Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Ryushijou

Extase frissonnant...

Recommended Posts

Le canapé, la musique d'ambiance, un livre dans les mains... Rien de mieux pour cette soirée. Tu vaques à tes occupations... D'un coin à l'autre de la pièce, je t'ai demandé si tu veux de l'aide, mais rien n'y fait, tu m'as sommer, ordonné de ne rien faire ! Je ne comprend pas...

Les tâches ménagères ne m'ont jamais rebuter tu le sais... Ils ont même été prétexte à de nombreux câlins fortuits et imprévus... Ô joie de ces souvenirs... Tu éteins les lumières, ne me reste que ma lampe de chevet posé à côté de moi me permettant de lire sans une lumière trop agressive... Tu restes derrière moi... Passe une main dans mes cheveux, me faisant frissonner à l'extrême sur le moment... Un frisson des pieds à la tête... Jusqu'à la pointe de mes cheveux... Tu ne peux imaginer à chaque fois combien cela me fait un bien fou ! Juste cette caresse... Cette preuve de présence, d'amour, de passion... Ce simple geste m'envoie aux anges...

Mais tu n'arrêtes pas là... Tu glisses ton autre main sur mon torse... Gardant l'autre dans mes cheveux... Elle glisse vers ma nuque... Tu la masses de deux doigts... Diffusant une légère chaleur... Que de bonheur ! Et elle bouge encore... Rejoignant mon torse... Il n'est pas poilu... Nous n'avons jamais aimé que nos corps soient velus... Préférant quelques poils à certains endroits... Mais en quantité très limité. Et seul un petit espace, situé au milieu, sur le sternum garde quelques poils... Dans lesquels tes doigts viennent y jouer... Caressant, frottant, caressant ce petit coin d'herbe... Les frissons ne me quittent plus... Les cheveux et mon corps sont envahis de ces douceurs.

Avec le dossier de ce fauteuil, tu as du un peu te pencher pour atteindre mon torse. Le parfum vanille de ton savon te colle encore à la peau... Tu sens véritablement bon... Je te croquerai, te dévorerai... Je sens ta poitrine contre mon épaule, j'espère que je ne te fais aucun mal à être posé ainsi... En tout les cas, j'adore... J'ai toujours aimé le contact de cette peau douce... Je dis peau car ton peignoir un peu ouvert, permet à la peau de ton décolleter de coller au haut de mon corps nu...

Je ne peux m'empêcher, entre deux frissons et un spasme me parcourant le corps alors que les frissons que tu provoques de tes caresses ne cessent, mes yeux s'y perdent. Ce décolleter m'appelle. Je l'entends... Et maintenant je le vois ! Furtivement, rapidement, mais je le vois... Un de tes sein est pile dans la ligne de vue... Et j'en profite... Ô dieux que j'en profite... Comme j'ai toujours profiter de chaque vue que j'avais ton corps... Si je savais dessiner, je pourrais dessiner chaque contours, courbes, chaque coins et recoins de ton, si sublime, corps... Je le connais et le reconnaîtrais entre tous... Que je l'aime... Mais que je t'aime toi... Depuis si longtemps, des années...

Je sais également ce que tu désires... Ainsi penchée sur moi... Et câline... Le calme avant la tempête... Et tu sais que je sais... Mais tu n'aime pas patienter... Ni languir... Et moi... Et bien moi j'adore ! J'adore te faire attendre... Te faire patienter jusqu'au bout, jusqu'à ce que tu craques et me supplie presque d'un câlin... Mais ce soir... J'ai envie... Je te désire... Et je ne saurai pas te faire patienter... Tu te penches encore... Et ton visage se pose sur mon épaule. Ta respiration est longue et calme... Chaque expiration ricoche sur ma peau. Ajoutant des frissons ! Je meurs... Je défaille... Je n'en puis plus !

