Aller au contenu
zape

L'inconnue (deuxième partie)

Messages recommandés

Voici la suite de mon récit "L'inconnue", ceux qui n'auraient pas lu la première partie (c'est une honte), peuvent se ratrapper ici:

http://www.forum-intime.com/confession_intime/ftopic9295.php

L'inconnue: deuxième partie

Doucement, je fini de remonter la robe le long de son corps, elle est aussi excitante à rhabiller qu’à effeuiller, sa respiration est encore rapide, saccadée, des gouttes de sueur perlent le long de son cou, sa peau est moite, elle sent bon…

Je ne peux m’empêcher de la ramener à moi, à nouveau prendre d’assaut sa bouche, à nouveau flirter avec sa langue, à nouveau laisser mes mains s’immiscer entre ses cuisses, à la découverte de son intimité, encore toute humide de nos jouissances…

Elle arrête mes mains, et me dit simplement :

-Fais-moi monter…

Je lui souris, l’embrasse à nouveau, débloque l ‘ascenseur, appuie sur le bouton correspondant à mon étage…

La porte ne tarde pas à s’ouvrir, nous sortons de ce lieu de perdition, non sans abandonner derrière nous une odeur de sexe flottant dans l’air échaudé de la cabine…

Nous avançons dans le couloir, lentement, sans se presser, main dans la main, comme deux amoureux se connaissant depuis toujours…

Mille et une pensées traversent mon esprit, je n’ose croire ce que je viens de vivre, je n’ose croire ce qui m’attend encore dans cette chambre, ce qui nous attend…

Cette femme que je désirais tant hier soir, et que je n’ai osé aborder, cette même femme que j’ai jugé inaccessible, cette femme est là, à mes côtés, je l’ai possédée déjà une fois…

Je l’imagine nue sous sa petite robe, pensant à son sexe souillé, le produit de ma jouissance dégoulinant le long de ses cuisses, si jamais nous croisons quelqu’un, il saura, forcément…

J’ai encore envie d’elle…

Arrivés devant la porte, ma galanterie m’oblige à la faire entrer avant moi, je ne peux m’empêcher d’admirer à nouveau ses formes parfaitement moulées dans cette robe serrée…

Elle sent mon regard sur elle, elle s’arrête, elle attend, tous ses sens aux aguets.

Je m’approche doucement d’elle, me plaque contre son dos, et prend à nouveau possession de sa peau, je couvre son cou de baisers, je parcours des mes lèvres le doux satin de ses épaules, elle ferme les yeux, elle frissonne, abandonnée…

Mes mains ne tardent pas à faire tomber ce tissu, qui m’empêche de l’admirer dans sa complète nudité, la robe glisse lentement le long de son corps, finissant à ses pieds, elle ne porte plus que ses bas, et ses talons-aiguille.

Je la regarde un instant, qu’elle est belle, qu’elle est désirable, la vue de la cambrure marquée de son dos, sa parfaite chute de reins, et ses fesses rebondies suffit à redonner vie à mon sexe, qui se retrouve encore une fois bien à l’étroit dans mon pantalon…

Elle est consciente de l’effet qu’elle a sur moi, que je la regarde, qu’elle s’offre complètement, elle me laisse l’admirer un instant, se retourne, attend encore un instant.

Je peux enfin prendre mon temps pour l’admirer, je dévore des yeux chaque parcelle de son corps, chaque centimètre de sa peau, je me noie dans ses yeux, je me perds dans les courbes des ses hanches, ses petits seins et ses tétons fièrement dressés me font défaillir.

Tout m’attire en elle, son vente accueillant, orné d’un irrésistible nombril, sa fine toison dessinant une ligne, montrant le chemin de sont antre tant convoitée, source de son plaisir, et du mien…

Elle s’approche, je ne recule pas.

Un à un, elle fait sauter les boutons de ma chemise, découvrant mon torse, mais elle ne l’enlève pas, elle l’écarte juste, afin de faire jouer sa bouche et sa langue sur ma peau.

Je frissonne de plaisir, je sens sa bouche venir titiller mes tétons, elle les mordille, les suce, le contact de sa langue sur ma peau est divin, et me laisse imaginer bien d’autres plaisirs…

Très vite elle descend, elle s’accroupi, se retrouvant face à mon sexe, toujours bien rangé…

D’un geste elle défait ma ceinture, déboutonne mon pantalon, ses yeux se portent mon boxer, bien tendu par mon membre, impatient qu’elle s’occupe de lui.

Je sens sa main doucement me caresser à travers le tissu, elle ose un baiser, puis un deuxième, je sens qu’elle veut jouer, me rendre fou de désir…

Elle ne me fait pas languir longtemps, des ses mains elle baisse mon boxer, laissant apparaître mon sexe gonflé de désir, d’une main elle le saisit, le regarde, puis doucement fait jouer cette même main le long de ce sexe tendu pour elle.

