Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

coconutsudiste

Souvenirs d'hiver partie 2

Recommended Posts

Suite….

Le lendemain matin j’avais mis mon réveil pour 7h afin de regagner ma chambre discrètement…après avoir pris une bonne douche, je scrutais par la fenêtre le temps qu’il allait faire…le ciel était clair annonciateur d’une belle journée hivernale ensoleillée…

Habillé et prêt pour une nouvelle journée de ski, je me rendais à la salle à manger prendre un copieux petit déjeuner…je m’installais à la table avec mes collègues, l’ambiance était détendue et chaleureuse, nous étions prêt à aller affronter le froid de dehors….

Installé devant mon petit déjeuner, l’ascenseur déposa Ingrid. A sa vue ça beauté me subjuguait encore plus et elle me lança un regard à faire fondre des tonnes de neige, puis rejoignis sa table…

Je n’arrivais plus à me concentrer sur la conversation matinale, j’étais trop occupé à jeter des regards en direction de celle qui m’avait tant donné de plaisir cette nuit…

Ingrid était habillée d’un fuseau blanc du plus bel effet, qui moulait avantageusement ses superbes formes et notamment ses belles fesses…

J’allais récupérer un café, en prenant soin de bien modifier le parcours et passer bien évidemment prés d’Ingrid…elle ne fit pas cas à moi, je n’ai pu obtenir d’elle que l’effluve enivrante de son parfum…hummm…Je l’observais du coin de l’œil tout en me servant ma collation et j’imaginais ma bouche à la place du rebord du bol qu’elle avait entre ses lèvres…

Je repassais au même endroit et arrivant à sa hauteur, je fis exprès de tomber ma cuillère qui roula jusqu’à ses pieds…je lui lançais un bonjour, auquel j’eu en retour , un bonjour encore plus sensuel que le bonsoir de la veille…

Revenu à ma table, mon collègue assis à côté de moi me dit : « ça va ? T’a bien dormi cette nuit » en esquissant un sourire … oui très bien et toi ? Oui surement plus que toi mon coquin !!! …

L’heure était arrivée de se lancer à l’assaut des pistes, le soleil pointant ses premiers rayons…je rassemblais mon groupe pour le départ…et nous voilà dans la benne qui nous amène vers le sommet des cimes…Ingrid était assise pas loin de moi, elle scrutait le paysage idyllique se découvrant au fur et à mesure de la montée…nous nous jetions des regards complices même si je ne pouvais pas voir ses beaux yeux verts à travers ses belles lunettes de soleil…depuis la nuit nous nous sommes pas adressé la parole à part juste ce bonjour matinal…

Et nous voilà partie pour les premières descentes de la journée…

L’heure du déjeuner arrivée, nous nous installons dans un restaurant d’altitude pour reprendre des forces pour l’après-midi…Ingrid s’installait à côté de moi, et au fur et à mesure de l’avancée du repas je sentais sa cuisse qui frôlait la mienne.. J’essayais de rester de marbre pour ne pas attiser la curiosité des autres clients et rester professionnel autant que possible…elle insistait de plus en plus, ma combinaison se déformait sous l’effet de cette douce caresse…nous étions assis en bout , coincé contre le mur, sur une belle table en bois campagnarde recouverte d’une longue nappe débordant jusque sur nos jambes, Ingrid en profita pour passer sa main sur ma cuisse sous cette étoffe masquant ce qu’elle était en train de faire…

J’étais de plus en plus gêné, mais aussi troublé de sentir cette main sur ma cuisse remontant lentement se poser sur mon sexe…du bout de ses doigts elle effleurait le tissu de mon pantalon. J’essayais de me dégager mais en vain…Ingrid prenait même un malin plaisir de me parler à haute voix comme si de rien n’était…Je répondais tant bien que mal, essayant de contrôler mon émoi et mes émotions…et plus il semblait que mon esprit s’échappait de cette main baladeuse mais si délicieuse et plus Ingrid prenait un malin plaisir à accentuer ses caresses…allant même à déziper ma fermeture éclair et glisser sa main sous mon boxer…

Sans m’en rendre compte je parlais de plus en plus fort des fois pour ne rien dire afin d’essayer de masquer ce qui se passait sous la table…mon assiette restant désespérément pleine incapable de me concentrer pour avaler quelque chose.

