Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

terrox

Vite, très vite...

Recommended Posts

Petite histoire lors d'un déplacement ^^'

A l'époque, j'étais avec mon ex. Une jeune fille d'un air timide, cachée sous ses lunettes et ses beaux cheveux brun.

Très amoureux l'un de l'autre.

Malheureusement, et sans jamais le lui révéler, elle ne me satisfesait pas sexuellement.

"Longue à démarrer", pas souvent envi, ... sauf que ! Nous n'avons jamais su pourquoi, mais les voyages nous excitaient au plus haut point ! Que ce soit en voiture, en train ou en rando ;)

Nous voila donc dans un train, TGV Valence-Lille... 4h ou 5h assis ensemble.

Première classe, de grands sièges, blottis l'un contre l'autre regardant le paysage défiler.

Ma main sur sa cuisse, je sens comme une grosse envie monter en moi... et entre mes jambes. Amoureusement, je me mets à lui caresser lentement les jambes, elle aussi, puis je glisse quelques doigts sous son pull, puis sous son t-shirt, pour arriver sensuellement sous son soutif pour lui plotter ses seins doux et moelleux.

Ma belle se met à m'embrasser, doucement, puis vigoureusement pour ensuite ralentir. Elle me chuchotte :

- il y a du monde, il faut se calmer.

Je lui sourit et lui dit que je vais au toilette. Elle voit mon clin d'oeil et se lêve aussitôt avec moi.

(Malin comme je suis, j'avais déjà repéré les grands toilettes handicapés à l'entre wagon)

Elle me colle et passe devant. Rentre dans les toilettes et se retourne en me faisant les yeux doux. Ce fameux regard qui me cris "dépêche toi! rapproche toi!". Je referme la porte et la vérouille.

On se saute dessus pour s'embrasser comme deux ado pressés.

Ses mains tripote maladroitement mes boutons de jean, les miennes essayent de lui arracher sa ceinture.

Enfin libres du bas ventre jusqu'au genoux ! Je la pénètre d'un coup fort sans sommation, elle gémit sur le coup et me lache un "encore...!"

Elle est contre le lavabo, face à moi.... moi qui continue de la prendre avec de grand va et viens lents et espacés.

Je joue avec ses nerfs, je sais que ça l'excite beaucoup. Elle m'agrippe la tête des deux mains, me regarde et d'une voix sûre et forte

me lance un "prend moi, vas-y". Il n'en fallait pas moin pour que ce soit l'emballement complet !

Je lui offre de rapides coups de rein en sentant ses cuisses se serrer contre moi. Elle m'offre ses gémissements et son souffle de plus en plus intense. Je glisse dans sa petite chatte humide de plus en plus vite en lui tenant ses seins.

Mes coup de rein contre elle font du bruit, mais nous sommes ailleurs, aux pays de la baise sauvage.

Soudain elle stop mes hanches, me prend ma queue glissante et la sort de son petit minou qui en redemande.

Après un bisou langoureux mais furtif, elle baisse sont jean jusqu'au chevilles, se tourne et m'ordonne de la prendre en levrette.

Nous sommes tellement excités tout les deux. Elle sais que nous jouiront dans cette position.

Je me rapproche et commence à lui caresser les lèvres de son abricot avec mon gland. Une de ses mains m'agrippe une fesse, et me force à lui pénétrer son petit trou.

J'ai compris, on ne tarde plus, on en a trop envi ...on se lache tout de suite!

Je lui prend les hanches fermement et mes coup de rein pleuvent sur elle. Le bruit de mon bassin sur son petit cul est infernal, ça nous excite encore plus ! Plus personne n'existe à part nous, qui baisons sauvagement en levrette dans ce 2m².

Son cul rebondit contre moi, claque et re-claque et re-claque encore. Ses petits cris se font entendre, ça y est, elle jouit comme une dingue, de plus en plus fort. Je veux partager ça avec elle et jouir en même temps. Son petit cul et ses cris me déclenchent un orgasme de folie. Ma belle me sens en elle, remplir et inonder sa chatte de mon sperme alors qu'elle jouit encore, ça la relance !

Nous soupirons ensemble.

Après une embrassade, on s'habille... on hésite à sortir.

Nos oreille sur la porte, on entend personne. On se sourit de vantardise : personne ne semble nous avoir entendu !

Elle ouvre la porte et tombe nez à nez avec une maman et son petit garçon. Ma brune passe sans la regarder. Je la suis et la dame me regarde d'un air mécontent. Je lui sourit largement et repars me blottir contre ma copine.

Une très bon moment partagé :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.