Je tourne la tête, attrape le lobe de ton oreille du bout des dents... Et les fait glisser dessus, avant de recommencer puis encore et encore... Je ne peux m'empêcher... Je continue un long moment avant... Avant le murmure qui te dis... « Je te veux... »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te veux quels pouvoirs pour trois mots

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Titelilie

De la douceur extrème... J'ai beaucoup aimé. Merci!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oula... Tant que çà ? Et ce n'était qu'un préambule ? o.O

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petit double poste....

Tu n'hésites pas un instant... Le livre m'échappe des mains, arraché par les tiennes, et vole dans la pièce. Un bruit de fracas nous fait sourire, une chance, dans cette direction, rien ne casse. C'est juste des objets qui tombe.

Tu fais le tour du fauteuil. Te jette sur mes genoux, ton front se colle au mien. Ton nez contre le mien. Tes yeux dans les miens. Je te dévorerai quand tu fais çà ! Et en plus tu reprends des caresses dans mes cheveux... Bon Dieu que je te mangerais ! Tu te décides enfin à m'embrasser... J'ai failli attendre ! Je rêve... Ou ce soir c'est toi qui me fait languir ? Prendrais-tu ta revanche pour toutes les fois où je t'ai fais attendre et languir ? Saleté... Par les Dieux que je t'aime toi... Et combien tu me fais devenir pieu ! Si Dieu donnait un bon point à toute personne disant son nom grâce à quelqu'un... Tu serais avec une montagne de point ! Bon Dieu ! Je t'aime...

Un nouveau baiser... Mes mains se baladent dans ton dos... J'en connais la moindre parcelle, mais la douceur et la chaleur qui s'en dégage les attire et les fais bouger automatiquement... De bas en haut... De haut en bas... S'attardant sur les omoplates... Ou encore sur ta nuque... Ma massant doucement... Ramenant discrètement tes lèvres contre les miennes, pour de nouveaux et longs baisers... J'aime cela... Je t'aime... Je ne peux plus me passer de tes lèvres... J'aimerai tant les dévorer..

Mais ce n'est pas possible... Je ne pourrais plus frissonner à tes baisers... Raaah... Que je n'aime pas cela ! Tu joues avec moi ! Tu t'amuses à me faire languir... Cette revanche ! Tu me le payeras... Mon tour viendra ce soir... Tu me le payeras sois en sûr ! Et tiens... Pour commencer... Je te mordille les lèvres... Je sais que tu apprécies cela. Il est comme un code entre toi et moi pour en réclamer, en demander plus... Et j'en veux plus ! Je te veux toi ! Mais tu ne sembles pas vouloir me le céder... Me donner satisfaction...

Tu reprend ta lèvre... Et descend dans mon cou. Tu y enfoui le visage... Et ces lèvres... Ô dieu... Quel supplice que ces baisers furtifs déposés et retirés aussi vite... Tu m'en veux, j'en suis sûr ! Tu te venges... Ô que j'aime çà !! Et en plus de ces baisers... Tu fais doucement aller ta langue... Tu connais les coins de mon cou les plus sensibles... Voilà que je frissonne encore et encore ! Je vais mourir ! Plus aucune parcelle de mon corps ne frissonne... C'est de l'abus de pouvoir ! Et j'adore çà... Tu sais tes charmes et comment les utiliser... Tu sais que ce peignoir est autant une entrave qu'une invitation au voyage... Je ne peux qu'imaginer comment tu es vêtue dessous... Mais j'aime cela... Et que même si mes mains qui se sont glisser dessous sont au contact de ta peau... Je sais que tu as des idées et des jouets pour pimenter encore plus ces moments...

Et là, tu n'uses encore de rien... Juste toi, tes yeux, tes mains, ton charmes et ces caresses... Je suis aux anges... Mais tu ne sembles pas vouloir t'arrêter là... Et moi qui ne suis qu'en boxer, je suis en mauvaise posture pour me défendre... Et tu es sur moi, au dessus, me faisant lorgner encore plus ce décolleter et ton corps à mes caresses... Mes mains glissent vers tes fesses, qu'elles commencent à caresser et à tripoter... Toujours la douceur et la lenteur... On aime prendre notre temps.

