Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Gas

Sortie au sauna libertin

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Voici une expérience que nous avons pour l'heure vécu deux fois et que nous comptons réitérer. Pour re-situer le contexte, il faut savoir que cela faisait déjà plusieurs mois que nous rêvions de partager un moment intime avec une autre femme ou un autre couple.

Ce vendredi là, nous nous sommes donc décider à sortir au sauna libertin, faute d'avoir pu assouvir notre désir. Après avoir longuement hésité et regardé une armée de sites Internet, notre dévolu est tombé pour un sauna/hammam libertin du XXème. Nous nous y rendons donc en métro et arrivons devant la petite porte discrète vers 20h... Nous entrons, on nous demande :

- Bonjour, vous êtes déjà venu ici ou dans un autre club de ce genre ?

- Non jamais, c'est notre première fois.

- D'accord, alors si vous ne connaissez pas, c'est un sauna libertin. La nudité est obligatoire, mais vous pouvez mettre une serviette ou un paréo. Voici la clé de votre casier, le 20, dans le petit sac, il y a un préservatif, mais il n'y a aucune obligation de consommer. Si quelqu'un se montre trop insistant, vous venez nous le dire et on s'en occupera. Comme c'est le soir, il y a un repas et une boisson est offerte. On ne vend pas d'alcool.

Puis il nous annonce le prix et nous laisse rentrer. À notre droite, nous apercevons effectivement des gens en train de manger. Nous entrons dans le vestiaire à gauche. Nous nous changeons rapidement et enfilons respectivement notre paréo et notre serviette. Puis nous allons rejoindre les autres au buffet. Après ce repas, il nous faut passer le pas et aller voir ce qu'il y a au delà du hall.

Il est déjà 21h passées quand nous franchissons les douches. Notre première salle (on commence soft) : le sauna. On se fait une bonne cure bien agréable avant d'aller au hammam. Après une bonne demi heure de détente, nous décidons d'aller explorer ces lieux. Au même étage, nous trouvons une grande salle dans laquelle se trouve des canapés, une table, une table de massage et une immense télé diffusant en continu des films porno. Lorsque l'on monte au dessus de cette pièce, il y a une grande mezzanine couverte de matelas. En revenant sur nos pas et en descendant au sous-sol, nous découvrons de nombreux coins câlins plus ou moins bien cachés. Tous étant quand même bien ouverts aux regards. À cet étage, on trouve aussi une croix de Saint André et de nombreux hommes seuls en train de contempler les ébats des autres couples.

Après avoir passé un long moment dans la salle de la télé à discuter avec des habitués, nous décidons, après encore un autre sauna de descendre pour trouver un coin tranquille pour nous deux. Un petit matelas sous l'escalier, un peu dans le noir, pas trop ouvert, nous laissant un peu d'intimité, nous semble parfait. Mademoiselle demande un massage à Monsieur, comme on en fait si souvent dans notre couple, il accepte. Elle s'allonge sur le ventre, Monsieur se met à califourchon pour commencer son office. Quelques hommes tentent de la caresser à travers l'ouverture de la porte, mais après quelques refus, ils ne se montrent pas insistants. Nous voilà tranquilles, mais toujours sous le regard libidineux de ces hommes qui se font du bien en nous observant, ça fait bizarre pour une première fois, mais on finit par s'y faire plus vite qu'on ne le croit...

Quand Mademoiselle se retourne, cela deviens vite plus chaud. Le massage dérape en caresses et baisers intimes et bientôt elle pousse des petits cris sous les coups de langue précis de Monsieur. Cela dure quelques minutes et bien sûr le bruit attire de nombreuses autres personnes qui se tassent pour tous voir à travers la porte. Quand finalement aucun des deux ne peut plus résister, Monsieur retire sa langue et vient se coucher sur le dos. Mademoiselle se retourne alors pour venir s'occuper de lui quelques secondes avec sa langue experte. Puis bien vite, alors que le sexe a bien gonflé, elle vient s'empaler sur lui, à califourchon sur son homme. Monsieur attrape les hanches de Mademoiselle pour faciliter les coups de bassin. Cette position permet d'enfoncer le sexe très profondément, arrachant de grands cris à Mademoiselle, ravis de ne pas avoir à se retenir à cause d'une soeur ou d'un voisin.

