Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest jeanmimel

Faux pas

Recommended Posts

Guest jeanmimel

ce texte est la 2e partie de "Faut pas" que je ne retrouve plus.... je la remet donc. la suite de l'histoire d'Olivier et sandra va arriver bienôt.

La suite ?

La fuite..

Sandra voulait fuir, partir au plus loin, s’échapper de cet endroit maudit. Comment avait-elle pu ? Non, pas ça, pas elle. Et que dirait Olivier ?

Ah oui Olivier, pour qui elle avait fait cela. Ce matin, pimpante, elle avait traîné au lit, l’avantage du mercredi pour une jolie maîtresse d’école. La rentrée dans ce nouvel établissement qu’elle ne connaissait pas s’était bien déroulée, fini le stress de l’inconnu, elle avait eu envie de profiter de sa couette un petit peu plus longtemps, se réveiller doucement et laisser son corps se rappeler les douceurs de la veille au soir où Olivier lui avait fait l’amour. Lentement, avec toute se tendresse, sa patience comme à son habitude. Il était si doux avec elle depuis leur rencontre sur les bancs du lycée. Il avait vécu lui avant de la conquérir elle, la jeune fille sage. Elle sait qu’il avait eu de multiples aventures mais c’est elle qu’il avait épousé ! Toujours patient, il avait attendu qu’elle soit prête pour lui prendre sa virginité. Elle, amoureuse, connaissait la plupart de ses fantasmes. Elles avait su en combler certain, mais elle n’était pas prête à tous lui donner. Cela le dérangeait un peu, elle le savait, mais jamais il n’en avait fait de remarque.

Petit à petit toutefois il avait fait tomber certaines barrières. En 20 ans d’amour et un enfant qui venait d’atteindre l’âge adulte elle avait doucement compris le plaisir que procure les bonnes caresses envers l’être aimé. Plaisirs donnés et pris par chacun.

Après un rapide petit déjeuner, elle passa le reste de la matinée à se préparer : maquillage. Enfilée son soutien gorge , le blanc, non, il préfère le vert, accordé à ses yeux disait-il, la petite culotte assortie. Le tout sur une petite robe légère. Il faisait encore bon en septembre dans le sud. .Passage chez l’esthéticienne pour épilation des jambes, des aisselles , du maillot….et c’est toute émoustillée qu’elle conduisit jusque son immeuble de bureau.

Elle se souvient encore de son excitation en montant dans cet ascenseur, aurait-elle le courage d’aller au bout de sa surprise ? Appréciera-t-il ? Sûrement oui ! Ses jambes avaient du mal à la porter, à l’emmener vers cette troisième porte à droite en sortant de l’ascenseur…. En entrant dans le bureau, au premier abord les lieux lui semblaient familiers mais en y repensant, il y traînait une ambiance autre que la sienne, un parfum étrange… Vite… du bruit… Quelqu’un vient.. Sans réfléchir une seconde de plus, elle se glissa sous la tablette et attendit un cour instant.

Son mari s’assit rapidement, il était sur les nerfs. Elle savait comment elle pourrait le calmer.. Alors qu’il était très occupé, ses mains vinrent se poser sur les cuisses d‘Olivier, doucement, elle remontait vers l’entrejambe, massa quelque peu la protubérance qui se formait dans le pantalon alors que son homme était tout occupé à ses affaires. Il la sentait, elle le ressentait, ses jambes se tendirent sous l’effet de la surprise mais il ne fit rien pour l’arrêter.

Elle, son bas ventre commençait à chauffer, elle sentait sa petite culotte s’humidifier… cela l’enhardi encore un peu plus pour défaire cette ceinture, ouvrir grandement le pantalon et enfin, tirer sur le caleçon, faire sortir l’objet du désir, la «?bête?» tant convoitée qui jaillit hors de son écrin dés qu’elle l’eu libérée.

La place était exigu, ses mouvements restreints, elle s’appliqua de sa main de branler ce sexe qu’elle avait rendu si beau, si désirable, qui s‘était tendu pour elle. Elle ne pu résister à lui donner un baisé, puis tirant sur le sous vêtement, elle voulut aller flatter aussi les testicules, Olivier lui avait appris à le sucer, il aima cela, tout comme elle aimait que lui vienne embrasser son intimité, elle aimait lui faire ce plaisir et depuis quelques temps elle même prenait un certain plaisirs à prodiguer ces caresses. Elle ne tenait plus, son bas ventre allait exploser, elle goba une testicule avant de remonter pour prendre ce gland duveteux en bouche, l’aspirant, la faisant aller au fond de sa gorge. Toujours occupé au téléphone, l’homme se laissait faire, il n’avait apparemment pas le choix alors que sa tête montait et descendait, ses lèvres coulissaient le long de la chair soyeuse de cette virilité, puis il se tendis. Mon Dieu, il allait jouir, elle n’avait pas prévu cela, elle ne pouvait pas tacher sa robe, le pantalon, le sol…. Jamais, même si elle savait qu’il le souhaitait ardemment, elle n’avait été au bout de sa fellation, préférant le laisser jouir sur ses seins… mais là, impossible et lorsque le jus gicla, lui inondant la gorge, elle n’eu d’autre choix que de le garder en bouche. Un nouveau plaisir pour Monsieur, elle savait qu’il lui offrirait quelque chose de fantastique en retour.. Elle s’appliqua à n’en perdre aucune goutte, aspirant tout le liquide gluant qui continuait de sortir par saccade successives du membre ne train de se ramollir dans sa bouche.. Une fois qu’il eu fini, elle avala ce fluide à la texture étrange, à la saveur particulière… et cela ne lui déplut pas tant que ça….. Son forfait accompli, elle fit reculer le fauteuil sur roulette pour voir la mine que ferai Olivier ……

«?-ho mon Dieu, non…?»

?

Ce n’était pas lui..

Maintenant dans cet ascenseur, elle se rendit compte qu’elle s’était trompée d’étage… comment lui dire ? Lui avouer ? Elle allait encore boire le calice, jusqu’à la lie……

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci d avoir réparé cet etourderie. .il y avait effectivement un petit decalage

J adore tes textes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

"Faux pas" est ici: ;)

merci Neolian, mais il ne faut pas confondre "faut pas" (la 1ere partie) avec "faux pas" (celle-ci, la 2e)...

je sais, c'est compliqué, mais la suite est réunie dans "pas à pas"....

j'ai été un peu dispersé au début, masi maintenant j'arrive à gérer la suite de mes histoires...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon j'ai lu toutes les histoires dans le désordre.

Ce n'est pas grave, mais c'est plus clair.

Bravo pour l'ensemble

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Kalinda

Oh là là !!!! J'aime ton style et ton écriture. Je pense que ça reste improbable car même dans le noir nous reconnaissons votre sexe :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

Oh là là !!!! J'aime ton style et ton écriture. Je pense que ça reste improbable car même dans le noir nous reconnaissons votre sexe :D

oui, mais pour la prude dame, dans l'excitation du moment..... et puis bon,un peu de suce pense, suspense pardon...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

petit up de la suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petit up pour refaire découvrir ce texte 

 

première partie 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.