Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest miss33

D'elle à lui

Recommended Posts

Invité

Jules pousse la porte de d'entrée de ce lieu qu'il côtoie , presque tous les soirs .Pas très chic , mais courtois , amical où il peut manger sans avoir de vaisselle à faire . Où il peut côtoyer un peu de gens autres que ses collègues "collets montés».

Depuis quelques temps a remarqué cette femme , au fond du bar. Elle l’intrigue , des hommes viennent l'accoster ( elle n'a pas l'air sauvage) , ils rigolent avec elle , mais elle a cet air si distant.

Il aime l'observer quand elle est seule , fumant ses cigarettes , jambes croisées , mi allongées telle une vampe . Quand elle porte ce filtre à ce rouge à lèvres si impeccablement déposé sur cette bouche . Il aime la voir et l'entendre rire , profitant pour regarder ce décolleté bien rempli qui bouge par secousses . Il aime quand elle se baisse pour remettre son bas en place . Suivant ses longs doigts vernis du même teint que sa bouche qui remontent le long de ses galbes de jambes.

Ce soir il a un peu bu et se sent pousser des ailes , il va lui adresser la parole se force-t-il à croire. Elle n'est pas solitaire et cela peut l’aider.

Le sourire quand elle le voit s'approcher ne fait que le rassurer. Elle répond agréablement à ses salutations et l'invitation à s'asseoir vexe les autres participants qui s'éloignent petit à petit au fur et à mesure du manque d'attention envers eux.

Les voilà seuls discutant de tout de rien , leurs âges, leurs célibats , leurs boulots , leurs voisinages, leurs envies.

Les jours passent et il apprend son prénom , comme une évidence . Aurore lui va comme un gant .

Il aime son accent latin , ses cheveux ondulés glissants sur ce dos jusqu’à la limite de ce creux où il aime poser sa main pour le serrer contre lui . Il aime sa résistance quand ....seuls chez lui , elle ne le laisse pas caresser ce ventre qu'il convoite.

Il est surpris ce soir après cette invitation à venir chez elle.

Aucune surprise , la maison ressemble à sa propriétaire . Murs blancs , une sorte d’hacienda . Une grande entrée avec quelques enclaves avec des forges à l'espagnole . Il accepte ce repas aux lueurs des chandeliers. Regardant ses mains sur le pied du verre où elle dépose ses lèvres. Regardant sa gorge déglutir.

Il ne refuse pas cette main tendue par cette silhouette moulée dans une robe rouge , dévoilant ses jambes sur talons aiguilles.

Il découvre cette chambre , de rouge et de noir, ce miroir gigantesque face à cette fenêtre barrée par des fers . Elle s'emploie à l 'y approcher regardant cette plaine avec les lumières de la ville au loin . Il y dépose son verre pour s'approprier ce visage qu'il aime embrasser. Ses mains deviennent prisonnières, ses lèvres tendres , mais gourmandes . Aurore se laisse faire et n'est vraiment pas sauvage . Sa bouche devient plus curieuse que celle de Jules . Descendant ce cou où elle lâche des coups de langue . Ses mains deviennent vagabondes et .... d'un coup , sauvages déchirant la chemise qui recouvre ce torse qu'elle encombre de baisers . Jules n'en revient pas , il attend ça depuis 3 mois. La demoiselle vole la ceinture et monsieur ne se rend pas compte qu'elle encercle ses poignets aux ferronneries de la fenêtre.

Il n'est pas du genre à se laisser faire mais Aurore est rapide et habile . La voilà à ses genoux défaisant les boutons de ce pantalon , faisant glisser tout ce tissu sur cette peau nue offerte. Passant ses mains sur cette nouvelle découverte , elle y dispense ses baisers , ses caresses . Le jeune homme est perdu .... Mais aime l'image que renvoie le miroir . Sa belle entre ses cuisses. Son visage disparu . Il avait désiré n'y croyant pas . Il savoure ce rêve . Sentant cette bouche goulue , gourmande . La preuve de son désir remplit cette bouche, ses mains . Il sent qu'elle tape dans les joues , au fond de la gorge . La sauvageonne qui relâche de temps à autre pour parcourir de ses papilles la hauteur de cette partie qu'elle ne lâche pas . Mouillant , aspirant le bout. Redescendant tout le long , s e retrouvant sur la base la gobant , la massant . Elle se relève et retourne amoureusement sa proie.