Bien sûr, ces cris rameutent nombre de curieux, dont des femmes. Ils ne sont pas moins d'une demi douzaine devant la porte à nous regarder quand vient enfin l'éjaculation. Nous restons un long moment à nous câliner et nous embrasser avant de sortir. Après avoir discuté un long moment avec ceux de dehors, étonnés de voir un couple si jeune se laisser autant aller, nous allons prendre une bonne douche et allons profiter de nos boissons offertes...

Mais la soirée est loin d'être finie. Pendant le dessert, nous voyons entrer un autre couple, assez jeune avec qui nous aurons l'occasion de discuter, mais nous ne le savons pas encore...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellent récit !!!! Merci !! Vite la suite !!! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

impatient que je suis, la suite......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un beau récit ^^ Voilà qui donnera peut être à certain l'envie de passer le cap de ces clubs ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est intéressant ce récit.

Je suppose qu'il y a une suite ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très joli et sans vulgarité. J'aime beaucoup, je vais poser ma tente ici en attendant la suite ; )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ne vous inquiétez pas, la suite arrivera bien assez tôt...

Ce week-end, je pense...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'espère que la suite arrive...C'est alléchant comme début (sans mauvais jeu de mots).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous,

Comme nous vous le disions la dernière fois, après avoir fais pour la première fois de notre vie l'amour sous les yeux d'autrui, nous allons profiter du dessert. Pendant que nous nous sustentons, nous voyons un couple entrer. Ils commencent par tourner au mauvais endroit pour aller aux vestiaires, ce qui nous indique qu'ils viennent pour la première fois, comme nous. Ils attirent nos yeux du fait qu'ils ont à peu près notre âge et que la femme est plutôt jolie. Une fois en serviette, ils traversent la salle et disparaissent dans le club. Nous ne faisons pas plus attention. Mais après avoir fini le dessert et profité d'un autre sauna, puis d'un autre hammam, nous les revoyons dans la salle où nous venons nous reposer un moment. Ce n'est donc pas par hasard si nous nous mettons à côté d'eux. La discussion s'engage de la manière la plus simple possible :

-Bonjour. Vous venez souvent ici ou c'est la première fois ?

C'était la première fois, comme nous nous en doutions, et la conversation continue. Ils avaient commencé par aller s'amuser en bas sans même prendre le temps de manger un coup ou de faire connaissance avec les autres. Du coup, l'homme était mal à l'aise, mais la femme semblait s'être bien amusée et ne regrettait rien. La discussion était intéressante mais nous ne les incitons pas à venir se joindre à nous pour des bêtises, étant donné que l'homme n'était pas à l'aise. Après un petit moment, nous les laissons alors là pour aller profiter d'un dernier sauna avant de rentrer.

Une fois dedans, nous pouvons difficilement retenir des caresses sensuelles et des baisers langoureux. La main de Monsieur se promène sur le corps chaud de Mademoiselle, retire bien vite le haut du paréo et s'attarde un bon moment sur la poitrine. En fait, elle ne quitte pas la poitrine. La tension monte entre nous deux, sous le regard attentif d'une joueuse. Les caresses s'intensifient et le désir réciproque grandit rapidement. La main de Monsieur descend alors sur le ventre de sa compagne.

- On a le temps ?

- Oui, allez viens. J'ai envie de te faire du bien.

Elle sourit. Nous nous levons tous les deux. Tandis que Monsieur remet sa serviette autours de sa taille, la voix de la joueuse se fait alors entendre.

- Oh, c'est dommage de cacher ça !

Cela trahissait une réalité indéniable, celle du désir que Monsieur éprouvait à cet instant et qui n'était un secret pour personne ayant remarqué son érection. Nous rigolons à la blague et quittons le sauna à peine quatre minutes après être rentrés dedans. Nous commençons par monter mais toute la banquette était prise par d'autre personnes ayant autant de désir que nous. Nous descendons alors et entrons dans le premier coin câlin que nous trouvons. Les serviettes et paréos mettent moins d'une seconde à tomber et nous voilà, nus, dans les bras l'un de l'autre. Sans tarder, Madame allonge Monsieur sur le dos et se met devant lui.