Elle sent tout de suite l’effet qu’elle a sur moi, elle sent instantanément mon sexe se gonfler un peu plus. Voir et sentir cette main me masturber doucement fait monter en moi un désir tel, que je dois me concentrer pour ne pas exploser.

Puis elle approche sa bouche, délicatement, elle embrasse mon gland, le contact de ses lèvres me déclenche une véritable décharge, parcourant mon corps de la tête aux pieds.

Elle pose un deuxième baiser, puis je vois sa bouche prendre possession de mon gland, lentement, je sens ses lèvres se refermer, sa langue titiller mon gland, elle me teste, cherchant la partie la plus sensible, elle lève son regard sur moi, me défie, elle est si belle…

Puis lentement, je vois mon sexe disparaître dans sa bouche, centimètre par centimètre elle m’avale, pour remonter à nouveau, tout aussi lentement.

Tout en s’aidant de sa main, elle commence un mouvement de va et vient, faisant glisser mon sexe entre ses lèvres, elle va me rendre fou, elle accélère, pour mieux ralentir lorsque elle sent que l’effet de ses caresses risque de me faire exploser.

Elle pourrait me faire partir quand elle veut, la douceur de sa langue, la caresse de ses lèvres est un véritable supplice, jamais une femme ne m’avait sucé avec une telle envie…

Il me vient une idée, plutôt une envie, et si j’osais... Lui dire…

-Caresse-toi, je veux que tu écartes les jambes, et que tu te caresses pour moi…

A nouveau elle lève les yeux vers moi, sans cesser de sucer mon sexe, elle hésite, puis, lentement, elle écarte les jambes, me lassant admirer sa toison, et apercevoir son sexe grand ouvert…

Doucement, sa main libre descend entre ses jambes, écarte ses lèvres luisantes, me laissant le loisir de l’admirer, impudique, son sexe offert.

Ses doigts ne tardent pas à trouver le chemin de son clitoris, elle le masse lentement d’abord, puis accélère progressivement, en rythme avec sa bouche, toujours avide de mon sexe…

Je n’en crois pas mes yeux, ce spectacle va me faire jouir en quelques secondes, mon regard passe de sa bouche jouant sur mon sexe, à sa main, entre ses jambes, ses doigts s’agitant de plus en plus vite sur son clitoris.

Par moment, elle lâche son petit bouton, pour aller mouiller ses doigts dans sa grotte d’amour, pour ensuite reprendre leur caresse experte, de plus en plus rapide.

Elle est obligée de ralentir ses caresses sur mon sexe, elle sent bien que l’effet combiné de sa langue et ses lèvres va vite avoir raison de moi, elle s’est prise au jeu, je crois que je l’ai déchainé en lui demandant de se caresser et de s’exhiber pour moi.

Je vois sa main entre ses jambes s’accélérer encore, je sens des gémissements étouffé par mon sexe sortir de sa gorge, elle accélère aussi le mouvement de sa bouche autours de mon sexe, je le vois entrer et sortir entre ses lèvres, je n’en peux plus, je sens mon sexe se gonfler, je vais jouir…

C’est alors que je la vois se raidir, sa bouche se resserre autours de mon membre, je l’entends gémir, s’en est trop pour moi, dans de grands jets, je jouis au fond de sa bouche, je sens mon sexe se vider au fond de sa gorge, je vois sa main continuer ses caresses entre ses jambes, nous jouissons ensemble…

Nous reprenons nos esprits, doucement elle nettoie mon sexe, ne laissant pas une goutte, elle dépose un dernier baiser sur mon gland, puis remonte à ma hauteur pour venir chercher mes lèvres, très satisfaite de ce qu’elle vient de me faire…

Puis elle se retourne, me disant simplement :

-Je crois bien que j’ai besoin d’une douche…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

Quelle inspiration Zape ... mille :wink::oops::wink: ... superbe narration très très "hot" :P:wink: :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci decibel, pour tout te dire, je viens de finir de l'écrire, et là je crois qu'il faut appeler les pompiers, j'ai chaud!!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pupuce3

Et bien, que dire sinon :oops::wink::wink:

Je dois avouer que je suis admirative pas le recit.

Ca donne envie :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pupuce3

Et bien, que dire sinon :oops::wink::wink:

Je dois avouer que je suis admirative pas le recit.

Ca donne envie :P

Je voulais donc dire par le récit et non pas le récit...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:oops: :P:wink::wink::wink::wink:

:P:wink:

Quelle suite !!!

J'imagine bien la source de ton inspiration pour la description de la belle... :wink::P

:P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien la suite est tout aussi chaude. c'est malin me sens toute chose maintenant :oops:

hé hé... mais c'est tout à fait le but... :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.