Jules ne peut que se laisser faire. Il se sent faible et la ceinture qui le retient ne l'aide pas . La maitresse se colle contre ce dos qu'elle aime griffer doucement . Elle enfourne son majeur dans la bouche du prisonnier. L'humidifiant et le pose sur cette raie qui se resserre . Maline , Aurore laisse son autre main coquine sur ce mat tendu devant ce captif qui se laisse aller au bonheur de ses caresses subtiles . Les vas et viens du bassin , de cette main font gémir Jules . Et la dame en profite pour déposer son doigt humide sur ce petit trou qui de dilate , comme pour s’offrir. Jules ne connaissait pas cette sensation, cette petite douleur qui se transforme en délice.

Il aime que sa belle devienne plus fougueuse . Il est prêt à se lâcher quand Aurore se colle vraiment à lui et sent le doigt laisser la place à quelque chose de plus épais s'engouffrant en lui , il veut se retirer mais une main le plaque encore plus . Il sent le bassin de sa dame frapper contre le sien . Perdu il aime , ils vont prendre leur plaisir ensemble . Il sent le souffle dans son dos, ces claquements plus rapides , ces pénétrations plus brusques . Des râles de cet être qui lui procure douleurs et plaisirs . Il se lâche dans la main de la belle et sent qu'elle se retire . Un liquide coule le long de ses cuisses et ce n'est pas le sien.

Il sent la ceinture abandonner ses mains , se retourne découvre Aurore avec ce bas masculin , ce pieu tendu sur son ventre.

Un coup de poing machinal de Jules sur la face de cette créature qu'il a tant désirée . Le voyant au sol, essuyant le sang au coin de ses lèvres . Il ramasse c'est habits et part en entendant les pleurs derrière lui ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette passion mais je n ai pas aimé le coup de point

Je comprend le geste de colère

Tu excelles de plus en plus

Bises

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un récit troublant Miss33, plus troublant que d'habitude. Tu peux etre sure que tu nous a surpris une fois de plus.

Comme La Brune je peux comprendre le coup de poing, du fait de sa colère mais cela dit j'avoue que j'ai eu du mal avec ça. A la limite, peut etre qu'une forte giffle aurait rendue la situtaion un peu moins violente, quoique la différence entre les deux est maigrichonne.

Bref, à quand un thriller hein ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

La brune encore une fois je te remercie pour ton com . :bisou: de mon rouge :P

Snaga le thriller ???? Ben à toi :P

Coup "machinal " pourquoi ? Va savoir ( peut-être que j'ai envie d'en donner ;) )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La brune encore une fois je te remercie pour ton com . :bisou: de mon rouge :P

Snaga le thriller ???? Ben à toi :P

Coup "machinal " pourquoi ? Va savoir ( peut-être que j'ai envie d'en donner ;) )

un coup de point littéraire libérateur ...peut être il aurait reçu plus.

Une gifle oui cela aurait été moins fort mais pareil finalement

je suis d'accord avec la miss, Snaga à quand le thriller. :D ..(il écrit des joyaux tellement beau et tellement rare :pardon:) heureusement que comme ici d'autres nous comble. :D ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me laisse embarquer par l'histoire, et, moi aussi, ce coup de poing me gêne. On baigne dans une certaine euphorie érotique, et tu nous ramènes brutalement, en conclusion, dans la réalité torturée d'un homme qui laisse parler ses bas instincts machos à défaut de pouvoir surmonter la vague d'émotions contradictoires qui vient de le submerger. La chute de l'humanité au bout du rêve...

