Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Lenaran

Dans l'ombre d'une église

Recommended Posts

Les premières fois sont toujours un grand moment. Première petite amie, premier baiser, première soirée ensemble…

J’ai eu droit cet été à ma première fellation (jusqu’au bout). Elle et moi étions déjà ensemble depuis deux ans et demi, dans une relation a distance. J’habite à un bout de la France, elle à l’autre, 900Km de distance. Madame mesure 1m71, a de beaux cheveux bruns lisses jusqu’aux fesses et de grands yeux en amande, marrons. Elle est fine, et fait un parfait 95B.

On se retrouvait cet été pour passer deux semaines ensemble. Nous étions encore vierges. Au cours de nos rencontres précédentes, on s’était essayés aux préliminaires, aux massages et aux caresses. La pénétration lui était impossible, mais ça m’importait peu.

Elle m’avait fait quelques fellations déjà, mais elle fatiguait avant la fin. Malgré ça, elle montrait déjà un certain talent…

Tout se passa un soir frais pour un mois d’aout. Nous étions dans ma chambre à nous embrasser dans le noir, la fenêtre ouverte. Elle portait un débardeur et une jupe plissée. Au détour d’un baiser passionné, la belle me glisse à l’oreille : «Ce soir, tu éjacules dans ma bouche… »

Admettez que ce genre d’affirmations ne se conteste pas.

J’ai un peu de mal à y croire, je la prends par les épaules pour la regarder dans les yeux, je veux savoir si elle est sérieuse.

-A moins que tu ne sois pas d’accord, ajoute t-elle en prenant son air ‘’salope innocente’’.

Je hoche la tête comme un enfant, et elle me prend par la main pour m’emmener dehors. Je commence doucement à bander à l’idée de sa bouche s’affairant sur mon gland.

Une fois dans la rue où il n’y a pas un chat, elle me glisse de choisir l’endroit, qu’elle le ferait où je voudrais. Je souris, trop heureux pour penser alors que la bosse dans mon short grossit. Je me souviens que l’arrière de l’église juste en face de chez moi n’est pas éclairé. Je suis pas croyant, elle non-plus, l’affaire est classée.

Je l’amène là bas. Une fois dans l’ombre, elle se place face à moi, les jambes un peu écartées, et me pousse contre le mur. Je me laisse faire.

Elle glisse ses mains sur mon visage et m’embrasse à pleine bouche, en frottant son entrejambe contre mon érection maintenant dure. Pendant que sa langue danse sensuellement avec la mienne, ses mains descendent sur mon torse et passent sous mon t-shirt. Elle me caresse le corps en même temps qu’elle se frotte à moi, pousse de très discrets gémissements.

Puis elle s’écarte un peu et descend sa main sur mon ventre, lentement, en me regardant dans les yeux. Doutez vous bien que je bandais comme un taureau. Sans me quitter des yeux, elle glisse ses doigts sous mon short et effleure mon sexe dur qui frémit à son contact. Un sourire coquin embellit son visage. J’étais très excité, je sentais mon gland humide et palpitant. Ses beaux seins durs pointaient sous son haut.

Elle prit mon membre à pleine main, d’une poigne ferme et commença à me branler sous le tissu. Je soupirai de plaisir. Je lui avais trop bien appris…

Elle me masturbait mieux que moi-même, c’est dire.

Elle s’approcha à nouveau de mon visage. Je fermai les yeux en savourant sa main glissant sur mon membre dressé. Ses lèvres effleurèrent les miennes, mais je ne pus l’embrasser. Elle déposa un baiser tendre dans mon cou puis descendit lentement le long de mon corps, retirant sa main de mon short. Malgré la fraîcheur, j’avais chaud.

Un orage grondait au loin.

Elle s’accroupit et embrassa doucement cette bosse dure sous le tissu, la caressa de ses mains. Elle leva les yeux vers moi et me sourit, d’un sourire empli de mille promesses…

-Tu me guides, hein ? demande t-elle doucement.

Je hoche la tête en caressant sa joue. Elle se met à genoux devant moi et baisse lentement mon short à mes chevilles. Je suis tellement excité que j’ai du mal à penser.

La belle pose à nouveau sa main sur ma queue tendue et recommence à me branler, un peu plus vite, pendant un petit moment. Je sens déjà le plaisir monter, je soupire… il faut que je me retienne, que je fasse durer la chose…

Elle ralentit doucement la masturbation et décalotte lentement mon gland, dont elle approche ses lèvres. Je pose ma main sur ses cheveux pour l'encourager.

Ses lèvres embrassent doucement mon gland, chastement. J’en sursaute presque tant c’est bon. Puis ses baisers sur mon sexe deviennent plus goulus, plus avides. Et enfin je sens la chaleur de sa bouche m’envelopper alors qu’elle commence à me sucer, très lentement. Ses lèvres aspirent ma queue progressivement, et elle commence un doux va et vient de sa bouche comme de sa main. C’est délicieux, elle a appris tellement vite.

