Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

hablar

Histoire de langues

Recommended Posts

Il s’appelait Jules, et il avait 19 ans. Jules faisait des études dans le domaine des langues étrangères à Lille. Mais, Jules étudiait toutes sortes de langues inimaginables : anglais, espagnol, hindi, allemand et surtout il décida d’apprendre une autre langue : le suédois. Pour lui, apprendre une autre langue, c’est découvrir une partie de la culture du pays et l’occasion d’être libre et indépendant, malgré sa copine avec qui il est en couple depuis le lycée.

C’est pourquoi, il décida d’aller étudier là bas pendant une année et y apprendre là-bas la langue des Vikings dans la ville de Stockholm. La Suède, il était excité à l’idée d’aller dans ce pays, le pays réputé pour ces blondes, grandes et ayant une poitrine généreuse, et il n’allait pas être déçu.

Il prit alors l’avion Paris – Stockholm, une nouvelle aventure commença pour lui. Il n’était pas très rassuré, l’idée de voyager seul pour la première fois dans un pays inconnu à ses yeux. L’avion était, de plus vide, car Jules avait décidé de prendre une compagnie low-cost, et éviter les grandes compagnies pour faire des économies.

Il rentra dans l’avion et découvrit avec surprise qu’il voyageait en première classe. Jules, surpris, demanda à l’hôtesse :

« Excusez moi Madame, il y a certainement une erreur, j’ai payé un vol en 2e classe ».

L’hôtesse lui sourit, et lui dit :

« Appelez moi, Sofia, du fait d’un faible nombre de personnes, nous avons décidé de vos surclasser ».

Le petit étudiant commençait à observer cette hôtesse. Elle était grande, blonde, et dès lors que son regard baissait et arrivait sur sa poitrine, Jules, ne pouvait pas regarder, il était intimidé. En effet, la poitrine de l’hôtesse était plus que généreuse. L’hôtesse, maline, remarqua cet effet de surprise mais très habilement lui dit :

« C’est la première fois que vous prenez l’avion ? Vous savez n’ayez pas peur, nous avons tout ce qu’il faut pour assurer votre sécurité et votre confort à bord. »

Jules, surpris et un peu fier, lui répondit :

« Oui, c’est vrai, c’est la première fois que je voyage…»

Sofia répondit :

« Si tu veux je peux m’asseoir à côté de toi, tu seras rassuré… Ne t’inquiète pas, je vais bien m’occuper de toi…»

(la suite un peu plus tard)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

(la suite)

Après les consignes de sécurité, l’avion se mit à décoller. L’hôtesse, comme promis, s’installa au côté du petit Jules toujours intimidé par cette femme. Sofia, en effet, était jeune, c’était une jeune stagiaire de 23 ans, originaire de Stockholm mais vivant sur Paris pour ses études.

Sofia : « T’inquiète pas tout va bien se passer »

Jules : « Oui, Madame »

Sofia : « Ne recommence pas à m’appeler Madame, mais Sofia, j’ai juste 23 ans »

Jules : « D’accord »

Sofia : « Installe toi, correctement et mets ta ceinture de sécurité, je te dirai de l’enlever quand il le faudra »

Jules : « Oui, Sofia »

Sofia : « Je vois que tu apprends vite, tu fais quoi dans la vie ? »

Jules : « J’étudie les langues étrangères, et je vais à Stockholm pour étudier le suédois »

Sofia : « Ah, mais je pourrai te faire un cours particulier de langues… »

L’avion décolla et la durée de vol annoncé est de deux heures environ. Sofia, après s’être occupé des autres passagers revint s’asseoir à côté de Jules, qui n’oublia pas de la regarder lorsqu’elle était debout.

Sofia : « Que lis-tu ? »

Jules : « Je lis un livre sur toute l’histoire de Stockholm, ça a l’air d’être une ville formidable »

Sofia : « Oh oui, Sofia commença à faire du pied à Jules et lui fit un grand sourire »

Jules ne répondit rien, il était un peu tétanisé par cette fille qui lui semblait si magnifique. Elle devait faire aux alentours de 1M80, elle avait les yeux bleus, elle était blonde platine. Son nez était pointu et sa bouche lui semblait si pulpeuse avec du rouge à lèvre. Elle avait un corps de rêve, une poitrine généreuse, des fesses bien bombées la fille parfaite qui lui semblait tellement inaccessible. Elle était habillée avec un joli chemisier blanc et un joli décolleté. En outre, elle portait une jupe noire très sexy et ses longues jambes étaient magnifiques. L’étudiant en langues commençait à ressentir des sensations, il commençait à avoir des frissons…

Sofia observait Jules et accentua ses caresses du pied sur les mollets du petit Jules… Jules était de plus en plus gêné par cette situation.