- C'est à toi de profiter, maintenant.

Elle s'empare alors de son sexe déjà bien tendu et entame d'excitants aller-retours. Mais ceci ne dure que quelques secondes avant qu'elle ne se penche pour mettre l'instrument dans sa bouche et faire une remarquable sucette. Sans doute grâce à l'excitation, elle est parvenu à l'enfoncer plus loin que jamais dans sa gorge, malgré la taille évidente de celle-ci. Cela dure plusieurs... ? Secondes ? Minutes ? Cela dura le temps que ça dura, mais qu'est ce que ce fut bon ! Avant de venir (et encore moins dans sa bouche, ce qu'elle déteste), Monsieur lui intime d'arrêter. Elle s'approche alors de lui, pleine de désir. Mais Monsieur la devance et; avant qu'elle n'ai le temps de s'empaler sur son imposant sexe, Monsieur la retourna pour la prendre dans l'une de ses positions préférées : la levrette.

Bien sûr, elle adora la surprise et se laissa complètement aller. C'était l'une des meilleures fois, l'une des plus excitantes. Les coups de bassin de Monsieur la comblaient et ses cris augmentaient le nombre de spectateurs, parmi lesquels Monsieur reconnu l'homme du jeune couple, le sexe à la main. Il lui fait donc signe de venir, mais celui-ci lui répond que sa copine n'ose pas trop. On dirait que les rôles se sont inversés...

Mais un peu plus tard, alors que Mademoiselle continuait de crier son plaisir au club entier, le jeune homme osa s'approcher et poser une main sur la bras de Mademoiselle qui, pour la première fois, ne réagit pas. Monsieur laisse donc faire, se disant que qui ne dit mot consent et que cela doit l'exciter. En réalité, ses caresses étaient une véritable source d'excitation et augmentait considérablement le plaisir qu'elle recevait. Et ce fut le comble lorsqu'il osa remonter ses mains et palper ses seins qui se balançaient au rythme des coups de la levrette. Cette situation fut si stimulante pour Monsieur qu'elle ne dura du coup que quelques minutes, mais ce fut quelque minutes de vrai bonheur pendant lesquelles Mademoiselle se faisait caresser pour la première fois par une autre personne que Monsieur.

Après avoir salué tous le monde, nous quittons enfin les lieux, à regret (mais il ne nous fallait pas rater le dernier métro), en nous promettant de revenir, et en nous promettant d'aller plus loin la prochaine fois.

Ce que nous avons fait...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

petite suite sympathique, toutefois l'utilisation de "monsieur" et "mademoiselle" me trouble un peu à la lecture, s'agit-il de vous (bien sur que oui) ou bien d'un autre couple que vous observez ? sinon à part ce détail, j'adore vous lire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jolie suite

Merci encore de partager vos expériences

il va s'en dire que si vous souhaitez continuer ce partage, j'en serai le premier ravi et je ne pense pas être le seul

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jeanmimiel,

Monsieur et Mademoiselle sont bien nous deux. Mais nous pouvions difficilement utiliser "je" étant donné que nous écrivons cette histoire à deux. Voilà aussi pourquoi il vous faut attendre les week-end pour avoir les suites.

À très bientôt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

merci pour cette précision, je l'avais bien compris.. merci surtout pour ce partage, ce cadeau que vous nous faites.. vivement le week end prochain alors :clapping:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous,

Après une soirée fort sympathique, nous décidons bien sûr de réitérer. Comme on nous l'avait conseillé, nous revenons un vendredi après midi, c'est réservé au couples. Nous choisissons donc d'y passer la fin du monde, un certain 21 décembre.

Nous arrivons vers 15h30, Mademoiselle obtient un paréo rouge (sa couleur) un peu transparent. Nous mettons nos affaires dans notre casier et fillons directement au sauna.

Après un petit quart d'heure, nous sortons pour aller au hammam. Au passage, nous remarquons que la table de massage est utilisée, ce qui n'était pas le cas la dernière fois, mais nous ne faisons pas plus attention que ça.

