Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Eve59

Chaos

Recommended Posts

Je t’observais….là….tapie dans l’ombre,il faisait nuit… Nuit noire, enveloppant de ses ténèbres chaque parcelle de ce monde, de cette ville pourrie et puante ou se mêlait la misère,la violence,la souffrance et la débauche.Cette ville qui autrefois respirait le bonheur,ou il faisait bon vivre avec ses maisons fleuries et colorées,ou les gens travaillaient, s’entraidaient, riaient,étaient heureux….avant.

Ce monde, cette ville n’existe plus aujourd’hui…..Ce jour-là le ciel s’est obscurcit, d’immenses nuages épais et sombres sont venus engloutir le ciel bleu azur, balayé le soleil, les éléments se déchainèrent dans un vacarme infernal… Il faisait plus chaud presque brûlant, il n’y avait plus de vent, plus de saison, plus de couleur, tout n’était que rouille et grisaille, il n’y avait plus de jour…il n’y avait plus que la nuit, et cette humidité permanente qui flottait dans l’air la rendait plus pesante encore.

Les gens…eux aussi avaient changés…aussi instantanément que le ciel s’était obscurcit….Ils erraient le regard vide et lointain…ou hurlaient en se tortillant agités par des spasmes incontrôlables…Les femmes offrirent leur vertu et s’adonnèrent à tous les plaisirs de la chaire,les hommes se mirent à boire,à voler,à se battre,à dormir à même le caniveau,s’énivrant d’alcool et de sexe.

Oui…L’enfer…L’enfer était remonté des entrailles de la terre….libérant toutes ses créatures et ses démons…Démons tourmentant avec délectation tous ces humains aux cerveaux embrumés….Violant ce qui leur restait d’âme….les plongeant dans la noirceur pour l’éternité…

Et il y avait toi !....Toi qui résistais….mais résisterais tu encore longtemps ?...

Tu sortais d’un de ces bars infâme ou tu étais partis noyé ta souffrance, ta solitude et ton désespoir pensant sans doute que ceux-ci s’amoindrirait, que tu pourrais mieux les combattre et y résister plutôt que de sombrer dans ce monde cauchemardesque.

J’en ricanais…..

Tes cheveux d’un noir de jais tombaient sur tes épaules et se balançaient à chacun de tes mouvements,tes yeux autrefois vert-noisette étaient à présent sombres, tu étais vêtus d’un pantalon de toile noire et d’un tee shirt noir à l’effigie d’un groupe que tu écoutais jadis.

Je te voyais…presque titubant remonter cette avenue qui fut en son temps la plus belle avenue du monde…ce n’était plus le cas…mais le chaos…

Je te suivais…Tu t’arrêtas devant une maison dont la peinture était écaillée et défraichie, grimpa les marches qui menaient au perron, sortis un trousseau de clefs de ta poche et ouvris la porte…

J’étais déjà là….

Tu ôtas le tee shirt qui te collait à la peau par cette chaleur étouffante, le jeta négligemment sur une chaise, ôtas tes chaussures et te dirigeas d’un pas traînant vers le sofa qui te servait de lit,tu t’y allongeas en laissant échapper un profond soupir.

J’étais toujours là…

J’attendis…patiemment…que ta respiration se fasse plus profonde…que tu t’endormes d’un demi sommeil …que tu sois entre rêve et réalité…pour mieux te piéger…

J’avançais….glissant dans une brume vaporeuse…je m’approchais silencieusement…Je regardais ton torse glabre monter et descendre sous l’inspiration et l’expiration de l’air nauséabond qui emplissait tes poumons…

Tu ne bougeas pas quand je fis glisser ta ceinture hors de ses passants…ni quand j’entrepris de faire sauter un à un les boutons de ton pantalon…Je fis glisser la pointe de mon ongle sur ton torse en y dessinant des arabesques…contournant tes tétons qui se dressèrent…Tu eu un léger soubresaut…mais ne bougeas point.

