Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité

Visite nocturne

Recommended Posts

Invité

Voila ma prenière contribution. J'espère qu'elle vous plaira.

Cette nuit encore elle m’a rendu visite.

C’était une douce nuit d’été comme je les aime, j’étais étendu sur mon lit, dans mon plus simple appareil, la douce brise nocturne caressant ma peau. Je dormais d’un sommeil profond et calme bercé par le bruit des vagues. Quand soudain j’ai senti sa présence, comment ? qui aurait jamais pu le savoir. Mais cela m’importait bien peu, tellement j’étais heureux de la retrouver après cette longue séparation. Chacun de ses départs, beaucoup trop rapides à mon goût, me laissait toujours un goût d’inachevé, de frustration. Mais cette fois ce sera différent, cette nuit elle sera mienne.

J’ai doucement ouvert les yeux pour ne pas être ébloui par la lumière que je pouvais percevoir à travers mes paupières. Mais il n’en fut rien, nulle lampe n’était allumée, à la place des dizaines de bougies aux effluves des plus enivrantes baignaient la chambre dans leur chaude et agréable lumière. Cette fois encore elle avait tout préparé, cette nuit encore serait un hommage à la sensualité et à l’amour. C’est alors que je l’ai aperçue, elle se tenait debout devant moi au pied du lit, si proche et pourtant si inaccessible, m’offrant une vue imprenable sur sa crinière de feu cascadant sur ses épaules, reflet du brasier de mon amour pour elle. Ses courbes magnifiques que j’apprécie tant m’apparaissent telle une vision, la douce lumière des bougies qui enveloppe telle une aura ne fait que sublimer cette silhouette déjà parfaite. Que j’aimerais être lumière pour embrasser ce corps, l’envelopper, le réchauffer… Je pourrais passer une vie entière à la contempler, si le paradis devait exister j’aimerais que ce soit ça… Elle se retourne, se rappelant à moi, ce mouvement me tire de ma rêverie…

Cette fois elle me fait face, je découvre son sourire irrésistible, souligné par ses yeux brillants. Comment ne pourrais-je pas craquer ? Comment pourrais-je résister ? A cet instant je suis le plus comblé des hommes, je ne peux m’empêcher de sourire à mon tour, déclaration muette de mon bonheur de la savoir près de moi. J’ai du mal à me détacher de ses lèvres pulpeuse qui me sourient, mais comment pourrais-je ignorer sa poitrine généreuse, ses hanches, ses chances… Pourquoi me priverais-je d’admirer cette beauté taillée dans le plus pur des diamants… la femme que j’aime. Comment ne pourrais-je pas remarquer que cette fois encore elle porte cet ensemble dans les tons de bleu qui lui va à ravir et qui rend ce corps encore plus tentant…

Une fois encore elle me ramène à la réalité, me forçant ainsi à quitté mon rêve pour m’offrir une vision plus sensuelle que la précédente. Elle est là, à quatre pattes sur le bout du lit, telle une panthère se préparant à bondir sur sa proie. Captivé par son sourire, je ne rate rien lorsque qu’elle humidifie ses lèvres du bout de la langue, le regard gourmand, dévoilant par la même occasion son piercing qui change de couleur à chacune de ses visites. Je fonds littéralement… Elle m’ensorcelle… Enfin libéré de l’emprise de son regard j’arrive à redécouvrir ce corps que je connais pourtant par cœur. Sa merveilleuse poitrine retenue par son soutien gorge m’émerveille, me remplit de désir. Du regard je caresse son ventre jusqu’à arriver à cette petite chaine d’or au bout de laquelle pend un petit cœur… Petit bijou corporel qu’elle porte si bien… la rendant encore plus désirable.

D’une démarche féline elle vient me rejoindre, ses seins dans leur cage de tissu effleurant mon corps. D’abord mes jambes, puis mes cuisses, mon sexe, mon ventre et viennent s’écraser contre mon torse. Ce contact m’électrise, je ne tiens plus, ne me retiens plus, toute cette frustration, ce désir emmagasiné depuis notre dernière étreinte se libère. Un raz de marée me submerge… je ne suis plus que désir. Je jette mes lèvres à la rencontre des siennes que je n’ai aucun mal à trouver. Je m’en empare, ma langue s’immisce dans sa bouche pour trouver la sienne… elles se cherchent se caressent, se mêlent dans un baiser sauvage… Je l’enlace… pour la plaquer encore plus contre moi si c’est possible. Je veux sentir sa peau contre la mienne, son corps vibrer contre le mien. L’intensité de ce baiser nous coupe le souffle, haletante, elle enfouit sa tête dans mon cou et me susurre à l’oreille :

  • Je suis revenue mon amour

Elle me regarde, me sourit et m’embrasse à nouveau. La sauvagerie se transforme en passion. Le baiser dure, résonne en moi et efface tout ce temps passé loin d’elle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

J'essaie de lire moi rhooooooo ^^

J'aime ce que je lis en tous cas .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon écrit. Cà suit bien et va à l'essentiel. Un peu court peut-être ;)

Bravo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.