Tu aimes bien retourner tes lecteurs comme des crêpes, on dirait. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

J'aime provoquer des choses par mes mots oui :P

"Cruella" te bisouille Lambdales

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien...Je comprend ce coup de poing... :sad:

De me sentir "trahie par des apparences" juste après le plaisir...Je frapperais aussi. :(

Belle écriture miss.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest bencale

Hannnn je suis top choqué, c'est pas bien, elle finit pas bien ton histoire, bouuuuuu. Non, sérieusement j'aime. Tu as trouvé, à mon avis, un équilibre dérangeant mais subtile. C'est une musique douce, que tu adore, dont tu monte le son jusqu'à saturation à vouloire casser la hifi. Merci ma belle pour ce récit dans l'aire du temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

Magnifique Miss, c'est un véritable bijoux que tu nous a offert ! On se laisse happer par cette ambiance envoutante qui peu à peu laisse place à une sensualité inouïe.... Et ce final si fort qui nous fait entrer de plein fouet dans la psychologie des personnages, donne à ton texte une autre dimension et nous incite à réfléchir..

Tu nous prends dans tes filets, tu nous ballades, tu nous conduis vers de fausses pistes, pour ensuite mieux nous retourner.

Bravo pour ce coup de maître Miss, j'ai adoré !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

:oops: :oops:

A vous lire je suis une bonne éléve de ces "maitres en écriture" que j'ai découverts ici . Merci merci merciiiiiiiiiiiiiii à vous .

Je ne sais que dire ... Je savais que ce texte provoquerait des choses ( j'ai eu peur de le poster ) .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:oops: :oops:

A vous lire je suis une bonne éléve de ces "maitres en écriture" que j'ai découverts ici . Merci merci merciiiiiiiiiiiiiii à vous .

Je ne sais que dire ... Je savais que ce texte provoquerait des choses ( j'ai eu peur de le poster ) .

ca aurait été dommage de ne pas le faire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien écrit ^^ Comme toujourq ;) encore un plaisir de te lire ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:oops: :oops:

A vous lire je suis une bonne éléve de ces "maitres en écriture" que j'ai découverts ici . Merci merci merciiiiiiiiiiiiiii à vous .

Je ne sais que dire ... Je savais que ce texte provoquerait des choses ( j'ai eu peur de le poster ) .

Tu doutais de toi ? Allons bon... :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

:oops: :oops:

A vous lire je suis une bonne éléve de ces "maitres en écriture" que j'ai découverts ici . Merci merci merciiiiiiiiiiiiiii à vous .

Je ne sais que dire ... Je savais que ce texte provoquerait des choses ( j'ai eu peur de le poster ) .

Miss si ton texte est capable de provoquer des émotions, des réflexions, une gêne, c'est parce qu'il est bon, très bon ! C'est quand même préférable à un texte qui serait fade, sans contenu et sans saveur, non ?

Moi, perso, j'adore la profondeur qui se dégage de ton texte, l'arriere gôût un peu acide que le final nous laisse et le plaisir d'avoir été surpris !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai trouvé ce texte bien écrit.. Je ne me serais surement pas méfié moi aussi

Le coup de point est mérité,

J'ai bien aimé miss33

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Miss, j'ai lu ton texte hier soir et comme beaucoup, je n'aime pas beaucoup la chute.

La nuit ayant apporté son conseil, je te livre les réflexions qu'elle m'a inspirées.

Tu nous décris un viol.

MAIS tu nous racontes fort bien comment Jules devient consentant, en devient acteur et en jouit pleinement.

Autant je peux comprendre la violence du coup de poing pour répondre à la violence du viol,

Autant dans ton texte ce "coup de point" sonne comme un point final, qui nous laisse sur notre faim

et n'est pas ce que raconte le reste du texte.

(du coup je me demande si la faute d'orthographe est si involontaire que cela...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Donc... le coup de "poing" est égal à la honte de ce plaisir que Jules a d'avoir aimé . Mais surtout de cette trahison . Il a cru en une personne qui n'était pas celle qu'il pensait .

Je ne pense pas que ce soit un viol . Il y a de l'amour , de la tendresse , de la fougue comme souvent dans l'acte sexuel ( je pense ) .

Excuse pour les répétitions je ne trouve pas d'équivalent . j'espére m'être faite comprendre .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.