Aller au contenu

Messages recommandés

c'est un texte écrit à deux, qui ne prétend pas au concours. Mais le concours a donné le sujet du texte ...n'est-ce point l'essentiel?

Nous sommes en Février, l’époque des carnavals et des bals masqués.

Cela fait plus d’un an que nous correspondons, par mails, bien sûr et bien souvent sur msn.

Je pourrais dire que je sais tout de toi, tu pourrais dire la même chose. Nous avons échangé des photos, nous connaissons nos figures, et pourtant.

Et pourtant il me manque quelque chose, moi j’ose te l’avouer, toi tu es plus réticente. Je ne connais pas ton odeur, je ne connais pas le toucher de ta peau, encore moins celui de tes lèvres.

J’insiste depuis longtemps, j’ai envie de te voir, mais tu es loin au nord, moi au sud.

Le hasard vient pourtant à mon secours en ce mois de février. Je dois rendre visite à des parents, vers chez toi. Mais comment nous rencontrer ? Comment prendre un tel risque ? Et la réponse arrive, simplissime. Dans ta ville est organisé, ce samedi soir, un bal, un bal masqué. Quoi de mieux pour nous y rencontrer sans éveiller les soupçons de qui que ce soit ?

Tu me sauras déguisé en Zorro, rien de bien original, mais je ne veux pas attirer trop l’attention sur moi, et puis c’est un déguisement facile à trouver. Toi tu seras en fée, banal aussi mais nous l’espérons, au combien efficace.

J’ai loué mon costume avant de partir, j’ai retenu une chambre à l’hôtel ; tu m’as indiqué où se trouvait le bal.

Je n’ai pas de mal à trouver, c’est une petite ville. Il y a beaucoup de monde quand je pénètre dans la salle des fêtes, l’orchestre joue des airs endiablés.

Enfin je vais pouvoir te voir en vrai et je suis impatiente. D. ne vient pas, il n'aime pas les bals. Je me prépare, me fais belle. En fée tu m'as dit, alors j'obéis, anxieuse et impatiente .

J'arrive dans la salle. « oula » il y a du monde!!! Et mince il y a plusieurs Zorro!!! Bon alors analysons la situation. Je regarde les gens. Ils sont heureux d'être là.

Un Zorro m'accoste, non c'est pas toi, je ne reconnais pas ton regard. Je lui souris et le délaisse pour te chercher. Enfin je te vois, tu es bien entouré, ma fois, tu danse tranquillement au milieu de la piste avec toutes ces femmes qui te tournent autour : ton charme opère toujours autant que sur les forums, lollll.

Je te regarde, je suis dans un coin de la pièce. Mon regard ne te quitte pas, tu ne sais pas que je suis arrivée, quand, tout à coup, tu te retournes et me regardes droit dans les yeux : tu as senti ma présence à travers tout cette foule.

Tu sors de la piste au grand désespoir des femmes qui t'entourent et tu viens à ma rencontre:

« -bonsoir vally,

-bonsoir bibi »

Un baiser tendre sur nos lèvres commence cette belle soirée.

Un slow vient de commencer et tu m'invites a danser

Lorsque je me suis retourné, mes yeux ont croisé des yeux qui me fixaient.

On a beau porter un costume et un masque, il y a spontanément un élan, une chaleur, on sait qui est l’autre.

Pas besoin de mots entre nous, nos lèvres se touchent, nos bouches s’ouvrent, ma langue veut la tienne tout de suite.

Tu es fraîche et parfumée, tu as dû mettre du temps à te préparer pour me plaire ; quel idiot j’ai failli être, de me laisser aborder aussi facilement depuis que je suis arrivé (être masqué procure un sentiment total de liberté). Ton abandon dans mes bras prouve que tu ne m’en veux pas.

Ta tête trouve sa place sur mon épaule, moi, je suis moins à l’aise, mes bras hésitent, ma main droite se pose dans ton dos, ma gauche de ton épaule descend vers ta poitrine.

Nous savons ce que nous voulons, nous nous sommes reconnus ; nos déguisements nous protègent de la curiosité des autres danseurs, chose d’autant plus importante pour toi, que nous ne sommes pas loin de ton domicile.

Je ne danse pas bien, mais les slows s’enchaînent les uns aux autres. Ta bouche se colle à la mienne et ne semble plus vouloir s’en détacher. Mes deux mains se posent sur ta poitrine, toi qui m’as dit toujours porter un soutien gorge, je trouve tes tétons bien dressés.

Tu te colles encore plus, nous ne dansons plus, nos jambes s’emmêlent, mais comment font nos pieds pour ne pas se marcher dessus ?

Tu me prends la main et me dis : « viens ! »

Normal que tu ais l'impression de sentir mes tétons pointer je n'ai pas mis de soutien-gorge et je porte un tout mini string sous mon déguisement, je sais que ça te plait.

