Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • 0
auzon

C'est plus une interrogation qu'un problème mais voilà...

Question

kikoo à tous et toutes

Voilà le topo :

Avec mon amie on a des rapport court mais très intense et j'arrive jamais à lui faire l'amour 2 fois de suite ou bien meme au mieux continué une fois que j'ai jouis car j'suis out.

Pourtant mon petit secret à moi c'est la masturbation, j'adore ça et depuis très jeune je me masturbe devant des vidéo n'ont pas par manque mais par plaisir. ça m'arrive souvent de me masturber plusieurs fois dans la journée voir meme 2 fois de suite alors pourquoi j'y arrive pas avec ma chérie ?

Merci d'avance de vos conseils ou avis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

15 réponses à cette question

Recommended Posts

Guest egan

C'est curieux que personne n'est donné d'avis sur le phénomène

Pourtant il doit bien y avoir des hommes qui ont une idée sur la question 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bonne question en plus...

Allez Messieurs, expliquez-nous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais lu sur un article sur l'éjac précoce que la masturbation ne stimule pas les memes endroits, et ce n'est pas le meme rythme qu'une pénétration.

Bref on peut très bien etre une bete en branlette et une quiche en calin à 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je connais ce "problème" car j'ai le même.

Mes orgasmes sont tellement fulgurants que j'ai l'impression d'être complètement anéanti après.

L'orgasme est si puissant qu'il me vide de toute énergie.

Et donc impossible de remettre ça dans la foulée, en général de longues heures sont nécessaires pour recommencer.

 

 

J'ai eu une période de troubles pendant lesquels orgasme et plaisir n'étaient plus liés.

Le plaisir éprouvé était bien moins présent.

Et là l'énergie était encore là.

 

Mais quitte à choisir, je prendrais toujours la qualité à la quantité.

Je préfère un orgasme qui me terrasse complètement à des orgasmes qui se multiplient mais qui sont bien moins exceptionnels.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis comme Neolian, j'ai énormément de mal à recommencer tout de suite après avoir joui pourtant c'est pas l'envie qui manque c'est juste Paulo qui en peu plus ;)

Mais il est vrai aussi que lorsque je joui, c'est tellement fort et intense qu'en général je m'écroule :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest nico91800nico91800

Je serais pret a re-attaquer de suite,mais moi c'est madame qui ne veut pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest egan

Ce que disent, là, les hommes, m'interpelle pas mal...

 

Ce coté de l'orgasme intense, voir violent, ( je ne dirais pas "fulgurant" car la notion de brièveté, ne correspondrai pas) qui laisse sur le carreau, complètement vidé  

je l'ai connu avec, pas mal d'hommes, lors des fellations que j'ai pu leur faire.

 

Mais j'ai vu le plaisir monter et progresser jusqu'à l'apothéose et non pas un plaisir qui venait par surprise brusquement

 

 

Mais je ne pense pas, que cela puisse être comparable, avec la masturbation, ou le seul à décidé, à maintenir, à faire durer, à contrôler, le plaisir et comment il se manipule, comment il se touche; c'est l'intéressé lui-même!

 

Mais alors, qu'est ce qui change tellement dans la pénétration ???

Vu que c'est pas le vagin, à part dans sa texture, dans sa chaleur, mais pas ou peu par ses mouvements, qui va agir mécaniquement sur l'éjaculation?

 

Est-ce, la représentation psychique de la pénétration qui joue, ou l'émotion du sentiment ou quoi d'autre ???

 

Mais qu'est ce qui peut bien se passer de si différent, à la pénétration ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec la masturbation, seuls le sexe et la main sont au travail.

L'esprit et l'imagination entraine l'excitation.

 

Quand on fait l'amour avec quelqu'un ça va plus loin que ça.

Il y a l'autre, ses réactions, ses envies, ses choix, ses regards, mille et un signaux dont certains ne sont même pas perceptibles consciemment qui entre en ligne de compte.

Il y a aussi une notion qui m'est chère: le partage, la fusion, la symbiose.

Tout ça fait que ce n'est pas comparable à la masturbation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest kurk2003

J'ajouterai au propos de Neolian qu'en faisant l'amour à votre partenaire le corps travaille aussi. A moins de rester coucher sur le dos et de laisser agir Madame.

 

C'est peut-être une question de résistance physique ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest besoindechaleur

Si tu sens que tu ne vas tenir la distance, essayes de varier les choses.............il n'y pas qu'en la pénétrant que tu peux la faire grimper aux rideaux et cela permettra à la pression de redescendre et au fur et à mesure tu contrôlera mieux cela.............

