Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité

Premiéres vacances (suite et fin )

Recommended Posts

Invité

Le repas terminé Robert propose :

- On va sur la plage ? Il fait bon ce soir .

- Non pas pour moi mais si vous voulez allez y

- Moi non plus je n'est pas envie , je suis fatigué .

Un baiser sur la bouche de sa tendre femme et le voilà le sable qui glisse entre ses orteils , encore chaud de la journée . Il aime le bruit des vagues , cette odeur de goémons et de l'iode .

Il apperçoit un feu de camp , et revoilà sa jeune volleyeuse et sa troupe .

Feu-de-camp.jpg

Ils chantent sur le son de la guitare grattée par l'un d'eux . Il la regarde , envieux de cette désinvolture . Son maillot de bain , si miniscule ,le laisse à peine deviner ce qu'il cache .

Ne pas rester rentrer retrouver sa femme . Le voilà devant ce lit si bien occupé . Elle est là le rideau qui la frole , soulevé par un vent chaud . Il prend la reléve . Ses doigts dessinent ses courbes . Sa bouche épouse sa peau . Cette chaire de poule qu'il provoque le fait sourire .

Agnés se retourne , lui souriant elle imite les mêmes carresses . Ce mélange est doux , puis plus fou , plus agité . Ce finissant au petit matin .

jambes-nu-verviers-belgique-1132137018-1107352.jpg

Derniére soirée de vacances . Robert se retrouve devant le miroir dos tourné à cette porte où il avait eu ses premiers émois de voyeur . Il plonge les poils de son blaireau dans l'eau , le fait tournoyer dans le savon , puis sur son menton poilu de vacancier . Son rasoir dévore cette mousse .

-Bonsoir petit Monsieur

Son rasoir lui fendille la peau . C'est "elle" son fantasme de vacances . Il la salue de la tête . Il réalise qu'ils sont seuls .

Elle se place à deux lavabos plus loin , soulevant son tshirt , découvrant ses petites poires .

Robert est un peu déçu , il les devinait plus gros , plus ronds .

Il finit son rasage en mattant ce gant qu'elle passe sous ses aisselles , ses seins , son cou ,so ventre creux .

Il se rince le visage dégarni , l'essuie .

-Dis petit Monsieur ? Tu peux me laver le dos s'il te plait ?

Il ne refuse pas le gant qu'elle lui tend et s'empresse de le coller sur cette peau ferme . Elle pose ses mains sur le lavabo et sourit face au miroir . Sent -elle ce pantalon qui se déforme par tant de tentations . Robert semble dans un réve .

- Merci petit Monsieur

lui dit-elle se redressant , saisissant le gant des mains de cet admirateur .

Elle lui coince le visage entre ses deux mains elle un baiser sur la bouche claque et entourdit son "petit Monsieur" .

Ils ne voient pas le regard d'Agnés dans l'entrebaiellement de la porte . Elle part , pleurant . Ne voyant pas que son mari repousse la jeune fille . Elle traine l'âme en peine . Se retrouve au bar .

- Ho bonsoir Madame !!!

La salue avec ce regard et ce sourir , qu'elle croise à chaque repas .

- Bonsoir Mickaël, marmonne -elle

- Je vous sers quelque chose Madame ?

- Un de vos coktail maison s'il vous plait , merci .

Ces jambes croisées sur ce siége qu'elle a escaldé pour appuyer son coude sur le zinc du bar laisse apparaitre le bord de ses bas et le début de ses jarrettelles . Son coude qui cache ses larmes . Elle tournoie ce cocktail , le porte à la bouche . Elle n'a jamais bu aussi vite .

- Un autre s'il vous plait .

Mickaël obéit .

Le même sort attend ce deuxiéme récipient , le troisiéme aussi .

- Un autre s'il vous plait .

- Madame je ne pense pas qu'il faille continuer ainsi ça n'arrangera rien .

- De quoi je me méle ? Je vous ai dit un autre .

Il se retourne . Elle se rend compte qu'il est pas mal du tout ce petit serveur . Ce petit fessier bombé par la forme du pantalon , cette chemise premier bouton ouvert laissant découvir un collier de cuir . Mais que lui arrive-t-il ? Elle n'avait jamais regardé un autre homme de cette façon depuis son mari .

Mickaël se retourne , elle baisse les yeux .

- Bon ... Madame ce sera le dernier l'établissement va fermer .

Elle englouti ce dernier verre . Et saute de ce tabouret .

Titube vers la porte de sortie . S'accroche à tout ce qui peut l'aider à avancer . La voilà dans la rue elle réalise l'image qu'elle renverrait si quelqu'un la croisait . La honte lui monte à la tête . Elle essaie de marcher droit .

Elle sent une main qui la saisit , un bras qui passe sous le sien .

- Madame ? Je vais vous ramener .

Elle essaie de redresser sa tête , et reconnait le charmant serveur .

- Il ne faut pas que je rentre dans cet état .

- Vous voulez que l'on passe par la plage histoire de vous ravigorer ?

Et les voilà sur cette plage vide d'être humain , mais pas de ces petits crabes , pas de ses algues , de cette écume .