Je fis la même chose du bout de la langue…de ta bouche sorti un petit gémissement…je me mis à te lécher les lèvres,celles-ci étaient bien dessinées et charnues …. Tes yeux étaient toujours clos….alors je continuais …

Je caressais maintenant tes épaules,douces,chaudes et musclées…tu remuas un peu, mes mains descendirent sur ton torse,m’attardant sur ton bas ventre,sur les courbes que faisaient tes abdominaux, le souffle de ta respiration se fit un peu plus rapide…je descendis doucement ton pantalon…ton caleçon…tu grognas un peu…

Je découvris ta verge…ma main l’entoura en la saisissant…je la fis coulisser…de haut en bas…tu te réveillas….

Surpris tu écarquillas les yeux, relevas la tête…me voyant à peine dans la pénombre, tu devinais pourtant mes contours…Tu balbutias… « Mais que !....que faites-vous ?... »….Je te répondit « Chutttttt !!!... » Tout en continuant de doux aller-retour sur ton sexe déjà dressé...Tu rejetas la tête en arrière et un râle s’échappa de ta gorge…

Je t’aurai….

Ma bouche s’approcha de ta hampe,mes lèvres se posèrent sur ton gland,je me mis à le suçoter,le lècher,l’agacer faisant tournoyer ma langue dans un tourbillon de salive…J’allais et venais sur toute la longueur de ton sexe qui se gonflait de désir.Tes halètements se faisaient plus rapides,de petits cris sortaient de ta bouche…

Je vais t’avoir…

Mon corps se glissa sur le tien, tu étais brûlant…des perles de sueurs parcouraient ton torse, tes cheveux se collaient à ton front et pourtant…des frissons affleuraient sur ta peau.

Je vins me placer au-dessus de tes cuisses, introduisis ton membre érectile au fond de mon puits et commençai de langoureux mouvements ondulatoires du bassin…Tu émis un « hannnnn… » de plaisir…Tes mains s’accrochèrent à mes hanches tu cherchais à aller plus loin au plus profond de moi…je te laissai faire….

J’ondoyai de plus en plus fort,de plus en plus vite dans une sarabande infernale…tes yeux étaient mi-clos,révulsés, la bouche entrouverte émettant des gémissements saccadés et répétés…Cette danse effrénée pris fin quand tu libéras ta semence en une longue éjaculation et laissant s’échapper de tes entrailles un cri bestial…

Je t’ai eu…

A ce moment je plantai mes crocs dans ta gorge et bus ton sang jusqu’à la dernière goutte laissant ton cadavre…là… asséché dans ce vieux sofa…dans cette ville pourrie…dans cet enfer…

Je t’avais eu……

Eve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Rhoooooooo . Comment dire ?

J'aimeeeeeeeee . La passion et la "faim" ^^

Bravooooooo bravooooooooo .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime beaucoup le contraste de la noirceur sévère du début et la sensualité et le brin d' humour de la fin.

Très beau texte, Eve!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Passionnant, sensuel, terrifique, terriblement érotique! :aime2: :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Keyra

C'est vraiment un très beau récit, un mélange de noirceur, passion, sensualité.... En plus le tout très bien écrit. Merci :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien écrit, mais ce récit me glace.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Entre jouissance et frissons .... entre plaisir et ... chaos ! On ne sait plus comment penser !

Au final très beau récit Eve59 :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ou quand Eve se laisse aller à un projet solo.

Entièrement d'accord avec les commentaires précédents, alors je vais pas les répéter.

J'aime cet univers sombre et glacial, cette atmosphère apocalyptique que tu décrit avec malice et grand talent.

Bon j'avoue que j'ai pas vu le brin d'humour qui a sauté aux yeux de Joliette, mais c'est peut etre parce que je me suis plongé, comme un desespere dans ton monde chaotique.

Un titre particulièrement bien choisi, aussi.

Maintenant que tu t'es lançée, ne t'arretes plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous toutes et tous pour vos commentaires,c'est cool ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous toutes et tous pour vos commentaires,c'est cool ;)

C'est nous qui te disont "MERCI" pour nous régaler par tes écrits

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Splendide, je me suis laissée, emporter par ton récit...

On ressent la faim, l'envie, les pulsions. Mais c'est aussi subtil, délicat, doux...

J'adore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo Eve,

Je me suis vraiment laissé prendre avec ce coin de douceur dans ce monde noir.

Un petit (non grand) chef-d'oeuvre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Vénézia

Très joli style...Vampirique!

J'aime.

Vénézia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.