Quand nous entrons dans le hammam, un autre couple en sort. Nous y sommes seuls. Nous nous posons tranquillement, la main de Monsieur sur la cuisse de Mademoiselle. La température, déjà haute dans ce genre d'endroit, monte très vite entre nous deux. Nous échangeons des baisers. Ceux-ci ne restent pas sages longtemps. Ils deviennent vite fougueux. Bien vite, nous nous mettons dans un coin de la pièce tandis que le paréo de Mademoiselle est déjà au sol. Dans notre fougue, nous ne parvenons pas à nous asseoir dans une bonne position pour assouvir nos besoins.

C'est donc tout naturellement que Madeoiselle se retrouve debout face au mur, prise en levrette par Monsieur. Nous sommes là depuis vingt-cinq minutes et déjà nous faisons l'amour. Le coups de bassin de Monsieur arrachent quelques petits cris à Mademoiselle pendant plusieurs minutes. Quand enfin Monsieur reprend sa semance en Mademoiselle, nous restons collés l'un à l'autre un moment, comme à chaque fois que nous faisons l'amour. Puis, après ces quelques minutes câlines, nous quittons la buée du hammam pour aller rejoindre, après une bonne douche, la salle dans laquelle se trouve la table de message, quelques banquettes et la télé qui diffuse des films X que peu de gens regardent.

Quelle ne fut pas notre surprise de constater que le massage de tout à l'heure n'était pas fini. Nous allons nous asseoir à une banquette et discutons tout en regardant la jeune masseuse qui s'occupe probablement de son homme ou de son mari. Elle était jeune (dans les 25 ans), superbe, bronzée, des longs cheveux noirs, d'une taille normale, la taille fine et de belles formes, notamment sa lourde paire de seins qui donnerait envie à n'importe quel homme d'y plonger la main, surtout lorsqu'elle vous adresse un de ces sourires coquins qui sonnerait presque comme une invitation.

Elle attaque la fin du massage, c'est a dire la fellation qu'elle fait à son homme pendant quelques minutes avant de finir. Après ça, ils s'embrassent, passent leur serviette et paréo et vont à la salle à manger en nous annonçant qu'il y a un gâteau d'anniversaire et qu'on devrait les suivre. Nous nous levons donc tous pour aller déguster le gâteau qu'à préparé le barman à l'occasion de l'anniversaire de l'homme qui se faisait masser.

Pendant que nous le mangeons, nous en profitons pour discuter avec le couple en question à côté duquel nous nous sommes assis. Une fois le gâteau fini, les gens commencent à repartir en direction du sauna, du hammam et des salles de plaisir. Alors que le couple y allait aussi et que Mademoiselle donnait son assiette au serveur afin qu'il la lave, Monsieur prend son courage à deux main pour aller voir la belle.

- Dites, je me disais, si ça ne vous gêne pas, vous voudriez bien faire avec moi un massage à ma copine?

- Et bien... (Elle se tourne vers son copain)

- Qu'est ce qu'il y a ? demande celui-ci.

- Ma copine rêve d'un massage à plusieurs, et avec une femme, ce serait encore mieux, répond Monsieur. Comme je vous avais vu masser votre copain, je me disais que peut-être vous accepteriez de lui faire un massage à à quatre mains. (Se tournant vers son copain :) Ou à six mains si vous voulez participer.

Elle regarde une seconde son copain avant de déclarer avec un sourire :

- Oui, pourquoi pas, ça peut être sympa.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une suite toujours aussi agréable à lire

Et qui donne encore plus envie de venir

ou de lire la suite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest David rugit

Bien ecrit! Ca donnne envie dy aller..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Narration simple et vivante. Vivement la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après plus d'un mois d’absence, nous mettons fin à vos attentes et vous dévoilons la suite...

Après avoir accepté de masser Mademoiselle, le couple nous demande:

- Vous avez de l'huile de massage? On a fini la nôtre.

- Ah non, on n'y a pas pensé.

- On n'a qu'à aller dans le hammam, propose alors l'homme du couple.