Elle entend mes soupirs et accélère un peu. Je l’entends gémir tendrement. Que ce soit parcequ’elle aime ou pour m’exciter, ça me plait. La sensation de sa langue qui caresse mon gland dur est merveilleuse. Je respire de plus en plus vite, prenant de plus en plus de plaisir. Elle sort lentement mon membre de sa bouche et lève les yeux vers moi.

-Ca va comme ça ? s’enquit elle, un filet de salive liant mon gland et ses lèvres.

-Parfait, lui répondis-je dans un soupir. Tu t’en sors comme une pro…

Elle me sourit encore, satisfaite, et reprend sa fellation avec plus d’ardeur. La coquine prend de l’assurance, et m’enfonce de plus en plus loin dans sa bouche, devenant de plus en plus langoureuse. J’ai vraiment commencé à gémir quand elle a avalé mon sexe presque en entier. Seize centimètres de queue dans la gorge. Elle sent que ça me plait et elle continue, tentant d’aller plus loin à chaque fois. C’est tellement bon. Je sens l’orgasme arriver mais j’essaie de me contenir.

Elle est si belle, concentrée à me sucer de son mieux dans l’ombre de cette église. Le tonnerre retentit au loin, l’orage approche. Je me sens tellement bien.

Elle retire brusquement mon sexe de sa gorge pour reprendre son souffle. La pauvre est en sueur et a le souffle court. Mais elle a l’air contente de ce qu’elle fait. Le temps d’un sourire coquin et elle se remet au travail, reprenant une fellation au rythme soutenu en même temps qu’elle me masturbe. C’est tellement bon, sa main qui me branle en même temps que sa langue enveloppe mon gland. Je gémis de plus en plus de plaisir, l’orgasme est proche.

Bientôt je n’y tiens plus et je la préviens que je vais jouir. Elle ne s’arrête pas, ne ralentit même pas.

Tant pis, j’aurais prévenu. Ce fut comme si le monde s’écroulait autour de moi. Dans un râle de plaisir intense, j’explose dans sa bouche, du plus fort orgasme que j’aie jamais eu. Mon sperme se décharge entre ses lèvres. Elle se retire à la deuxième giclée en toussant et reçoit un troisième jet sur le cou et le débardeur.

Je détourne mon sexe pour finir d’éjaculer en ralant toujours de plaisir. Encore quelques petits jets et l’orgasme se calme, me laissant pris de tremblement, dans un état de béatitude bizarre. Je m’agenouille avec elle, vidé, je la prends par les épaules.

-Tu veux un mouchoir pour recracher ? ai-je trouvé la force de lui demander en tremblant.

Elle se serre à moi et me murmure :

-J’ai avalé…

Je souris, tremblant comme pas possible. J’ai soudainement froid, je suis encore un peu désorienté. C’était tellement bon que j’ai cru perdre conscience.

-Alors, j’étais comment ? me demande t-elle en m’embrassant, partageant le goût de mon sperme avec moi.

Je tremble trop, je suis trop faible, trop dans les vapes pour lui répondre, mais elle a compris l’idée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wahou !!! Pour un premier récit, ou un récit tout court, c'est quelque chose ! .... d'épatant !

Ton texte est parfaitement écrit, le déroulement est impeccable, les sensations ressenties décrites sont hyper justes... Je doute soudainement de ton très jeune age :twisted:

Un grand bravo à toi, ton récit est super ! J'ai adoré, merci de ce partage.

Prends ton temps pour nous en refaire un aussi extra que celui-ci :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci. ^^

Quand je t'avais dit que j'écrivais beaucoup et depuis des années, c'était pas exagéré.

But still, je reste un petit sur FI. :3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très beau récit, un choix des mots juste, tu arrives a faire passer les émotions dans ton texte, j'aime beaucoup!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Titelilie

Superbement raconté, on vis la chose avec toi, avec elle...

Merci pour ce partage!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Waouh ! je suis comme Lady, subjuguée par ce texte ! J'espère que nous aurons le plaisir d'en lire d'autres de toi...

Une belle plume à n'en pas douter, mais aussi un récit érotique prenant... bref, tout pour plaire !

Merci à toi, merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

merci de nous faire partager ce doux moment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Beau récit, bien écrit et excitant.

Je me joins aux autres pour espérer que tu publies d'autres récits

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très joli, envoûtant, se lit direct. Sans pause.

Merci à toi de ce partage ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mercvi à tous, je suis content que ça vous ai plu. =)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très beau récit. Un bon moment à vivre pour toi et à lire pour nous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.