Aller au contenu
remsovitch

Petit déjeuner

Messages recommandés

Ce matin tu t’es levée avant moi, je te retrouve dans le salon debout accoudée au bar qui sépare la pièce de la cuisine.

Alors que tu approches ton bol de ta bouche, cette nuisette que tu as toujours eu un peu courte se soulève et me laisse entrevoir la base de tes fesses.

Il ne m’en faut pas plus pour sentir mon désir prendre le pas sur la raison.

Je m’approche et je passe sous ta fesse droite, la pulpe de mon doigt. Puis sous la gauche.

Imperturbable, tu continues de boire ton café comme si de rien n’été. Mon doigt décide donc de s’aventurer plus en avant et remonte le long de ta fente.

Toi qui ne désire rien montrer, je sens tes fesses se contracter à mon passage.

Mes mains viennent se poser sur tes épaules, et délicatement je commence à les masser.

Tu poses ton bol et ta tête s’appuie sur ma main. Par ce mouvement, tu approuve le désir qui s’est emparé de moi. Qui s’est emparé de nous !

Je me colle à toi et tu sens mon sexe en érection contre tes fesses. Dormant nu et n’ayant pas pris la peine d’enfiler quoi que ce soit, il est là, déjà fièrement dressé.

Mais ce n’est pas lui que j’ai envie de satisfaire ce matin.

Je te retourne, pousse ton bol et tes tartines de sur le comptoir. Je t’agrippe par les hanches et te soulève pour te déposer sur le bord du bar.

A ma vue, ta fleur intime se découvre, qu’elle est belle, lisse et vierge de tout poil.

Je t’écarte les cuisses, et approche ma tête doucement de ce monde merveilleux.

Alors que ma langue commence à parcourir tes grandes lèvres de long en larges et en travers…l’excitation fait apparaître ton petit bouton d’amour qui se gorge de plaisir.

Je tourne autour, je joue avec, le mordille, le titille.

Ma langue s’insinue en toi, le goût de ton plaisir se répand sur mes papilles, c’est un régal !

Alors que ma langue s’affole en toi, mon nez, ce retrouvant sur ton bouton, te fait régir comme si c’était mon doigt qui jouait avec.

Tu n’en peux plus, tes mains saisissent ma tête, tu enfonces mon visage autant que possible entre tes cuisses que tu resserres.

Je ne peux plus respirer, mais quel bonheur de te sentir jouir sur ma langue.

Puis tu relâche ton emprise, je lève la tête et quelle merveilleuse vision.

Je vois ton visage d’ange et tes yeux brillant de bonheur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alexiane_

Moi je dis qu'il faudrait bien une petite suite :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je dis qu'il faudrait bien une petite suite :welcome:

Ben ce n'est pas ce que j'ai sous entendu ???, ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alexiane_

Ben ce n'est pas ce que j'ai sous entendu ???, ;)

;) Hé ben je confirmais :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité decibel

:D Hé ben je confirmais ;)

Oh oui, moi aussi !!! :D;):P;):welcome: ... bravo Rems ;):D :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anonymous

excellente petite histoire

moi je ne la trouve pas trop courte

elle est simplemrnt parfaite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité alexiane_

C'est justement parce que c'est parfait qu'on en redemande :welcome:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité raguifat

En parlant de petit déjeuner, je me souviens de ma petite Fat..

Après nos nuits torrides, toujours le dimanche, je me levais tôt et j'allais tranquillement déjeuner, complètement nu!

Je n'avais pas terminé ma tasse de café que je voyais apparaitre Fat.., ma jolie black, pieds nus, et le reste aussi!

Malgré les traces de sommeil visibles sur son visage, elle apparaissait sans bruit, les yeux à peine ouverts, le pubis épilé, elle m'embrassait et allait s'asseoir sur le canapé, face à la télé que j'avais allumée et sur laquelle passait un film porno (la cassette était prête, c'était toujours la même et je la préparais la veille).

-Vilain, tu as ronflé me disait-elle!

Je la regardais du coin de l'oeil, savourant la beauté de sa peau noire et la beauté de son corps juvénile.

Ayant fini ma tasse de café, sans un mot, j'allais m'asseoir à ses cotés, et c'est ainsi que tous les dimanche, Fat.. prenait son petit déjeuner.

Elle taquinait mon sexe, un peu fatigué par la nuit d'enfer que nous venions de passer, et bien vite obtenait un résultat "visible" sur mon anatomie.

C'est alors qu'elle se penchait vers mon "centre de gravité" et avec beaucoup de délicatesse et d'amour, prenait dans sa bouche ma queue gonflée par ses soins attentifs et ses caresses biens ciblées.

Ainsi tout les dimanches, entre 7h et 8h, Fat.. déjeunait! choisissant sa position, elle s'attaquait avec douceur, à mon sexe qui ne refusait jamais de lui apporter les "céréales" dont elle avait besoin pour son petit déj!

Fat.. arrivait toujours au bout de ses désirs (ou de ses besoins?).

Elle recevait avec avidité l'offrande qu'elle recherchait et elle avalait, à jeun, le sperme joliment soutiré.

Un baiser sur le bout des lèvres, et elle se levait, un petit clin d'oeil et elle se dirigeait vers la salle de bain pour se laver les dents et prendre sa douche.

Celà a duré 3 ans!

Hélas, mes dimanches matins ne sont plus ce qu'il étaient!

Fat.. n'est plus là!

Elle est aujourd'hui au Canada où elle a emmigré et où elle suit des études d'infirmière. Je sais qu'elle ne m'a pas oublié et que son coeur est toujours prés de moi!

Sa bouche hélas non! :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur Forum-Intime.com, vous acceptez l'utilisation de cookies ainsi que nos Conditions d’utilisation.