Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

goots

Après une dure journée, le réconfort...

Recommended Posts

Bonjour à tous. Ceci est mon premier récit donc soyez indulgents ;-)

Avant de commencer à vous raconter, il est important que je vous précise que ma copine (que j’appellerai C. dans mon récit) et moi n’habitons pas encore ensemble mais que celle-ci a des exigences parfois un peu farfelues (voir le sujet « comment gérer les exigences de ma copine ? » dans la rubrique « débats, questions et conseils »). Je vous la décris : 1m72, 59kg, 90C, brune, yeux bruns.

Cette histoire s’est déroulée pas plus tard qu’il y a deux mois. Etant donné que je suis des cours du soir, il est devenu difficile de voir C. plus de 2-3 fois /semaine. Seulement, ce jour-là, au lieu d’avoir 4h de cours, je n’en aurai que 2. Je préviens ma chérie qui me dit directement « Parfait, mon amour ! Repasse chez moi après tes deux heures de cours mais à une seule condition : tu ne dois, en aucun cas, porter un boxer sous ton jeans ! ». Hésitant, je lui dis qu’il faut que je réfléchisse parce que se rendre aux cours du soir sans porter de boxer, c’est inhabituel ! Peu de temps après, elle me demande si je compte repasser ou non chez elle après le cours pour qu’elle puisse organiser sa soirée. Je lui dis que j’ai réfléchi et que je vais essayer de faire un effort.

Sa réponse fuse : « Très bien ! Tu ne le regretteras pas petit cochon ! »

Plus de nouvelles pendant quelques heures. Puis, alors que j’étais assis dans l’auditoire, je reçus un SMS : « Dis-moi quand tu sors de l’université pour que je puisse me préparer. » (J’ai environ 45min de route pour arriver chez elle). Je lui réponds un simple « D’accord chérie ».

La pression monte, je me demande bien ce qu’elle prépare… En ce qui me concerne, plus moyen d’écouter le professeur parler, je pense à ma belle et surtout, j’essaie de cacher un maximum la bosse qui se dégage de mon entre-jambes.

Le cours se termine, je lui envoie un SMS : « J’arriverai dans 45min environ. A tout à l’heure. Je t’aime ».

Je roule tout en pensant à elle, puis un premier SMS : « Je viens d’enfiler ton string préféré mon amour. »

Tout en lisant le SMS et en conduisant, je pense à elle, dans sa salle de bain, ne portant que ce petit string ficelle léopard… Hmmmm ! Je vous laisse imaginer l’état mon sexe ;-)

Je ne lui réponds pas et continue à rouler en ayant ces images en tête.

20 minutes plus tard, un deuxième SMS : « J’ai enfilé ma nouvelle blouse décolletée mis un petit soutien, et je porte la mini-jupe courte que tu m’as offerte lors de notre dernière sortie shopping. »

A ce moment-là, la seule chose à laquelle je pense c’est : dépêche-toi d’aller la rejoindre !

Après les 45min de route, me voilà arrivé chez C.

Je sonne à la porte, celle-ci vient m’ouvrir. Elle est sublime : cheveux lissés pour l’occasion, maquillage sobre habituel, sa tenue décrite plus haut et des talons hauts… J’ai envie de la croquer, je l’embrasse fougueusement tout de suite !

Elle me demande ce qui me prend, moi qui suis généralement distant, mais là, impossible de résister.

Une fois que j’eus retiré mon étreinte, elle m’invita à la suivre dans sa chambre. Elle passa devant moi, monta les escaliers, moi derrière elle, je vous laisse imaginer la vue qui est la mienne à cet instant-là…

Arrivés dans sa chambre, je portais encore mon manteau, elle me dit : « Je vais vérifier si tu peux rester ici ! ». Elle s’abaissa, ne me regarda pas, retira ma ceinture, abaissa mon pantalon puis me dit sévèrement : « très bien, cochon ! Tu peux rester ici ». Elle ne perdit pas de temps et se mit à sucer mon sexe déjà bien gonflé et droit. Quel plaisir ! Venir voir sa copine, être débout, avec encore son manteau et se faire sucer par une affamée agenouillée devant soi. C’est la première fois qu’elle était ainsi…

Après quelques minutes de sucette intense, elle se releva, m’embrassa et me demanda si je n’avais pas chaud habillé comme je l’étais. Je lui répondis que si. Elle m’enleva alors mon manteau et ma blouse, me fit enlever mes chaussures pour qu’elle puisse me débarrasser de mon pantalon.

