Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Ryushijou

Au feu ... (Quatre mains entre Ryushijou et Ladyrose)

Recommended Posts

Au feu... Au feu...

Voilà ce qu'elle s'écriait depuis ce qui lui semblait être des heures... Mais rien n'y faisait...

Elle avait user de tout les moyens en sa possession... Jouets intimes... Solitaire... Rien n'y faisait. La pression montait, mais le bouchon ne sautait pas... Elle n'y parvenait pas. Elle avait besoin de son pompier pour éteindre le feu qui lui tenait les entrailles...

Les entrailles ? Non... Juste son bas ventre. Mais bas ventre déchirer, brûler, incendier par l'envie. Par la pulsion sexuelle qui lui tenait l'esprit. Elle avait besoin de son pompier. Lui seul savait éteindre le feu qu'elle couvait... Ce serpent enflammé qui partais de ses lèvres gonflées, remontait son antre humide, pour arriver au centre de son ventre, au milieu de son intimité...

Elle avait tenter, par divers jouet de l'éteindre... De calmer ce serpent... Mais rien n'y faisait, plus on envoyait les renforts... Plus elle avait chaud et les morsures de ce serpent se faisaient prenantes. Même ses doigts en appât pour ce serpent n'y faisait rien. Elle fouillait aussi loin, aussi fort qu'elle pouvait... Mais ce malicieux, ce sournois... Il se cachait toujours ! Il ne se laissait pas attraper... Ou éteindre... Elle le maudissait ! Maudissait de l'intérieur son fort... Et voulait qu'il cède. Que ce tourment s'arrête... Mais rien n'y faisait. Elle n'y parvenait pas.

Ses sens en alerte... Elle cherchait tout les signes du retour de son pompier... Un bruit de moteur... Une clé qui tourne dans la serrure... Un bruit masculin disgracieux... N'importe quoi qui lui donna l'impression, le savoir que son homme, son beau pompier était rentré et bien présent...

Elle n'en pouvait plus... Elle devait retenter... Dans ce salon froid mais pourtant si chaud, bouillant... Sa main trouvant directement le trésor qu'elle cherchait... Elle avait déjà fait le chemin un bon nombre de fois depuis le moment que cette envie est là...

_____________________________________________________________________________________________________________

Petite intro... Mais la suite ne saurait tardé ;) Patience ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

curieuse de la suite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Ha ça j'aimeeeeeee . De la subtilité et pourtant des moments forts .

J'applause .

A suivre .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que nous allons brûler d'impatience de la suite!!! Introduction du feu de dieu!!! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Je vais attendre la suite avec impatience

Très très joli début

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime !!! Ne nous fais pas trop languir on se consume.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il me manque pas mal de données pour la suite de ce texte... Et pas facile de trouver ces... "données"... Au vue de ma timidité...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-il possible qu'on renomme le titre et précise que ce texte devient un "Quatre mains" ?

Merci à vous ;)

C'est fait Monsieur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest LadyRose

Ce désir, si puissant qui la tenaillait, se serpent avait totalement prit possession de sa chair, de ses sens… Animal perfide, il guidait encore une fois ses doigts au plus profond d’elle, dans l’humidité de cette caverne ardente. Elle était là, au bord de l’implosion, à tortiller son corps dans tous les sens, espérant la délivrance, ou bien l’ultime assaut du serpent… Elle haletait, balançait son bassin de haut en bas en rythme avec les va et viens de ses doigts, s’imaginait tant bien que mal la lance de son sauveur enfouie au fond de son foyer, éteignant son brasier… Mais toujours rien…

Dans cet état second le temps paraissait une éternité… Pourquoi n’arrivait-il pas ? Il pourrait à coup sûr libérer l’ étreinte de ce serpent avide et pervers, lui ai doigté si précis, à la langue si agile…

Mais il n’était pas là, pas encore… Elle entreprit se d’asseoir à cheval sur le bord du fauteuil, serrant les cuisses, agitant ses hanches… Peut-être que le contact du tissus sur la fournaise de ses lèvres apaiserait son désir ? Mais le serpent jouait encore et toujours avec elle, sans la lâcher une seconde, jetant de l’huile sur le feu en la faisant tressauter, jusqu’au bord de l’extase, mais sans jamais l’atteindre…

Lui jouissait de cette frustration grandissante, au fur et à mesure son emprise grandissait…

Elle… Elle n’attendait que son pompier, son valeureux sauveur, elle n’en pouvait plus !

Soudain, un bruit, des pas dans le couloir... Est-ce lui ? Est-il enfin là ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Hummmmmmm la frustration j'adore reeeeeeeeee

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui j'adore aussi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.