Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Lana333

La pénitence

Recommended Posts

Comme d'habitude, nous avions rendez-vous à 22h chez moi. Tu arrivas avec tes quinze minutes de retard habituelles mais je m'en étais habituée : cela faisait maintenant plus d'un an que l'on se fréquentait...

Tu sonnas chez moi, je t'accueuillis avec un air mi-réprobateur mi-amusé.

"Tu es en retard... Tu seras puni... Viens ici que je t'inflige la correction que tu mérites...".

Tu savais ce qui t'attendais et tu ne te fis pas prier. T'attirant contre moi sur le lit en te saisissant par le col, jécartai les jambes et collai ton bassin au mien. Très vite, ta bouche fut mienne, ma langue caressait la tienne et jouait avec, nos salives se mélangeaient sauvagement, et une bosse énorme prit forme sous ton pantalon. Je sentais cette colline devenir montagne et ne tardai pas à onduler du bassin pour mieux te sentir contre moi...

Je décidai de te libérer de ton calvaire car je te sentais à l'étroit dans ton jean et ton boxer. Une fois tout ça enlevé, je saisis ta queue bien raide et la moiteur de ton gland déjà violacé...

"Hmmmm, quelle belle queue mon chéri, lui susurrai-je à l'oreille tout en la lui mordillant, comme elle est grosse et dure, comme tu vas être puni...". J'essayais de ne pas manifester le moindre signe du désir qui commençait à m'envahir mais je sentais déja mon petit abricot s'ouvrir et s'humidifier.

Alors que je retrouvais mes esprits, je commençai à te caresser doucement et sensuellement la verge. Tu bandais comme un taureau, et tu commenças à gémir sous leffet du plaisir.

Oh oui punis-moi, me supplias-tu. Jai été un mauvais garçon, je veux mon châtiment...". Je te pris donc en bouche. Quel goût exquis, quelle douceur... J'enfonçais ton gland dans ma bouche de manière à pouvoir te gober en entier. Je sentais ton membre palpiter dans ma bouche et mon sexe dégoulinait de cyprine... Mes va-et-vient devenaient de plus en plus rapides et profonds et pendant que je te pompais goulûment, je malaxais tes bourses avec fermeté.

"Oh oui, que c'est bon... Tes gémissements étaient sans appel, la punition était efficace. Tu n'allais pas tarder à jouir et je le sentais, alors je décidai de te torturer davantage...

Je retirai ta queue tendue à l'extrême de ma bouche et me mis à califourchon sur toi. Mon sexe béant et dégoulinant se frottait contre le tien et tu mourrais d'envie de me pénétrer, mais je résistais. Je voulais faire monter le désir pour une jouissance prolongée.

Ta main descendit vers ma fleur et tes doigts commencèrent à titiller mon clitoris. Je mouillais comme une folle et tes doigts entrèrent en moi comme dans du beurre. Alors que je te branlais maintenant avec fermeté, je subissais tes caresses en me tortillant sur le lit tellement le désir s'emparait de moi... Je te voulais en moi.

En plongeant mon regard dans le tien, je t'ordonnai : "Baise-moi. J'ei envie de sentir ton énorme queue me remplir. Maintenant." Tu ne te le fis pas dire deux fois. Guidant ton gland à l'entrée de mon antre, tu t'enfonças en moi jusqu'à la garde, centimètre par centimètre, ce qui décuplait mon plaisir. Toujours en position dominatrice (j'étais assise sur toi les jambes écartées comme jamais pour une pénétration plus profonde) je fis onduler mon bassin sur le tien. Au début, se fut doux mais plus l'adrénaline montait, plus tes coups de butoir étaient profonds et rapides.

Soudain, sans prévenir, tu me retournais sur le dos et tu posa mes jambes sur tes épaules. J'étais offerte comme jamais je ne l'avais été auparavant et je me surpris à grogner des paroles pas très catholiques : "Oh mon amour, baise-moi... Défonce-moi la chatte, hmmm oh oui, comme ça... Tu sens comme je mouille? vas-y... Plus profond... Oh oui... J'ai envie de toi, encore et encore...". Tu me répondis tout doucement :

"Tu m'as... Je suis à toi pour toute la nuit... T'es ma petite salope ce soir, je vais te faire jouir... Que cest bon de te limer la chatte, ma jolie... Comme tu es étroite... Oh oui... Oh mon Dieu...". La jouissance était proche... Notre orgasme fut dévastateur. Je m'abandonnais à toi en hurlant presque : "Oh, chéri, je sens que je vais jouir... Ne tarrête pas... Oh oui... Oh... Je sens que tu viens... Haaaannnn, oui, contracte toi, jouis en moi... Haaaannnnn, je sens ton jet... Oh que c'est chaud, que c'est bon... Oh oui plus profond...", ce à quoi tu répondais simultanément par : "Je viens... Oh oui je viens... Oh... Ouiiii... Hannnnn... Hannnn.... Hannnnnnnn... HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA...". Dans un dernier râle commun, nous nous contractâmes violemment puis nos corps se relâchèrent, inondés de sueur.

Ton regard plongea dans le mien et nous nous embrassâmes passionnément avant de nous reposer un peu, la nuit ne faisait que commencer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Quelle bétise puis je faire pour que tu me punisses à mon tour ? ;)

Moment intense très bien raconté .. bravo !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Axo ;) Ben je ne punis et ne procure du plaisir que virtuellement car je suis en couple mais je prévois un nouvel épisode pour la fin de la semaine :P Je serais ravie de lire un de tes éventuels récits si tu m'en fais l'honneur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Librine&Fred

très bon çà....Lol...!!

J'adore aussi pousser l'envie au paroxysme, c'est tellement bon après...!!

Biz Bonne journée...L

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Tendre émoi

Ça c'est une punition comme on voudrait en recevoir plus souvent !!

Bravo pour ce joli texte !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Librine&Fred

Lol...Tendre..!!

Je viens de lire tes prouesses, c'est pas mal déjà..!!

bizoux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Klenack

Très très sympa ce récit .. j'aime beaucoup

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.