Ingrid continuait son travail de sape, alternant des vas et viens sur mon membre, puis des cercles avec son pouce sur mon gland…j’essayais de me dégager de son étreinte mais elle me tenait entre sa main, il m’était impossible de me dérober…

Ses caresses se faisaient de plus en plus précises et je sentais monter en moi un désir de plus en plus fort…elle m’avait à sa merci et elle le savait…mon gland commençait à perler sous ses caresses expertes, elle en profita pour étaler ce suc divin et faire glisser ses doigts avec encore plus de sensualité…elle accélérait, ralentissait, je devais être rouge écarlate, je bafouillais mes mots tellement c’était divinement bon…

Elle discutait comme si de rien n’était...sa main continuait à jouer avec mon sexe qui n’allait pas tarder à exploser…elle accélérait son mouvement d’une façon à ne pas trahir ce qu’elle était en train de faire, je sentais que j’allais jouir, je n’eu d’autre recours que de me coller contre le mur jambe ouverte pour laisser ma semence s’échapper de ma queue…je serais mes lèvres fort pour ne pas gémir, des étoiles pleins la tête, je cherchais mon souffle pas aidé en plus par l’altitude…

Ingrid essuya sa main contre mon boxer et repris normalement le cours du repas non sans me jeter un regard complice et coquin et prenant encore une fois un malin plaisir à lancer à l’attablé un « tout va bien » qui ne manquait pas d’air !!!

Le repas finit nous reprenions le chemin des pistes afin de terminer ce bel après-midi…

Rentré à l’hôtel je regagnais ma chambre pour prendre un bon bain salvateur venant nettoyer entre autre mon plaisir du midi…

J’avais donné rendez-vous à Ingrid au jacuzzi, non sans arrière-pensée d’une vengeance charnelle que j’avais imaginé toute l’après-midi…

Je pris soin d’arriver le premier afin de m’installer confortablement dans ce bain chaud et bouillonnant…

Ingrid arriva dans son peignoir blanc qu’elle ôta, dévoilant son corps orné d’un joli maillot échancré du plus bel effet qui mettait en avant sa poitrine avantageuse et rapidement se glisse dans ce bain de jouvence…

Nos cuisses s’effleuraient au gré des puissants remous de cette baignoire réparatrice dont la surface n’était faite que de mousse d’air qui pouvait ainsi sans difficulté masquer une main baladeuse…

Je ne tardais pas à glisser ma main dans cette eau bouillonnante remontant de ses genoux jusqu’au creux de ses cuisses…le bout de mes doigts caressait l’intérieur sur sa fine peau…elle essayait de les serrer, mais les remous et la dextérité de mes doigts les ouvraient davantage…je m’attardais à lui caresser le dessus de sa vulve sur son joli maillot, non sans lui glisser deux doigts sous cette étoffe de fortune…

Mes doigts lui lissaient la fente s’attardant sur son bouton déjà durci par ces caresses…sa tête en arrière bien calé entre les coussins de mousse, Ingrid fermait les yeux et se laisser aller au plaisir de mes doigts…pendant de longues minutes je lui caressais son minou d’amour offert au plaisir des sens…c’est alors qu’un couple rentre dans la pièce pour venir nous rejoindre…je tenais ainsi ma vengeance, je sentais Ingrid gêné mais mes doigts continuaient leurs caresses subtiles…je sentais son bassin onduler et se cabrer à chaque passage de mes doigts…après quelques minutes Ingrid se dégagea tant bien que mal de cette étreinte cachée et me murmura à l’oreille « vient suis moi », je m’exécutais non sans avoir pris bien soin d’ajuster mon short de bain pour ne pas laisser trahir mon émoi…

