Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Mariveau

Champagne

Recommended Posts

En lisant un statut d'une amie, sur des gouttes de champagne coulant entre ses seins, je lui ai dit que cela pouvait être une idée de texte; en voilà le résultat.

Bonne lecture

« La nuit est là et son cortège de plaisir et de mystère, tout comme son désir d’aller au-de-là de ses fantasmes. Son envie de connaitre cette euphorie que tous savourent. Elle avance. Le pas lent, féline, sublime. La première bouteille de Champagne ne l’a pas grisée. Elle est toujours lucide.

Valérie est une femme dans la fleur de l’âge, elle a la cinquantaine, sublime ,avec un corps de rêve, des seins généreux, fiers, puissant, des jambes au galbe parfait, des hanches invitation aux vagabondages de mains fébriles.

Ce soir, elle est irrésistible, ses jambes gainées de soie noire, ses petits pieds délicieux portant des bottines à lacets et sa poitrine enserré dans guêpière noire.

Une envie insistante la prend au creux des reins. Un désir brulant d’extase la tenaille. Une torpeur qui lui indique le chemin vers son amant . Le pas décidé, elle fait un détour par la cuisine. Ouvre la deuxième bouteille un Bolhinger 1951. Elle sourit, elle aime cet agent spécial de sa très Gracieuse Majesté .

Elle prend un plateau avec des fraises et du sucre, elle se dirige au son des accords de Bennie Goodman vers le premier étage.

c6.jpg

Pas un bruit. Il dort.

Sait-il qu’il sera sa proie ?

A-t-il prévu sa venue ?

Peu importe, elle a décidé. Ce soir, elle sera à lui. Mais avant, elle va s’amuser. Partager. Gouter. Savourer. La porte s’ouvre sans bruit. Elle ne renverse rien. Habituée à la texture des bulles dans sa bouche, elle absorbe au goulot chaque gorgée, laissant couler entre ses seins des gouttes pétillantes..

Son cœur est en accord total avec son corps. Elle tire le drap de satin

.

Allongé sur le dos, lui, il l’attend. C’est sur, il l’a entendu arriver. Oui il sait qu’elle va le dévorer à sa façon. Mais il ne dit rien. Il la laisse faire, il n’attend que çà. Elle se penche. Elle l’embrasse et fait couler du champagne de sa bouche à la sienne. Il ne dort pas. Il avale et s’offre à ses envies. Sa langue parcoure son cou. Le nectar pétillant à la fois chaud et frais coule sur leurs corps .

Elle colle son envie à son torse, à ses hanches, à son sexe.Remontant vers sa bouche, le balai champagne et fraises commence. Tandis que de son petit va et vient habile elle savoure le contact de son gland sur son clitoris, juste à l’entrée de son vagin.

Sans lui donner l’autorisation de la posséder. La bouteille se vide entre leurs bouches, entre ses seins, entre ses lèvres intimes qu’elle lui offre plaquant son sexe humide et chaud contre sa bouche avide de son nectar intime, entre leurs peaux, entre leurs sexes : ballet continu, sublime fellation, intenses baisers, sensuel cunnilinctus. Elle dessus, dominatrice, amante insatiable. Pour finalement jouir ensemble. En elle… »

stef2k-dsc01455ap2-130296.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de nous faire partager cette soirée coquine et sensuelle! Tu es une grande plume!:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a des fois où j'aimerai le croire, mais se serait de l'orgueil mal placé.

Et grande plume, faut pas exagérer 17/5.5 c 'est dans la moyenne

:arrow:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà une soirée bien digne... d'un Bolhinger 1951!

Très joli cadeau que tu nous offres encore une fois, Mariveau.

J'ai le goût des fraises encore sur mes lèvres...et il reste une goutte de ce divin nectar...là...sur mon sein! ;)

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.