Je t'emmène dehors, j'ai découvert un petit endroit tranquille en venant ici. Nous voila arrivés, nous sommes dans une petite forêt a l'abri sous les arbres. J'ai un peu froid, tu m'entoures avec ta cape. Tu me colles à un arbre et m'embrasses avec passion. Ta main droite vient roder sous ma robe en tulle rose ; tu remontes le long de ma cuisse et viens à la rencontre de mon string.

Ce rempart ne t'effraie pas et tu le dépasses allègrement pour aller titiller mon bouton rose.

Ta bouche est sur la mienne et ta langue effectue une danse très sensuelle avec la mienne.

Mais malgré la chaleur qui ressort de notre envie et la cape qui nous protège le froid nous transit un peu, alors tu me dis à l’oreille : « viens ma chambre n'est pas loin.... »

J’ai la clé, l’hôtel est endormi à cette heure.

Plus que de te voir nue, c’est voir, toucher ton visage qui m’obsède. Je veux retrouver dans la réalité ton sourire et tes yeux pétillants que tu m’as montrés en caméra ou en photos.

Si, si, sur les photos où tu étais nue, c’est ton visage que je regardais aussi !

Nous nous déshabillons chacun. Heureusement que personne ne nous voit, nus avec nos coiffes et nos masques, nous devons être ridicules.

J’enlève ton chapeau pointu, tu fais tomber mon chapeau de Zorro.

Délicatement mes mains enlèvent ton loup, tu fais de même avec le mien.

Nos bouches, trop malheureuses d’avoir été séparées si longtemps, se collent à nouveau. Mes mains retrouvent tes seins dont les pointes sont toujours dressées. Tes mains me collent à toi. Je te murmure à l’oreille : « je te veux ».

Tu te laisses faire quand je te pousse doucement vers le lit, tu t’y allonges sur le dos, mes mains sur tes cuisses écartent tes genoux. C’est ainsi, cuisses largement ouvertes que je veux sentir ton odeur, la douceur de ton sexe, que je veux te boire.

Je t’ai déjà vu, en photos, rasée de près. Je m’agenouille entre tes cuisses, mes mains ouvrent tes lèvres, deux doigts se glissent entre elles mais pour remonter vers ton clitoris. Appuyant doucement de chaque côté, mes doigts le font apparaître, dressé ; ainsi il s’offre à ma bouche, à ma langue.

Tu cries lorsque je l’aspire entre mes lèvres tout en appuyant de ma langue. Je bois ce que tu m’offres, je te lèche et te suce, ta jouissance est éclatante.

Lorsqu’enfin tu retrouves ton souffle, je me mets au dessus de toi, ma bouche sur la tienne. Mon sexe n’a pas besoin de tes mains sur mes fesses pour te pénétrer, auparavent tes mains lui enfilant un préservatif ont constaté sa dureté, tu es mouillée, tu es toute chaude, je ne peux réprimer un râle de plaisir quand j’arrive au fond de toi. Je sais que le contact des poils de mon pubis sur le tien tout rasé peut être une sensation forte. Mais tu ne veux pas traîner, tes hanches accélèrent leur mouvement, tu gémis sous ma bouche, tes fesses accentuent mes va et vient.

Nous ne pouvons nous retenir plus longtemps, je soupire quand j’éjacule dedans toi, tu cries à mon oreille ta nouvelle jouissance.

Nous n’avons pas le temps de trop nous assoupir, en effet, toi, tu dois rentrer chez toi. Nous savons tous les deux que nous allons nous revoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

Ah ben voilà ... j'ai trouvé la suite !!! :P

Bravo Bibi et Vally :P:P:P ... petite cachotiers !!! :P:P:wink: :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle bonne idée la rencontre au bal masqué ! :P

et c'est tendrement écrit ! bravo :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité chani12345

Superbe écriture à deux!!

Géniallissime!!

:wink::P :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

qu'est ce que c'est que ces c....s

pourquoi il est hors concours, celui là?

c'est pénaliser Vally :wink:

de plus avant de le mettre dans le concours j'avais demandé, et on m'avait dit que rien ne s'y opposait! :P

c'est du n' .... quoi :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité RQT

Relis la première phrase que tu as écrite

c'est un texte écrit à deux, qui ne prétend pas au concours.

Si c'est un texte pour récompenser une tierse personne alors il aurait fallut qu'elle le poste elle même. J'ai répondu à ton MP et c'est la que se passera la suite !

Fin du HS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

qu'est ce que c'est que ces c....s

pourquoi il est hors concours, celui là?

c'est pénaliser Vally :doh:

de plus avant de le mettre dans le concours j'avais demandé, et on m'avait dit que rien ne s'y opposait! :P

c'est du n' .... quoi :pardon:

te fache pas bibi

j'ai pas ecrit ca pour gagner le concours. c'était pour tester une ecriture a 4 mains. et je me suis follement amusée. c'est ce qui compte apres tout

aller reste zen :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.