Je me retrouvais nu, face à elle qui était habillée, certes légèrement mais habillée quand même ! Il m’invita à m’allonger sur son lit, reprit de plus belle la sucette qu’elle avait entamée alors que j’étais debout. Sentant l’éjaculation arriver et ne voulant pas me vider dans sa bouche, je retirai sa tête pour l’embrasser. Tout en l’embrassant, je la ramenai à ma hauteur, passai ma main sous sa jupe et commençai à la caresser à travers son string qui était déjà très humide. Je ne me contentai pas de l’embrasser, je descendis dans son cou, dans son décolleté pour arriver sur ses cuisses et remonter près de son antre. Après quelques bisous sur ses cuisses, je lui retirai son string et commençai à la lécher pour son grand plaisir. Elle laissa aller un premier râle de plaisir comme si elle était satisfaite. Après quelques minutes de cunnilingus, j’y ajoutai un doigt, ce qui la fit rugir de plaisir. Sa respiration se faisait de plus en plus forte, elle ondulait de plus en plus son bassin tout en appuyant avec sa main sur ma tête pour que j’y aille de plus belle. A ma grande satisfaction, elle arriva à l’orgasme sans grandes difficultés et jouit alors que j’avais un doigt en elle et ma langue sur son bouton d’amour.

N’étant pas rassasiée, elle commença à me branler avec insistance, le plaisir était énorme, ma respiration se faisait de plus en plus forte, j’avais du mal à contenir mes petits cris de plaisir mais je parvins tout de même à lui ôter sa blouse et son soutien avec son aide précieuse. Elle n’était plus maintenant vêtue que de sa jupe et de ses hauts talons. Je lui ordonnai d’arrêter de me branler, je lui tirai ses chaussures et lui enlevai sa jupe. Je me mis sur elle de façon à pouvoir l’embrasser partout sur son corps. Je m’attardai sur ses seins et sur ses jolis petits tétons qui étaient tout durs de plaisir.

Après cet intermède plus tendre, je me remis sur le dos et elle vint s’empaler sur moi. Tout en se caressant, elle entama un va-et-vient de plus en plus rapide sur mon membre tendu comme un string (c’est le cas de le dire ^^). Mes râles se faisaient de plus en plus forts, les siens aussi, nous étions proches du nirvana. Un dernier va-et-vient et je ne pus plus résister. Je me vidai en elle pendant qu’elle continuait à se caresser et je sentis ses parois se contracter sur mon sexe, elle émit un cri de plaisir, ce qui était synonyme de son orgasme.

Après avoir récupéré, elle vint se mettre contre moi et nous nous fîmes un gros câlin d’amoureux…

Nous étions heureux de cette soirée mais il était déjà temps pour moi de reprendre la route vers mon domicile…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

Alors non .... ¨Pas besoin d'être indulgent, c'est un super récit très excitant et super bien raconté !!! Bravo pour ce premier récit.... ça promet de futurs récits savoureux !

Merci pour ce texte !!!

Au plaisir de te relire !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

bienvenu à toi, et n'hesites pas à continuer à nous narrer ceci petit veinard ^^^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Titelilie

Je rejoins Eva, pas besoin d'indulgence... C'est une superbe histoire, bien racontée qui ne laisse pas indifférent... Bravo!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci, content que ça vous plaise! J'avais peur des critiques mais les 3 premières sont bonnes :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rejoins Lilie et Eva, c'est une superbe histoire, bien écrite et qui se déguste comme un bonbon.

Tu as bien de la chance d'avoir une copine avec une imagination aussi débridée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Bonjour à tous. Ceci est mon premier récit donc soyez indulgents ;-)"

Arrêtez avec cette phrase bateau, ca pompe tout envie de lire la suite.

Chose faite, je me suis arrêter à ta phrase. Dommage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Bonjour à tous. Ceci est mon premier récit donc soyez indulgents ;-)"

Arrêtez avec cette phrase bateau, ca pompe tout envie de lire la suite.

Chose faite, je me suis arrêter à ta phrase. Dommage.

Bonjour,

Personne ne t'oblige à lire mon récit, personne ne t'oblige à être indulgent mais ce genre de commentaire désobligeant a pour seul effet de démotiver les gens quant à leur écriture!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, eh bien moi j'ai continué ma lecture, et je dois dire que je n'ai pas été déçue.

En effet, c'est très bien raconté, et excitant à souhait !!!

Il me tarde de te lire à nouveau !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eva, Titelilie et Fangy, pourriez-vous me donner des conseils concernant mon écriture pour mes récits futurs?

Merci à vous :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas de soucis pour moi !! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas de soucis pour moi !! :)

Je t'écoute, enfin, plutôt, je te lis :-P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok ! En MP !! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un très bon récit, même si c'est ton premier il est de très bonne qualité et très excitant au passage ;) Vivement la prochaine histoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.