Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Miel Manara

l'amant

Recommended Posts

attendre, attendre, attendre encore attendre

s'impatienter

espérer sans y croire

cliquer « actualiser » frénétiquement

attendre

attendre et avoir mal

attendre et espérer pour rien

vouloir lui faire sentir sa souffrance

vouloir qu'il apaise la douleur

lui en vouloir

le vouloir

attendre et avoir mal dedans

un point dur, un poids

vouloir pleurer

attendre encore

Quand mon mec tardait à répondre à mes mails... Miel 1998

(oui ça date)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus on attend, plus c'est bon

Je m'apercois qu'il n'y a pas que les mecs qui s' impatientent !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah le clic pour "actualiser"......

Joli fil de pensées en tous cas !! Merci Miel !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

on va dire que c'est un poème qui vient régulièrement dans mon actualité, même s'il ne s'agit pas toujours de relations galantes, hein !!

(on peut s'impatienter pour toutes sortes de mail, non ?)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'impatience n'est-elle pas la preuve de l'intéressement ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Ce bouton F5 grrrrrrrr je l'aime et le déteste .

Et l'attente , plein de questions , plein de doutes , plein de craintes .....

Tu l'as bien retranscrit .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vis d'abord que sa main

longue, fine, rassurante

Je ne sentis d'abord que sa peau

douce, chaude, caressante

Je ne perçus ensuite que son œil

clair, perçant, irréel

Je ne découvris alors que sa bouche

gourmande et sensuelle.

Ce premier contact me laissa figée,

Dans une torpeur indécise,

Il m'avait déjà piégée

Avant même de m'avoir conquise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

Oh qu'il est beau ce dernier poème Miel !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Draouch

il m'est familiers... étrange... Mais ça n'en est pas moins évocateur ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu es très inspirée Miel Manara ... :clap:

Tu ne peux pas me préter un peu de ton inspiration et ta facilité d'écrire ....ça me ferait du bien ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne suis pas sûre que mon inspiration accepterait que je le prête à un mec :D

pour le reste, ben, merci ! je sais pas quoi te dire d'autre ;)....

sauf que j'aime bien aussi ce que tu écris (même si ça ne sort pas si facilement ;) )

bisous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh qu'il est beau ce dernier poème Miel !

merci Eva !

profite, en ce moment je poste à foison.. .ça va s'arrêter vendredi ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sauf que j'aime bien aussi ce que tu écris (même si ça ne sort pas si facilement ;) )

Avec " Dulcolax " ça devrait sortir plus facilement :bien2:

bisous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Kalinda

J'aime beaucoup ta dernière strophe, bravo et merci Miel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Titelilie

Noooooooooon Miel, tu ne peux pas t'arrêter...

J'adoooooore ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bravo miel!!

mais c'est ainsi que s'intensifie le désir.....

à condition de ne pas trop attendre!!!

sam

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Meme si je me reconnais beaucoup plus dans le premier, j'aime tes deux poèmes.

"Simples" mais o combien sincères et percutants.

J'aime, tout simplement, parce que ça vient des tripes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vis d'abord que sa main

longue, fine, rassurante

Je ne sentis d'abord que sa peau

douce, chaude, caressante

Je ne perçus ensuite que son œil

clair, perçant, irréel

Je ne découvris alors que sa bouche

gourmande et sensuelle.

Ce premier contact me laissa figée,

Dans une torpeur indécise,

Il m'avait déjà piégée

Avant même de m'avoir conquise.

C'est magnifique !

j'adore les 2 derniers vers

mais tu sais toute l'admiration que j'ai pour ce que tu écris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

bon, celui là viens de le découvrir afin de te rajouter des "j'aime", car 'aime ce que tu fais, et là je découvre une Miel d'avant, avec ses doutes, ses chagrins, ses blessures qui sont refermées (je l'espère). bravo pour ces quelques lignes....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest jeanmimel

celui-là ou ceux-là ? y'en a deux, poèmes dans ce post ;)

ceux là, je les ai mis ensemble..

l'attente devant l'écran, le souvenir de la 1ere rencontre en est la suite logique... pour moi, ces vers se suivent...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.