Bonne idée. Nous y allons et les y attendons pendant qu'ils remplissent l'arrosoir de celui-ci qui s'était vidé. Après quelques minutes, ils entrent avec l'arrosoir fumant à la main. Ils le posent et viennent commencer le massage de Mademoiselle, allongée sur le ventre. Il n'y a dans le hammam que nous quatre et un autre couple auquel nous ne faisons pas attention. Le massage à six mains (Mademoiselle est aux anges !) dure quelques minutes avant qu'elle ne se retourne, offrant à tous son corps ruisselant de sueur. Les six mains passent alors sur les jambes, entre les cuisses, sur le ventre et sur la poitrine de Mademoiselle qui se laisse complètement aller. Alors que les trois masseurs sont toujours à l'écoute de Mademoiselle, nous échangeons nos noms. À un moment, l'homme du couple, M., va s'asseoir à côté et discuter avec le troisième couple du hammam, laissant sa copine, S., et Monsieur s’occuper de Mademoiselle. Alors qu'il masse sa belle, les mains de Monsieur s'égarent et viennent de temps parcourir le corps sublime de S. Alors que Monsieur était occupé sur les jambes de Mademoiselle, M. revient et attrape les mains de Mademoiselle pour les poser sur S. Mademoiselle se laisse alors faire et commence à rendre à S. les caresses qu'elle lui a fait sur la poitrine. C'est à peu près à ce moment qu'il a chuchoté à sa copine :

- Embrasse-la.

Ce qu'elle fit...

Premier baiser lesbien pour Mademoiselle. C'était doux, surprenant, sa petite langue explorait sa bouche, l'incitant à lui rendre son baiser, ce qu'elle fit assez naturellement, pour la première fois. Voyant cela, Monsieur remonta le long du corps de sa douce pour encourager les deux femmes à continuer leur baiser, les caressant toutes les deux. Quand le baiser cessa, l'excitation lui donna même le courage de poser ses lèvres sur le cou de S. pour l'embrasser. La baiser remonta et elle se laissa embrasser à pleine bouche tandis que Monsieur lui caressait la poitrine en même temps que Mademoiselle.

- Vous voulez qu'on bouge ? proposa-t-il.

- Oui, il commence à faire chaud, ici.

Nouveau baiser avant de quitter le hammam, à la recherche d'un lieu tranquille moins chaud. Nous optons pour l'étage, qui est désert à ce moment là. Nous y étalons les serviettes et nous couchons, nous caressant les uns les autres. Bien vite, S. s'occupe de faire un fellation à son homme tandis que Monsieur mit sa tête entre les jambes de S. pour lui faire un cuni, aidé par Mademoiselle qui lui caressait le sexe. C'est là que nous avons remarqué la présence du troisième couple du hammam qui nous avait suivi en haut. La position n'étant ni pratique ni confortable pour Monsieur, il décida d'aller s'occuper de cette nouvelle venue.

- Occupe-toi d'elle, s'il te plaît, souffla Monsieur à l'homme du troisième couple.

- Pas de problème, répondit celui-ci sur le même ton avant de laisser sa copine aux mains de Monsieur.

Elle était assez petite, assez enveloppée, mais pas dénuée de charme. Par contre, elle paraissait timide et pas à l'aise.

- Ça va ? lui demanda Monsieur.

- Oui.

Il attrapa alors son visage sans ses mains et l'embrassa. Il lui caressait les seins et sa bouche descendit bien vite vers son entre-jambe pour lui procurer plus de plaisir. Le cuni fut très long et elle semblait adorer, tant elle criait. Souvent elle se tenait fermement au garde-corps (l'étage est en mezzanine) pour ne pas trop bouger. Pendant ce temps là, Mademoiselle profitait aussi.

