Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

nikoko06

un diner ... de plaisir

Recommended Posts

Bonjour à tous,

une première histoire est toujours un moment émouvant, excitant, stressant, bref cela ne laisse personne indifférent ...

En espérant que ces mots vous plairont autant que j'ai eu plaisir à vivre ces instants ...

"Ah non et pourquoi pas ?" me dit elle, un brin malicieuse, le regard pétillant et plein de défi à la fois. "Que m'aurais tu fais ? "

D'un seul coup je la pousse sur la canapé ... allongée, les bras en croix, doucement alanguie, elle attend ce qui va se passer, légèrement craintive, mais ravie de la tournure des évènements.

Mes mains saisissent ses mains, et mon visage s'approche du sien; Elle n'a pas d'autre choix que d'entrouvrir la bouche et de mêler sa douce langue à la mienne, mais au moment ou je sens que son souffle s’accélère, j'arrête mon baiser et je frôle ses lèvres avec les miennes ... Juste frôler, puis je me retire, lentement, puis a nouveau j'effleure ses lèvres ... Elle veux m'embrasser, sentir le gout de mes lèvres à nouveau, sentir mon torse écraser ses seins, sentir mes cuisses se frotter sur les siennes mais je reste là au dessus d'elle, frôlant ses lèvres, en sentant son souffle devenir plus profond ...

D'un coup, je descends sur son décoletté, puis sur ses cuisses. Je remonte sa robe, et je pose mes lèvres sur ses cuisses. Jouant délicatement à effleurer sa peau, je pose quelques baisers ici ou là, mais rapidement et sans attendre son consentement, je dirige ma bouche vers son abricot qu'il me tarde de découvrir ... J'écarte son string délicatement sur le côté pour découvrir une peau lisse, légèrement rosé, délicate et à l'odeur enivrante. Rapidement ma langue prend possession de son intimité qu'elle m'offre avec un plaisir non dissimulé...

Mais comment me suis je retrouvé sur mon canapé, à lécher avec délectation cette presque inconnue qui se tord maintenant de plaisir à mesure que j'emprisonne avec mes lèvres son clitoris gonflé de plaisir ... revenons un peu en arrière au début de la soirée ...

J'ouvre la porte et ELLE se tient en face de moi. Belle comme tout dans sa robe faussement sage, un maquillage qui met en avant ses yeux bleus et ses lèvres ourlées, une coiffure savamment libre qui encadre son visage souriant. Elle laisse derrière elle de douces effluves de parfum mêlées d'une douce note de crème à l'amande.

"Bonjour, alors c'est ici que tu vis" dit elle en me faisant la bise ... deux bises à la limite des commissures des lèvres qui électrisent d'un coup l'atmosphère; Je fais comme si de rien n'étais et je lui propose de s'asseoir et de déguster quelques petits blinis accompagnés d'une coupe de champagne. Je connais son gout pour les bonnes choses et je me suis fendu d'un repas digne d'une belle table.

Carpacchio de St Jacques aux écrevisses et à la mangue, concassé de tomates aux agrumes

Selle d'agneau au romarin et duo de pommes de terre

Macaron framboise et pétales de chocolat

La soirée se déroule à merveille, on discute de tout et de rien, de son travail, de son gout pour les belles choses et la littérature, des sports à sensation. Une belle qui aime les choses speed et qui aime se surpasser ... Uniquement des sujets softs et à aucun moment nous n'effleurons le sujet des plaisirs de la chair, du sexe, de nos expériences ... comme si nous craignions la réaction de l'autre si un des deux lançait le sujet ...

Le dessert arrive et je lui propose de le déguster sur la canapé. Je sens alors qu'elle devient distante, comme si elle craignait la suite ...

"Ne m'en veux pas me dit-elle, le diner est sublime et j'aime beaucoup ton attention envers moi, mais je suis une fille qui aime que les choses bouge, faire 100 choses à la fois et je ne suis pas sur que nos caractères soient compatibles."

Moi qui ai réfréné mes hardeurs jusque là, j'étais servi ... et un peu décontenancé aussi, je l'avoue

"Je n'allais quand même pas t'embrasser sur la bouche dés ton arrivée et te jeter sur la canapé" lui dis je, comme pour justifier mon attitude un brin réservée.