3610173-au-clair-de-lune-ocean.jpg

Elle tire le jeune homme vers les vagues . Défaisant ses escarpins . Comme une gamine elle lui balance de l'eau dessus . Elle se surprend à rire avec lui . Il joue son jeu . ils se retrouvent vite trempes , leur hauts devenus collants , transparents sous le lune . Elle glisse il la rattrape . Leurs peaux séparées que par ce bouts de linge . Ils se calment , se regardant , elle se dresse sur la pointe des pieds et l'embrasse telle une jeune pucelle . Il se laisse faire et la serre contre lui . Elle aime cette puissance . Lui souléve les jambe et la sort de l'eau telle une enfant dans ses bras . Elle colle sa tête au creux de sa saliére et s'accroche à son cou .

Il la dépose là contre ce rocher . Il défait les boutonniéres de ce corsage devenu lourd par l'eau marine . Il écarte les pans , et faufile ses mains ainsi que sa bouche . Il apprend ses courbes en silence . Elle se laisse faire ennivrée par l'alcool , pas cette fougue .

Ses siens se gonflent , se raidissent , se tendent sous ses tortures des doigts qui pincent ,qui tordent , qui effleurent , qui massent , qui soupésent , qui malaxent .

Son corps s'offre . Mickaël tel un chasseur explore chaque contrée , une par une . De son nez , de ses lévres , de ses mains , ses doigts . Il rentre , il tourne , il carresse , il titille . Il ressent , il écoute .

Lui chuchotte :

- Tu es belle , tendre et douce

. La pénétrant de cette partie de lui qu'elle n'avait même pas vue qu'il avait découverte . Agnés ne sait plus où elle est . Il l'emplit , la violente de ces rencontres intérieures . Elle sent en elle toutes les vibrations de ce vît quand il gicle en elle .

Il sort mais n'en a pas fini il prend sa main la souléve , la retourne et la colle face au rocher .

Son "visiteur " en main il le glisse entre les deux joues de la dame . Agnés essaie de se débattre mais il rentre doucement , elle se redresse souffrant doucement sa main le repoussant . Il s'appuie sur le cou de sa belle et l'envahie à nouveau de ce coté puceau de toutes pénétrations . Elle ressent des frissons dans les creux de ses reins , entre douleur et plaisir il lui fait découvrir une nouvelle sensation . Il lui souléve a jambe et la colle sur ce roche à l'équerre . Ses mouvements sont brutes mais les réactions de la dame lui donnent raison . Il passe sa main entre le bloc de pierre et ce corps offert et distibue à nouveau des patinages à ce petit pois tout gonflé . Agnés n'en peut plus elle n'a jamais laché autant de bruits de sa bouche . Il comprend son devoir accompli , se finit en elle une deuxiéme fois ,et s'écroule sur ce dos qu'il embrasse . Il la sert contre lui .

- Tu es douce , tendre et si parfaite , ton homme a de la chance .

Ils s'endorment sur cette plage . Les aboiements d'un chien les réveillent .Agnés décolle sa tête de ce torse musclé . Fait glisser ce bras posé sur le sien . Affolée cherche le reste de ses vétements . Elle n'a plus que son porte jarretelles . Se rhabille plein de questions en tête .

Une main la saisit la tire au sol .

- Reste s'il te plait

Agnés ne dit mot . Comment a-t-elle pu faire ça ? L'alcool ? La veangeance .

Elle rentre un bungalow . Que lui dire ? Remarque il devait être bien occupé lui aussi . Elle avait bien raison personne dans le lit . Des larmes reviennent mouiller ses yeux .

La porte s'ouvre .

- Ha t'es là ?

- C'est bon messieurs les gendarmes , je vous présente ma femme .

- Mais où étais tu ? On t'a cherché partout ?

Agnés rougit ne sachant que répondre . Son mari la serre dans ses bras , l'écrasant presque .

- J'ai eu si peur

, on t'a vu au bar et disparue pfffiou je suis content .

Il l'embrasse fougeusement .

Et ce fut leur premiéres et seules vacances loin de chez eux .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme toujours miss... Un plaisir pour les yeux et les sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest bencale

joliment écrit, j'ai ressenti tous les sentiments qui étaient dans ce texte. merci ma miss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il se passe toujours quelque chose pendant les vacances !!!!

joliement raconté miss33 ... :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une suite qui a tenu ses promesses.

Le volley ça me rappelle vite fait un truc au collège, j'avais marqué un point je sais pas comment et le prof tout étonné m'avait demandé si c'était de la chance ou calculé.Comme un crétin j'avais dit que c'était un coup de bol..

La plage est un lieu propice à bien des choses et tu décrits bien, avec sensualité et douceur ces relations. Et la fin qui se termine plutot bien, aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Une suite qui a tenu ses promesses.

Le volley ça me rappelle vite fait un truc au collège, j'avais marqué un point je sais pas comment et le prof tout étonné m'avait demandé si c'était de la chance ou calculé.Comme un crétin j'avais dit que c'était un coup de bol..

La plage est un lieu propice à bien des choses et tu décrits bien, avec sensualité et douceur ces relations. Et la fin qui se termine plutot bien, aussi.

" Et les voilà sur cette plage vide d'être humain , mais pas de ces petits crabes " :P;)

Merciiiiiiiii

Ryu merci du compliment .

Cocod'aimeeeeeeee merciiiiii

Mon bounty pas trop déçu de la fin j'espére . :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cocod'aimeeeeeeee merciiiiii Ou Cod'M

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très belle suite, miss, qui nous parle joliment de soleil et de vacances!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest bencale

ah non, c'est une fin intéressante, j'espérais bien que tu aurais changé des choses. Je l'apprécie pluss encore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.