Elle était incitée par S. à s'approcher de M. pour sucer son membre en érection, S. encourageait Mademoiselle continuellement. Elle avait la tête entre ses cuisses. Mademoiselle vivait son petit cuni par une femme, beaucoup de nouveauté ce jour là! Sa petite langue toute douce faisait des miracles au niveau de son intimité, Mademoiselle n'était pas vraiment bi à la base mais cette expérience lui fit changer d'avis. Il lui sembla que ce court moment dura des heures... M. finit par éjaculer, probablement excité aussi par la vue de ce que S. faisait à Mademoiselle pendant qu'il recevait une sucette. S. se releva vers son homme et c'est l'homme du troisième couple qui prit sa place. Il commença à faire du bien à Mademoiselle avec ses doigts... Tout en douceur, il contribuait à son excitation plus que grandissante. Après quelques minutes de ces délicieuses caresses et pendant que Mademoiselle regardait S. chevaucher à présent M., le troisième homme goûta de sa bouche le sexe de Mademoiselle. A nouveau tout en douceur, sa langue se promenait insidieusement sur son clitoris, la faisant se tordre de plaisir, elle ne pouvait plus retenir ses cris...

Etant trop excité et ayant envie de retrouver sa copine, l'homme du troisième couple abandonna Mademoiselle et libéra Monsieur qui vint s'occuper d'elle. Pour tous les couples, il était temps de faire l'amour et nous n'échappions pas à la règle. Monsieur retourna alors Mademoiselle pour rentrer en elle et la prendre en levrette. Cette position permit à Mademoiselle d'embrasser à pleine bouche S. qui était dans la même position. L'excitation, tout comme le plaisir, montait en flèche. De temps en temps, les deux jeunes femmes cessaient leurs baisers pour crier leur plaisir. Nous décidâmes à peu près en même temps de changer de position. C'est ainsi que nous nous retrouvions en Andromaque tandis que M. et S. optèrent pour le traditionnel Missionnaire. Côte à côte, nous faisons donc l'amour en échangeant de temps en temps des caresses et des baisers avec l'autre couple. Nous continuons pendant plusieurs minutes, S. et Monsieur se tenant par la main. Ils viennent plus vite que nous, mais Monsieur fini aussi par éjaculer.

Nous quittons donc tous les quatre, saluant le troisième couple, et nous retrouvant sous les douches.

- Merci, dit Monsieur à S.

- Merci à vous, répondit-celle-ci.

Malheureusement, ils ont été contrains de partir et nous regrettons encore aujourd'hui de ne pas avoir pensé à prendre leur coordonnées (s'ils se reconnaissent ici... ;))

Plus tard dans la soirée, nous avons eu une autre expérience avec un autre couple, mais c'était moins sympa : ils étaient beaucoup plus âgés, c'était moins naturel et la femme n'embrassait pas très bien et sentait la cigarette (pour des non fumeurs, ça n'est pas cool). Dommage...

Nous sommes retourné au sauna au mois de janvier, mais ça, ce sera un autre post...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pour ce beau récit qui j'espère a une suite.

un vrai plaisir à lire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après une (trop) longue absence, nous faisons (enfin) remonter ce sujet. Depuis, nous sommes allé près d’une dizaine de fois au sauna et y avons vécu des choses (pas toujours) assez folles.

 

Pour noter troisième visite, nous y sommes allé au mois de janvier 2013 (et comme nous sommes déjà en 2015, certains évènements se sont évaporés de notre mémoire, il faudra nous en excuser).

Le fait est qu’en janvier, nous y sommes retournés avec plein d’envies. Encore une fois, nous avons choisi le vendredi après-midi, réservé aux couples. Comme à nos habitudes, nous faisons un sauna pour nous détendre, puis un hammam. Nous sentons la sueur et toutes ses toxines quitter notre organisme par tous les pores. Que c’est agréable de se détendre ainsi, on devrait y aller toutes les semaines. Sans compter que la nudité et le fait qu’on ne se soit pas vu pendant toute la semaine nous donnent quelques envies. Assez vite, nos mains se promènent sur le corps de l’autre, et ce jusqu’à certains endroits assez intimes. Nous sommes seuls dans le hammam, autant en profiter !

