasion. Arrivée à ma voiture, je me penchai vers l’avant pour recracher la sauce comme un mec qui vomit et passai ma main sur mes lèvres pour les nettoyer de leur souillure. En me relevant, un homme me remit un mouchoir avec un large sourire à la figure.

- C’était bon ?

- Effectivement.

- Tu t’en vas ?

- Oui, je dois y aller. Merci pour le mouchoir et a une prochaine fois peut-être.

- J’espère bien.

Quelle plaisir de me remémorer cette magnifique petite aventure sur le chemin du retour à la maison.post-68901-0-46930200-1361735229_thumb.j

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ta façon d'écrire change par rapport à ce qui se fait ici, c'est marrant à lire je trouve, au niveau des images que tu emploies notamment !

Continue d'écrire, essaye d'améliorer ton style, j'attends ça avec impatience.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.