Elle me prit par la main avant qu’on s’engouffre rapidement dans un vestiaire en prenant bien soin de refermer la porte à clé derrière nous…nous étions un peu à l’écart de la pièce et nous pouvions ainsi libre court à nos envies…

Je plaquais Ingrid contre le mur, lui écartais légèrement son maillot pour laisser glisser mon gland entre ses lèvres humides…des allers retours lents entre sa fente qui s’ouvrait et se refermait au fur et à mesure de mes passages…humm…mon gland glissait sur sa vulve humide je ne perdais rien de mes yeux de cette sublime caresse…puis nos bouches plaquaient une contre l’autre où nos langues se mélangeaient fougueusement…

Prends moi me dit-elle, prends moi là vite…je m‘exécutais et ma queue pénétra sa grotte d’amour sans difficulté pour se loger au fond de son antre…Ingrid poussa un petit cri de bonheur tout en relevant sa jambe contre ma cuisse…je la pilonné avec ardeur et plus profond j’allais, plus Ingrid gémissait, tout en prenant soin de la tenir plaqué contre le mur….

Nous passions d’une nuit faite de douceur et d’érotisme dans un cadre feutré, à une pièce impersonnelle où nous nous donnions plus bestialement mais qui abritait notre envie du moment…

Ingrid était trempe de sueur dans cette pièce surchauffée, j’avais du mal à l’agripper mes mains glissant le long de son corps, je n’arrivais parfois à la tenir en place que grâce à ma queue bien logé au fond de sa chatte…

Ingrid me plantait ses ongles dans le dos à m’en faire mal, tout en me murmurant de lui prendre encore plus fort sa petite chatte d’amour, de la faire jouir de ma queue..humm..ouiii..continue encore plus fort…défonce moi chéri…

Ce chéri déclencha en moi une ardeur décuplée, j’accélérais mes vas et viens en prenant soin de bien lui tenir sa jambe contre ma cuisse pour aller au plus profond de sa grotte…

ses seins étaient gonflés de désir, ses bouts pointant à l’extrême, je m’empressais de les déguster, les léchant avec fougue, les dévorant de ma bouche, en un mot je lui bouffais littéralement les seins…

à l’excitation et la bestialité de cette étreinte, je sentais mon gland gonfler, ma semence monter et le point de non-retour arriver…dans un dernier assaut ma queue explosa dans sa chatte, inondant ses parois d’amour de longs jets chauds et puissants…Ingrid vint en même temps que moi dans un cri de jouissance qui résonna dans tout le sous-sol de l’hôtel…

Nous sommes restés de longues minutes l’un contre l’autre à nous prodiguer de douces caresses mutuelles pour apaiser nos corps soumis à la jouissance…

Nous avons filé ensuite sous la douche…hummm…

Voilà à la vue de vos sollicitations vous avez eu une suite, j’espère qu’elle est à la hauteur de la première.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'aies crainte, elle est effectivement à la hauteur de ta 1ère partie.

N'hésite plus à re poster d'autres histoires, t'écris plutot bien.

Pour un début, c'est un bon début.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Keyra

Très belle suite, j'aime beaucoup , très bien raconté ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Papillon bleu

Je vais finir par songer à aller prendre des cours de ski si tout les moniteurs sont aussi "professionels" dans le domaine.. lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos coms..J'exerce plus papillon, mais bon je me dévouerais volontiers pour les gentes dames de fi pour leurs donner des cours particuliers lol..à vos mp mmdrr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Papillon bleu

si il faut prendre des tickets, première arrivée, première servie ... mdr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Lonelylisa

Ca y est, Coco s'est lancé !! Tout shussss :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fabuleux mon Coconut !!!!!

L'après-midi d'hier t'a donné des ailes !! mdrrrrrrrrrrr !!!

J'adore ton Ingrid, totalement s****e...

Et j'aime ta façon de décrire les situations !!

Bisous !! :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Kalinda

C'est ce qu'on appelle être professionnel jusqu'au bout des ongles ! Le bien être du client passe avant tout ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.