"Ah non et pourquoi pas ?" me dit elle, un brin malicieuse, le regard pétillant et plein de défi à la fois. "Que m'aurais tu fais ? "

Voilà comment d'un diner charmant, nous sommes passés en une minute à une débauche de plaisir.

Elle est maintenant absolument trempée, sa voix suave et légère est devenue profonde et haletante. Elle gémit, couine, crie à mesure que ma langue explore son intimité. Surtout qu'à cette langue sur son clitoris, j'ajoute un doigt qui entre en elle d'un coup. Je sens son intimité mouillée, ouverte et lorsqu'elle glisse d'un coup son string pour me permettre de la déguster plus profondément, je sens que les choses vont basculer dans une tornade de plaisirs partagés;

J'écarte ses jambes en lui tenant les cuisses et reprend mon exploration. J'ajoute un deuxième doigt en elle, pour varier les plaisirs et je les écarte en même temps que je les tourne. Je connais le plaisir que cela peut procurer et je sens à sa respiration qu'elle apprécie pleinement ma manoeuvre.

Je regarde son visage à mesure que j'aspire son bouton de plaisir. Son visage est déformé par les cris et le plaisir. Elle frotte ses doigts avec les miens et les approche de son visage pour les lécher avec délectation. Elle veut du plaisir, elle connait le plaisir et connait son corps aussi. J'aime ces femmes qui assument leurs envies et son capable de dire ou montrer comment elles aiment prendre leur plaisir et jouir.

Elle mets deux doigts dans sa bouche, les enfonce profondément, en rythme avec les miens qui sont au fond de sa petite chatte ouverte. "ha, hummmmm, ho putain c'est bon" lache t'elle lorsque j'aspire son clito et que mes doigts accélèrent et font des vas et vient rapides. Ces mots et son attitude qui contrastent avec la femme sage et réservée m'excitent au plus haut point et ma queue emprisonnée dans mon pantalon est totalement tendue de désir.

la suite ??

Nicolas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Lonelylisa

Oui oui oui et viite ^^

Début très prometteur ! Ne t'arrête pas en si bon chemin !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors si tu as aimé, et si ces mots ont suscité en toi quelques douces envies... je ne peux qu ecrire la suite, c est promis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

franchement, ne tarde pas trop pour la suite!!

très bon texte

sam

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suite ... avec grand plaisir, surtout que c'est si gentiment demandé ... 

La belle est maintenant cambrée et joue tantôt avec ses doigts sur ses lèvres, ou dans sa bouche, tantôt avec ses jolis seins, ronds et fiers qu'elle malaxe ou écrase avec la paume ... le spectacle est divin et ô combien excitant. Nos corps sont emplis d'excitation, de désir, d'une fougue enivrante qui nous pousse à escalader ensemble les marches du plaisir. Nous deux, inconnus ou presque l'un pour l'autre, nous sommes là à nous livrer totalement dans un déferlement de plaisir.

Elle m'avouera plus tard qu'à ce moment là elle était très (trop) proche de la jouissance pour me laisser continuer, craignant de dévoiler à cet instant l'intégralité de ses penchants pour les cris et les mots coquins ... 

Afin de calmer le feu qui est en elle, elle se lève, plonge son regard dans le mien et entreprend alors un strip tease langoureux et déhanché au rythme de la voix suave de Diana Krall. Elle se tourne, se retourne, ses talons claquent sur le parquet sombre du salon et la fermeture éclair de la robe descend doucement, tout comme la robe qui glisse sur son corps, me permettant d'admirer ses courbes enchanteresses. 

Les deux bougies posées sur la table basse en bois brut, font danser les ombres et augmentent le mouvement déhanché de son corps. Ses cheveux légèrement ondulés tombent sur ses épaules et ses doigts s'y perdent les lâchant en cascade. 

La voici maintenant face à moi, en dessous et en porte jarretelles, de jolis bas imprimés mettent en valeur le galbe de ses jambes, et au fur et à mesure elle s'approche en jouant à prendre des poses lascives. Jouant tour à tour avec son collier entre ses seins, puis avec ses doigts qui entrent et sortent de son string, elle me demande si ce que je vois est à mon gout ... 