Voilà que maintenant tu me regardes droit dans les yeux... Tu me provoques je le sais. C'est un défi ! Que me prépares-tu ? Je ne sens d'abord rien et ne voit rien non plus... Puis doucement je sens que tu bouges... Tu ? Non... Ton bassin... Tu ondules comme une vague sur un petit étang... Propageant tes effets sur ce qui t'entoure... Mon bassin en occurrence... Avant... Arrière... Avant... Arrière... Une danse si douce... Hypnotique presque quand je te regarde la faire... C'est alors que je remarque que tu es à cheval... Chaque jambe de chaque côté de moi. Tu ne portes rien en bas... Tu es nue... M'offrant le mont de Vénus à la vue car ton peignoir est ouvert à cet endroit... Et tu en profites... Me fait languir et admirer... Et bon Dieu... j'admire ce lent mouvement de bassin... J'aime le dévorer... Comme tout dévorer de toi... Bon Dieu... Je te veux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Corpsetame

Magnifique texte qui va crescendo. Vivement la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"je te veux..."

"je te veux..."

moi, je veux... la suite !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mmmm moi aussi la suite s'impose

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

excellent, j'en prends de la graine, je te jure....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest garetha

ravie de retrouver tes si jolis écrits :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me manque toujours l'inspiration... J'en suis à trois non fini là...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me manque toujours l'inspiration... J'en suis à trois non fini là...

Il va falloir sevir...tu deviens pire que moi tu te disperse :diablo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sévir ? Non ;) Inspirer je dirais ^^ lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Ho ho on a le même ange inspirateur ??? ^^

Joli joliiiiiii

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A voir miss ;) Mais personnellement il s'agit d'une envie que je vis en rêve... Mais jamais jusqu'au bout...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

A voir miss ;) Mais personnellement il s'agit d'une envie que je vis en rêve... Mais jamais jusqu'au bout...

Et moi un cadeau que l'on m'a demandé :P (je ne vais pas oser le poster du coup )

J'aime beaucoup .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

A voir miss ;) Mais personnellement il s'agit d'une envie que je vis en rêve... Mais jamais jusqu'au bout...

il ne s'agit que des préliminaire, comme le disait Clémenceau : "le meilleur moment de l'amour, c'est quand on monte les escaliers"

bon, le reste est pas mal non plus, mais je trouve que ton texte est complet, le poursuivre casserai une part de rêve, de notre imagination...

laisse le tel que, j'adore, et à nous d'imaginer la suite....

en même temps, je te dit cela alors que mon histoire fait 100 pages...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'y tiens plus. Mes mains quittent tes fesses et ôte ce peignoir infâme qui recouvre ta nudité. Je le fais glisser à terre et le rejette du pied pour qu'il n’entrave pas nos futurs ébats... Car c'est ainsi que nous finirons. Unis tout les deux. Mais là, tu es devant moi... Bien en face... Poitrine, ventre, mont de Vénus... Jambes, bras, cou, mains... Tant d'endroits du corps à visité, tant d'envies, mais si peu de temps que combleront désire et passion.

Une main va et vient sur une épaule. Du bout de l'épaule à ton cou... Allant et venant du bout des doigts... L'autre main, elle, caresse la zone du décolleter... Montant et descendant. Tu n'as, quant à toi, pas stopper les mouvements de balance... Et ils sont de plus en plus insistant... Je peux sentir l'humidité abonder vers l'extérieur... Mon sexe en érection est à l'étroit dans le boxer... Et tu ne semble pas vouloir le libéré... J'hallucine comme tu te venges... Ce n'est pas humain ce supplice que tu me fais endurer... Je n'en puis plus ! Mais je ne craquerai pas. Tu craquera avant moi !

