Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

rtx42

Défi n°5 : Amnésie. Le cours de mes jours

Recommended Posts

Défi n°5 Thème : Amnésie

Le cours de mes jours

Qui est cette dame blonde ?

Sur sa blouse est écrit Lilie

J’ai peur qu’elle ne me gronde

Pour être encore resté au lit

« Vous allez bien monsieur Piton ? »

Est-ce bien à moi qu’elle s’adresse

Mais captant la douceur du ton

J’ai un bel élan de tendresse

Des mots doux sonnent dans ma tête

J’entends l’écho de ton plaisir

Cette plainte, combien parfaite

Qui fait accroître mon désir

Seul l’écho du vide résonne

Je n’entends que bruits de l’instant

Et même si je me raisonne

J’ai égaré le cours du temps

Mes yeux ne voient qu’une blouse blanche

L’échancrure dévoile une dentelle

Qui sur cette peau si claire tranche

Image fugace et si belle

Je ne vois plus que tes seins ronds

Ton ventre si blanc d’où émerge

Le triangle d’un pubis blond

Tes fesses où j’appuie ma verge

Mes yeux se perdent dans le vide

Les images s’enfuient si vite

Qu’elles me semblent insipides

Triste mémoire qui se délite

Quand je sens sa main sur mon bras

Mon âme ressent un émoi

Pourquoi je ne le comprends pas

Mais dans un éclair je perçois

La douceur d’un sein qu’on caresse

Le grain d’une peau qu’on effleure

Cette main qui vient sans cesse

Solliciter ma belle ardeur

C’est en vain que ma main se tend

Pour prendre les pauvres lambeaux

D’un doux passé si peu présent

Que l’on imagine si beau

Je prends sa main pour l’embrasser

Au contact de cette peau douce

J’ai envie de me prélasser

Est-ce cela qui me pousse

A retrouver le goût de sa bouche

A déguster le bout d’un sein

Ton clito est un croquembouche

Qui gonfle comme un agassin

Met insipide et sans saveur

Tel le temps qui passe et repasse

Qui me laisse le goût d’un pleur

Et immobile dans l’espace

Elle s’approche enfin de mon lit

Les effluves de son parfum

Réveillent en moi comme un oubli

Un souvenir qui tourne sans fin

Odeurs qui montent de son con

Fumet qui me laisse perplexe

A la fois si suave et si bon

Douce fragrance de son sexe

Cette mémoire si fugace

Me laisse un goût vraiment amer

Soudain cette pensée me glace

Ai-je perdu tous mes repères

Le cours de mes jours est zébré

Par d’agréables fulgurances

Je sais bien que je suis timbré

Mais elles sont phare de mon errance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime bien ton amnésie poétique...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime beaucoup. J'ai toujours aimé la poésie, mais celle-ci me touche énormément. J'aime ta musicalité ! Tu n'as plus qu'à écrire d'autres poèmes ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très harmonieux poème! Bravooo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Titelilie

C'est chantant, j'aime beaucoup...

Et Merci ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.