Je pousse un soupir de contentement et lui répond que "le plaisir que je t'ai donné, n'est rien à côté du plaisir que tu me procures avec tes déhanchés divins, excitants et bandants ..." ... un éclair traverse ses yeux ... "humm, ah oui, à ce point ... ? et si je fais cela, c'est toujours 'bandant' ?" dit elle en insistant sur le mot et en écartant doucement le fin voile de tissu qui cache son intimité. Elle lèche ses doigts langoureusement, posant son regard sur la bosse de mon pantalon, et descend sa  main le plus lentement possible. Passant entre ses seins qu'elle rapproche d'un mouvement d'épaules et de bras que seules les femmes savent faire et qui nous rendent totalement amoureux, elle m'interroge du regard et d'un mouvement de tête sur mon état d'excitation ... 

Je passe ma main dessus et répond à sa question ... "Toujours et même plus ... " lui dis je "surtout si je peux voir la suite ... "

"Tu verras, si je peux voir" me dit elle avec un sourire amusé et un regard coquin ... la belle est non seulement d'une excitation diabolique, mais en plus terriblement coquine.

L'idée de m'exhiber sous son regard de braise augmente encore mon excitation. Ses yeux sont mutins et brillants de désir de me découvrir à mon tour. Toujours assis face à elle, au milieu des coussins recouverts de soie, j’entreprends alors de dégrafer les boutons de mon pantalon qui tintent et le descends doucement. Mon boxer sombre apparaît ... déformé au milieu par une turgescence fière et virile.  

Elle m'encourage du regard et ses yeux hypnotisés par mes mouvements ne quittent pas mon intimité qui s'offre lentement à son regard ... Elle ne reste pas de marbre à mon jeu et ses mains reprennent leur ballet sensuel et sexuel ... au vu de ses doigts qui jouent avec son intimité, ou avec ses seins qu'elle prend plaisir à caresser,  malaxer, pincer et même lécher du bout de la langue ... Cette dernière vision de sa langue sur le haut de son sein, laissant une trace humide sur sa peau de miel est le déclencheur d'une suite nettement plus sexe ...   

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Lonelylisa

Et où est cette suite nettement plus sexe ?!?!? Tu es sans pitié avec tes lecteurs !! :-D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

humm, si elle est tant attendue, je vais faire un effort pour essayer de me souvenir de la suite ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je la regarde alors dans les yeux et commence a libérer mon sexe, fier et tendu de sous mon caleçon ... la vue de cette verge tendue et excitée pour elle lui procure une douce sensation dans le creux des reins ... "humm, tout ça pour moi" dit elle avec gourmandise et elle s approche en passant sa langue sur ses lèvres ... Elle se penche vers moi et entrouvre la bouche largement et plonge mon sexe au fond. Tout est fou, elle sage, presque réservée, est maintenant à genoux devant moi, les fesses tendues et se délecte de ma queue. Tantôt au fond de sa bouche, tantôt sur ses lèvres, ma queue est maintenant aspirée et enduite de sa salive. Experte et sûre de ses effets elle alterne les mouvements de poignets et les caresses savamment prodiguées.

Je reprend un peu mes esprits et commence à onduler du bassin, faisant pénétrer ma virilité de plus en plus profondément dans sa bouche ouverte. Elle sent mes mouvements de vas et viens et ne bouge plus, se contentant d'accueillir de plus en plus profondément mon membre tendu. Excité par la situation, je saisis sa tête et accélère mes mouvements ... elle se laisse faire et fait couler un filet de salive tout au long de ma queue.

Profondément excitée par ce qu'elle me fait, elle se glisse sur moi et m'offre sa jolie chatte à déguster sans lâcher un instant ma queue dans sa bouche.

Tête bêche, je découvre à nouveau son intimité. Je sens son odeur intime sur ma langue, sur ma bouche et mes lèvres ... une odeur enivrante, épicée et excitante.

Je plonge ma langue dans son abricot, dégustant chaque parcelle de peau et léchant chaque recoin, essayant de trouver ses points faibles et le rythme qui la fait décoller ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.