Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

bettyboop75

Pour un moment merveilleux..

Recommended Posts

Aujourd'hui, c'est ta fête et je t'ai préparé une petite surprise. Je t'ai donné rendez-vous dans une chambre d'hôtel à 18 h.

Ambiance feutrée, quelques pétales de roses parsemés sur le lit. J'ai pris un bon bain parfumé pour que tu me désires plus encore.

Allongée sur le lit, je t'attends, vêtue d'un peignoir de soie bordeaux sous lequel je porte une jolie guêpière lacée écru avec porte-jarretelles et bas en dentelle assortis, chaussures à talons hauts.

Je m'installe confortablement, j'ai hâte que tu arrives. Je ferme les yeux et t'imagine déjà là, tout près de moi, tout contre moi. Je veux entendre tes mots, je veux ta peau, je te veux. Ma main ne peut s'empêcher de me toucher et descendre entre mes cuisses, effleurer ma chatte déjà brûlante de désir.

Perdue dans mes rêves, je sursaute lorsque tu frappes à la porte. Je me lève et te fais entrer. Je découvre ta silhouette que j'aime tant. Tu laisses échapper un "waouh !" de surprise en me voyant.

Je viens me coller à toi, ma bouche s'empare de tes lèvres, de ta langue très tendrement et déjà je sens monter en toi l'envie de me faire l'amour. Très vite, j'enlève ton pull-over et mes mains sont attirées par tes pectoraux que j'adore caresser. Elles descendent sur ton ventre, remontent sur ton torse et tes larges épaules. Je les fais descendre lentement le long de ton dos pour revenir vers ton ventre. Tu frissonnes.

Je détache les boutons de ton jean et le fais glisser en caressant tes cuisses musclées et tes mollets. Au passage, j'ai effleuré ton sexe encore enfermé dans ton caleçon mais tellement raide que cela m'excite de savoir que tu bandes si fort pour moi.

Plus de chaussettes, plus de chaussures, tu es totalement nu, et j'aime çà. Tu m'enlaces et m'embrasses langoureusement. Tu me fais basculer doucement sur le lit.

Tes doigts et ta langue experte cherchent le chemin de mon bonheur. Tu les enfouis dans mon sexe humide et chaud. Je relève les jambes pour que tu puisses aller plus loin. C'est excellent. Je prends ton visage entre mains et t'invite à remonter. Ton front vient se coller au mien, je sens ton souffle sur mes lèvres. Tu attrapes mes poignets pour relever mes bras au dessus de ma tête. Pressant ton bassin contre le mien, te me murmures à l'oreille "je veux te voir jouir". T'entendre prononcer ces mots m'étourdis. Je suis touchée que tu me parles de mon plaisir. Je pose mes lèvres dans ton cou et passe mes jambes autour de tes reins pour te sentir tout contre moi. Tu me fais rouler sur le côté et je me retrouve sur toi.

Je dégrafe ma guêpière pour dégager mes seins. J'ai envie que tu les touches comme tu le fais si bien. Tu poses le bout de tes doigts sur chaque pointe et les excites entre ton pouce et l'index, c'est magique. Tu m'attires à toi et prends dans ta bouche un téton puis l'autre. Tes mains courent sur mon corps. J'entends ta respiration haletante. Je suis au bord des larmes, au comble du bonheur et aimerais que cela ne s'arrête pas.

J'ai envie d'un "69" mais je ne sais pas si tu apprécies cette position. J'ose ! Je me retourne et te présente ma chatte affamée de désir. Cela n'a pas l'air de te repousser, bien au contraire. Je sens ta langue s'agiter sur mon clitoris gonflé, le faire tournoyer et un, deux doigts s'enfoncer en moi en même temps. J'ai pris ta queue dans ma bouche, je t'aspire et lèche les moindres détails de l'objet de mes délices. Je prends soin de bien la serrer à la base pour que tu n'éjacules pas trop vite. C'est un moment délicieux.

Oh là là ! je vais jouir, çà y est. Une onde de plaisir envahit mon vagin, mon bassin, mes reins. Continue, oui c'est bon. Tu ne tardes pas à me suivre et exploses dans ma bouche qui recueille ton jus avec plaisir.

Encore toute abasourdie par la jouissance, je m'allonge à tes côtés et me blotti dans tes bras. Je me sens bien et heureuse. Mes mains caressent ton corps que j'adore. Après plusieurs minutes, je viens à cheval sur toi pour mieux te contempler. Ma bouche vient à la rencontre de la tienne pour des baisers torrides. Mes seins s'écrasent sur ton torse. Tu me serres fort.

-- Tu es belle. J'aime ton corps. Tu me rends fou.

Je sens, entre mes cuisses une violente érection.

-- Je te veux mais cette fois tu me regardes. Je veux te voir prendre ton pied.

Tu t'adosses au mur, je viens me placer face à toi, à genoux sur toi, contre ton torse pour que tu m'empales avec ton énorme dard. C'est fabuleux de t'avoir au plus profond de moi. Je ne bouge pas, les simples contractions de mon vagin sur ton sexe m'affolent. Je soulève mon bassin, d'une main je caresse tes testicules et ton périnée. Je sais que tu apprécies, tu me le dis. Tu veux que je continues.

Puis, j'effectue quelques mouvements de bassin doux puis de plus en plus rapides, profonds et intenses. Les yeux dans les yeux, les mains enlacées, le plaisir monte en nous et c'est l'extase, le grand frisson, ensemble, nous jouissons pleinement dans un râle qui n'en fini pas.

Epuisés, nos corps enlacés se reposent et nous nous endormons enivrés de bien-être.

Betty.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.