La main sur le décolleter descend... Se retrouve dans la ligne entre tes deux petites poires... Elles sont si belles... Tendues, douce au toucher... Parfaitement dessinées avec la pointe érigée vers le ciel... Je me rends compte alors que tu as les seins tendus... Mes caresses ont donc l'effet que je veux... Autant je suis tactile... Autant tu es réceptive... Je sais parfaitement quoi faire maintenant...

Mon doigt, qui était rester entre tes seins, commence à contourner ton sein... Lentement... Du bout du doigt... Puis de plus en plus fort... Je sens que tu frissonnes aussi à ton tour... J'ai réussi... Je te sens partir un peu... Tes jambes tremblent... Je les sens... Tu frissonnes... J'aime çà !

Mon doigt continue... Il contourne ton sein... Tourne tout autour... Remonte vers le haut... Vers cette pointe tendue au plaisir... Mais non, il ne te donnera pas satisfaction. D'un sourire, je fais passer mon doigt, proche du téton hérissé au ciel... A ton autre sein... Et entreprend le même supplice... Et passe à nouveau à l'autre sein une fois proche de ton téton à nouveau érigé au ciel... De nouveau sur le premier sein... Le doigt reprend le contour de ce sein magnifique... La douceur de ta peau... Sa délicatesse... Son grain... Une peau dont je connais tout les centimètres... Mais que jamais je me lasse de caresser et toucher... Non jamais elle ne me lassera...

Tu me donnes un coup de bassin très fort. Alors que je me suis égaré dans mes pensées nostalgiques... Mon doigt avait à plusieurs reprises changer de sein... Fait des aller-retour sans cesse, et cela sans jamais effleurer l'un de tes tétons... Et tu n'aimes pas trop quand je joue avec toi... Pas de cette façon en tout cas. En mettant ta patience à l'épreuve... Mais tu t'es prises à ton propre piège... Tu as bousculé trop fort. Perdant ton équilibre. Tu t'es pencher en avant pour te récupérer... Mais ma main c'est ouverte pour te rattraper. La paume pressant un peu ton sein. Appuyant dessus pour te redresser. Ta main vient prendre la mienne. La faisant rester sur ton sein. Tu entames des ronds... Tu me fais appuyer et relâcher la pression sur ton sein... Calmement et lentement... Et tu accélère... De plus en plus... Je sens, au travers de ta poitrine, ta respiration augmentée, devenir plus forte, rapide voir même haletante par instant... Tes ondulations du bassin vont et viennent au rythme de la caresse sur ton sein...

Je n'y tiens plus... Je veux goûter à ta peau ! La lécher... La sucer... La mordiller ! Je ne tiens plus ! Je penche ma tête en avant... Mais surprise ! Tu ne semblais attendre que çà... Ton autre main libre, passe derrière ma tête, et très vite, amène mon visage à ton sein... Ma bouche, par envie et instinct, commence à suçoter le téton... Ma langue jouant avec... Ne se privant pas et de rien ! Elle joue avec cette pointe tendue... S'amuse à rouler autour... Faisant glisser, rouler ce petit bout de peau tendu... Mes lèvres se referment... L'emprisonnant... Je mime un bébé tétant un biberon... Suçotant pleinement ton téton... Et très vite mes dents viennent titiller celui-ci... Je croque ta poire... Je la déguste... Je goûte à ta peau... Mais on est loin de la fin de nos ébats amoureux et de ton petit jeu ce soir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest garetha

ça me semble etre une histoire qui va durer. Vite, la suite :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Corpsetame

J'adore :)

La suite, la suite,....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il paraît que... Plus c'est long, plus c'est bon... nous verrons cela...

Bientôt peut-être des congés, de quoi écrire la suite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh ben moi je dis que ça donne pas envie de sortir de sous la couette !!! :D

Bravo Ryu, ça monte en puissance, là !!!

Bisous !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.