 

Avant j' avais l'impression de pas trop tenir la distance, et j'ai récemment  découvert qu'en variant beaucoup, j'arrivais à mieux, bien mieux tenir........

 

Mais ce qui compte le plus je crois, c'est d'être à l'écoute de l'autre, de vouloir l’emmener loin...........et ça ben ça a très très bien marché pour moi ...........et elle............

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

essai de varier les positions. Ou carrément un cunni quand tu es au bord. J'ai une grande libido donc il m'arrive souvent de faire l'amour 4 fois de suite. 7 est mon record personnel 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce, la représentation psychique de la pénétration qui joue, ou l'émotion du sentiment ou quoi d'autre ?

 

Pour moi, tu touches du doigt la différence. Pour moi, l'orgasme masturbatoire et l'orgasme en couple n'a rien à voir. Se masturber, comme faire l'amour, provoque un orgasme d'une intensité qui peut varier selon plein de critères (pas toujours identifiable). Mais pour moi (j'insiste sur le "moi" car je n'ai jamais discuté de ça avec personne. Je ne sais donc pas si cela est partagé) la masturbation n'apportera JAMAIS autant de plaisir qu'un rapport sexuel.

 

Ok, certains rapports sexuels sont pas top. Leur niveau de plaisir est parfois équivalent ou inférieur à certaine masturbation. Mais c'est une exception. Et la meilleure des masturbations n'atteind JAMAIS le niveau d'un rapport sexuel "correct".

 

Je pense que c'est une question de charge émotionnelle.

 

Et puis une masturbation, c'est du toucher + de l'imagination.

 

Un rapport sexuel, c'est l'odeur du / de la partenaire, c'est la douceur de sa peau, c'est le gémissement dans tes oreilles, c'est le goût de son intimité sur ta langue, c'est ses yeux dans les tiens.

 

C'est une complicité. Une intimité incomparable.

 

J'ai frémis au simple fait de toucher la main de ma partnaire. Quelque chose de très "profond", de fondamental, alors qu'il s'agit d'un geste "anodin". C'est une sensation difficile à retrouver, même avec la meilleure imagination du monde.

 

L'orgasme avec ma partenaire, c'est vraiment "la petite mort"ressusciter demande beaucoup d'énergie :P . Difficile de s'y remettre après. La masturbation, c'est différent. Je n'ai que rarement l'impression d'y brûler toute ma libido. C'est plus facile de s'y remettre après.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que Xoal a bien expliqué le phénomène. Lors du rapport sexuel, il y a une charge émotionnelle qui est absente pendant la masturbation, le plaisir ressenti est donc bien différent, beaucoup plus fort et c'est à cause de ça que c'est plus difficile de repartir à l'assaut de sa partenaire. Vous ne faites pas que vous vider physiquement, vous lâchez prise à tout niveau et ça demande un temps de récupération beaucoup plus long.

 

Il n'y a pas de honte à ça. Si vous avez pris le temps de donner du plaisir à votre compagne et si elle sent que vous vous êtes investis corps et âme dans la relation, elle ne pourra pas vous en vouloir d'être KO après :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest egan

En tout cas tout cela est joliment dit ça donne envie ...  

 

:doh: lol Enfin je n'ai pas eu l'occasion de voir ça avec ce regard quand j'en avais l'occasion (ou rarement!)...

Mais j'ai pas l'impression non plus que c'était comme ça( pendant mon mariage par exemple )

...  aussi vibrant...  avec tout ça réuni, mais j'imagine beaucoup mieux aujourd'hui

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la réponse! simple et logique !

tu aime trop te masturbé, en voyant les films, les strars, (j'avoue qui ne rêverait pas de se taper une d'elle!? )  et peut etre aussi que tu a un peu laissé ta copiine, tu te laisse allé maintenant, c'est toujours ca la plus part des cause! on se laisse aller, on pense moins a l'un/l'autre, si ca continue ta copine ne te plaira plus et tu n'en aura plus envie d'elle!
solution, fait des trucs que tu vois dans les films surtout si vous en faites pas souvent des trucs assez cheloux, hors norme, !
ah ! et aussi, ( en connaissance de cause ! ) tu a besoin de te défoulé (moi voir une autre amies, je respectais trop avant) tu a besoin de baisé comme un chien, ou baisé une chienne , cochonne si je peux m'exprimer .
tu verra le changement  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.