Sans que nous ne comprenions trop comment, les choses allant si vite quand on a envie, Mademoiselle se retrouve debout, collée au mur, son homme derrière elle, particulièrement excité. Elle tient son sexe dans la main mais ne tarde pas à le diriger vers le sien, trop impatiente. Monsieur n’en pouvait de toute façon plus d’attendre et ne se fit pas prier pour prendre sa femme en levrette contre les parois mouillées de ce hammam presque aussi chaud et humide qu’elle. Après plusieurs minutes d’intense plaisir, nous quittons le hammam pour nous laver et aller nous sustenter un peu. Voilà une soirée qui commençait bien !

 

Après le repas,  très bon buffet comme d’habitude, nous retournons profiter des salles chaudes et c’est dans la sécheresse du sauna que la soirée a commencé à devenir fort intéressante. Pour vous planter le décor, les banquettes sont disposées en U autours de la porte et sur le côté qui se trouve face à la porte, il y a un deuxième « étage », sur lequel Mademoiselle est justement couchée pour profiter encore plus de la chaleur. Monsieur est assis juste en dessous, à droite d’une superbe femme. À notre droite, il y a un couple assez âgé et à notre gauche, il y a un couple plus jeune dont la femme, une asiatique, se fait allégrement caresser la poitrine (refaire ? Mais jolie quand même) par l’homme de la « superbe femme » assise à côté de Monsieur. Pour récapituler, nous sommes donc quatre couples dans cette boîte en bois chaude.

Il n’y a pas un bruit dans la salle. Tout le monde profite du spectacle de pelotage offert par les deux personnes à notre gauche et Monsieur compte bien profiter d’être assis à côté d’une si jolie femme. Bien que ce ne soit pas du tout dans ses habitudes de faire ça, et après avoir rassemblé son courage, il tend son bras derrière la jeune femme. Celle-ci ne disant rien, Monsieur continue son approche et pose un doigt sur son épaule gauche, un pouce, qui va lui caresser sa peau assez douce malgré la chaleur. Elle n’e dit toujours rien, mais n’a pas pour autant l’air de détester. Monsieur pose sa main sur l’épaule de la femme pour continuer ses caresses. Tout est dans la tendresse, dans la sensualité, dans la subtilité.

Combien de temps aura duré ce manège ? Impossible à dire. Trois minutes ? Onze minutes ? Huit secondes ? Le temps était figé et Monsieur profitait de ce moment de tendresse avec une autre femme pour la première fois de sa vie, non sans avoir d’abord obtenu l’aval de Mademoiselle qui, d’un simple regard, lui avait donné son accord tacite.

Pendant ce temps-là, autour de nous, les gens bougeaient. Ce fut le couple de « vieux » qui partit en premier, suivi de peu du compagnon de l’asiatique, qui laissa sa femme aux mains d’un autre homme toujours à fond sur sa poitrine et qui ne s’ennuyait visiblement pas avec elle. Quand l’asiatique quitta à son tour le sauna, atterrée par la température extrême qui y régnait, la jeune femme à la gauche de Monsieur avait déjà posé la main sur sa cuisse.

Nous n’étions plus que quatre dans la boîte chaude, mais bientôt, l’homme abandonna sa superbe femme, sans doute pour aller jouer avec l’asiatique et ses jolis seins ronds. Monsieur et la belle inconnue se regardèrent alors et, sans attendre, approchèrent leur visage l’un de l’autre. Moins d’une seconde plus tard, ils échangeaient un langoureux baiser et l’inconnue prit les devants en posant sa main sur le sexe de Monsieur que la situation avait déjà bien excité. Alors que leur baiser se prolongeait et que leur langue s’entremêlaient, elle empoigna carrément le sexe bien dure de Monsieur et commença à le masturber allègrement, encourageant ce dernier à faire de même avec elle. Les deux se trouvèrent très vite dans une situation de masturbation mutuelle particulièrement sympathique et excitante. Lorsque la jeune femme quitta la bouche de Monsieur, ce fut pour s’accrocher à celle de Mademoiselle, qui s’était rapprochée des deux passionnés. Le baiser fut moins long, mais tout aussi langoureux et passionné. Une fois le baiser fini, elle ramena ses lèvres vers Monsieur, non pas pour l’embrasser à nouveau, mais pour englober son sexe dans sa bouche, au plus grand plaisir de Monsieur, qui en profita pour embrasser sa femme.