Sofia lui chuchota :

« Laisse toi faire »

Jules lui dit :

« Stop, arrête je t’en prie, j’ai une petite amie que j’aime »…

Mais, Sofia observait son entre-jambe, elle observait une belle bosse sur l’entre-jambe, et en profitait pour rapprocher sa main du sexe, qu’elle devinait sa longueur et sa grosseur…

Sofia :

« J’ai envie de toi et de ton sexe, enlève ton pantalon »

Jules ne voulut pas enlever son pantalon, alors Sofia lui détacha sa ceinture de sécurité, déboutonna son pantalon et enleva le boxer du jeune homme. Elle ne s’était pas trompée : son sexe était de plus en plus dur et commençait à devenir imposant.

(la fin un peu plus tard)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Titelilie

C'est pas bien de s'en prendre à plus petit que soi :D

Viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite, la suite ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention, Jules, elle va te violer.

Je lui dirai bien de fuir, mais où se cacher dans un avion??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dois dire qu'il est attendrissant ce Jules avec sa timidité. Pinaise que je me retrouve completement en lui.

Bien écrit, les dialogues sont sympas, non vraiment je trouve que c'est un beau récit.

Quant à la Suède, arghhhh, bon choix qu'il a eu de vouloir étudier cette langue. Ne lui reste plus qu'a apprendre l'ancien suédois dans la foulée.

Ne traine pas trop pour la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suite et la fin

Désolé si elle vous paraît un peu baclée :)

Mais Sofia était maline, et lui dit :

« Tu n’as pas voulu de ma bouche, tant pis pour toi… »

Jules était gêné de cette situation, son sexe à la fois gros et long sortait de son pantalon.

Et d’un coup elle saisit le pénis de Jules et l’emmena aux toilettes et ajouta :

« Suis moi »

Jules la suivit, il était un peu perdu. En effet, pendant que Sofia tenait son sexe, elle commençait à le masturber. Lui, qui ne connaissait que la masturbation avec sa main, il n’avait jamais demandé à sa copine de le sucer ou de le masturber.

Arrivés devant la porte des toilettes, les deux jeunes gens s’enfermaient dans les toilettes. Sofia lui dit :

« Tu veux un cours de langues ? »

Jules acquiesça de la tête :

Sofia commença à enlever sa jupe et Jules découvrit par surprise qu’elle ne portait pas de sous-vêtements. Fais moi un cuni, et suce moi alors…

Jules refusa, alors Sofia n’avait pas le choix, elle mit Jules par terre et accroupi. Et Elle mit son petit minou au contact de la bouche de Jules. Celui-ci, alors, commença à embrasser les lèvres de son minou. Sofia commença à être excitée et lui dit :

« Alors pour dire bonjour, en suédois on dit "Hej", mais continue à bien me sucer, mon petit, ta bouche est si bonne »

Jules ne répondit pas et continua son cuni, il commençait à apprécier cette situation. Il allait effectivement avoir son premier cours de langues, mais pas celui dont il avait imaginé. Ce n’était pourtant pas lui déplaire. Jules commença à se relever et à caresser le dos de la jolie Sofia. Sofia profita pour lui embrasser la bouche. Jules lui enleva son chemisier, et déboutonna un par un ses boutons. Après lui avoir emmené son chemisier, Sofia s’accroupit et lui dit, :

«c’est à moi maintenant de te sucer… »

Sofia attrape le gros sexe bandé de Jules, et commençait à l’astiquer et le sucer.

« Mmh, elle est bonne »

Elle n’hésita pas à la mettre au fond de sa gorge et la sucer avec toute sa salive et bien langoureusement.

Jules posa délicatement ses mains sur la tête et les cheveux de la jolie Sofia, et lui profita pour lui caresser ses cheveux. Il était subjugué par la couleur et la splendeur des cheveux de l’hôtesse. Jules commença à apprécier cette situation mais son excitation était à son paroxysme. Et, le petit Jules tellement excité par Sofia éjacula au bout de deux minutes sur le visage.

Sofia lui dit en souriant :

« Tu ne perds pas de temps toi, tu aurais pu me prévenir, mais je te pardonne. Allez rhabille toi, tack (Tack ça veut dire merci).

Ca sera tout pour aujourd’hui. Tu n’as même pas tenu 2 minutes, tu apprendras donc 2 mots en suédois. J’espère que tu seras un peu plus performant un peu plus tard au cours du vol… »

Jules était terriblement embarrassé, il n’avait jamais connu ça : une éjaculation précoce. En effet, avec sa copine, il pouvait durer très longtemps et être performant. Peut-être son inconscient refusait à « tromper » sa copine :)

J'espère que vous avez apprécié cette première que j'ai écrite. Est-ce qu'il y en aura d'autres? Je ne sais pas encore...

Qui vivra verra... :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2 minutes ??? Le voyage commence à peine... tu ne peux décemment pas les laisser comme ça tous les deux !!! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me retrouve définitivement dans Jules mais pour d'autres raisons, erf.

Sympathique comme histoire, en tout cas. Une petite suite, quand meme, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest sosophie79

bravo et merci pour la lecture de ce récit. ça pourrait faire une saga (comme les Martines) : Jules prend l'avion ; Jules en Suède ; Jules dans les Fjords ; Jules et Sofia, le voyage retour... ha ha ha !!!

en tout cas, j'espère une suite au voyage ou une autre aventure pour Jules.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.