Après quelques minutes de fellation particulièrement excitante pour tout le monde, la jeune femme releva la tête et parla pour la première fois : elle nous proposa de sortir du sauna car elle avait bien trop chaud et de continuer tranquillement dans un coin câlin. Il faut dire aussi que dans les cinq dernières minutes, nous avons dû faire grimper le thermomètre de 15°C tans nous étions excités. Nous acceptons sans hésitation et la suivons à la mezzanine. Une fois en haut, nous nous posons tous les trois sur une serviette et, sans se consulter, les deux femmes vinrent instinctivement lécher et sucer le sexe tendu de Monsieur, qui dans toute sa vie, n’avait jamais rien connu de plus excitant. La sensation était formidable, la situation excitante, les deux femmes superbes : il était aux anges.

 

La situation dura ainsi plusieurs minutes jusqu’à ce que le compagnon de la jeune femme fasse son apparition dans la mezzanine. Il la cherchait car le couple devait bientôt partir. Fort heureusement pour nous, ça n’est pas tout de suite et nous pouvons continuer de jouer avec eux. Quelle frustration ça aurait été de devoir s’arrêter ainsi. Du coup, Mademoiselle lâche Monsieur et se pose à un mètre de lui pour jouer avec le dernier arrivant, ou pour être plus précis, pour profiter d’un cuni prodigué par ce dernier. Pendant ce temps, Monsieur s’occupait avec sa nouvelle compagne de jeu avec qui le courant passait très bien. Ils s’embrassaient, et caressaient et se faisaient du bien mutuellement. Après avoir profité de ses caresses intimes jusqu’à la jouissance, la jeune femme décida de revenir au sexe de Monsieur, ce qu’elle fit. Elle l’empoigna, la masturba quelques secondes, et le repris en bouche pour une fellation toujours aussi bonne. Si bonne qu’au bout de quelques minutes à ce régime, Monsieur finit par éjaculer dans la bouche de la jeune femme (après l’avoir prévenue, hein, il ne prend pas en traître non plus). Celle-ci accepta avec plaisir la semence de monsieur et avala tout ce qui n’avait pas coulé hors de sa bouche.

Après cet épisode, la belle jeune femme et Monsieur s’enlacèrent et s’embrassèrent passionnément. Et oui, il est comme ça Monsieur, après avoir jouit, il a besoin de câlin… Une fois l’étreinte finie, quelques minutes plus tard, les deux vinrent aider l’autre homme à s’occuper de Mademoiselle, non pas qu’il avait du mal (vu les râles de plaisir que poussait Mademoiselle), mais parce que trois fois plus de main et de boucher pour s’occuper d’elle ne pouvait pas faire de mal, et comme elle dit toujours : « Il n’y a pas de mal à se faire du bien. »

Les trois personnes réunis autour d’elle pour lui faire des caresses, des bisous ou autres léchouilles sensuelles n’eurent aucun mal à lui faire atteindre des sommets de plaisir. Et les pics de plaisir devinrent des plateaux et Mademoiselle fut dans un état de plaisir immense et permanant, criant toute sa jouissance aux autres libertins du club.

Au bout d’un moment, hélas, le couple dût nous quitter, non sans d’autres baisers langoureux entre la jeune femme et Monsieur. Mademoiselle, pour sa part, était tellement absorbée par le plaisir qu’elle ne se rendit même pas compte qu’il y avait moins de mains pour s’occuper de son corps. Après les au-revoir furent fait et que le couple fut bien parti, Monsieur donna tout ce qu’il avait pour maintenir la jouissance de sa femme et celle-ci ne tarda pas à éjaculer dans sa main. Il lui fallut de nombreuses minutes pour s’en remettre et elle gardera de cette soirée un excellent souvenir, tout comme Monsieur d’ailleurs.

 

Nous avons quitté le sauna peu de temps après cette explosion de plaisir et nous n’avons hélas jamais revu ce couple dont nous ne connaissions même pas les noms. Ce n’était pourtant pas faute d’essayer, car nous sommes encore beaucoup retournés au sauna, mais ça, vous le saurez dans la suite…

 

Enjoy et à très bientôt. J

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.