Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

mat14

Un matin ...

Recommended Posts

Je suis allongé dans mon lit, la couette me recouvre jusqu'au bas ventre. Mes battements de cœur reviennent à un rythme normal et je sens les dernières gouttes de sueur s'évaporer sur mon torse.

En changeant de position je sens au niveau de ma cuisse une flaque humide sur les draps, marque de mon récent réveil avec elle.

Il me revient à l'esprit les sensations que je viens de ressentir il y a à peine 20 minutes, la douceur de sa peau, son souffle haletant dans mon cou, son sexe humide enserrant ma verge prête à exploser … Mon sexe se gonfle légèrement à cette pensée …

J'entends l'eau s'arrêter de couler dans la salle de bain, puis le frottement de la serviette sur son corps. Enfin des pas venant vers la chambre.

Je l'imagine enroulée dans sa serviette. Finalement elle rentre totalement nue, je suis agréablement surpris et en profite pour regarder de nouveau son magnifique corps, ses cuisses légèrement musclées, la courbure de ses fesses rebondies, la chaire de poule sur ses petits seins et ses tétons pointant n'attendant que le passage de ma langue. Je croise son regard du coin de l'oeil et vois son léger sourire, elle sait que j'adore la voir ainsi et en joue pour rendre mon réveil encore plus agréable.

Elle s'assoie sur le lit et se couche vers moi pour m'embrasser, nos langues se croisent, notre salive se mélange, elle me mordille la lèvre et se relève brusquement en me repoussant dans le lit. Elle rigole, elle a pu s'apercevoir de l'effet qu'elle me fait en voyant la bosse au niveau de mon entrejambe, ça l'amuse beaucoup de me voir en pleine excitation et encore plus de me faire languir.

Elle se penche dans l'armoire pour choisir la lingerie qu'elle mettra aujourd'hui, moi je suis focalisé sur l'abricot qu'elle met en évidence en se cambrant plus que de besoin. Il est si beau, je vois ses lèvres lisse et les quelques poils pubien marquant la base de son mignon ticket de métro. Je n'ai qu'une envie me lever pour aller embrasser et lécher ce fruit défendu laisser à ma vue mais je me doute que ses plans sont tout autre.

Elle remue ses fesses, cela doit faire quelques secondes qu'elle a tourné la tête et qu'elle me vois scotché les yeux sur son intimité, je rougis en voyant son sourire amusé, mon sexe est tendu comme un « I ».

Elle me demande d'aller me laver pour faire redescendre mes pulsions et surtout pour que j'arrête de la regarder comme un gosse regarderais un bonbon derrière une vitrine.

Je m'exécute et file sous la douche en effleurant ses fesses du bout des doigts, j'ai hâte de savoir ce qu'elle me réserve …

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai hate aussi de le savoir

J'aime beaucoup ton récit

merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien écrit.

Je me demande si elle ne va pas s'habiller pour aller travailler, à moins qu'elle ne commence l'opération grand ménage ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Ca fait bizarre de lire des expressions utilisées par d'autres personnes :oops:

Pour le moment j'aime bien :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest bencale

le début est sympa à lire, j'aime bien les bonbons aussi ça tombe bien, donc je vais attendre la suite.... :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...

Je me jète sous l'eau fraiche, j'ai besoin de faire redescendre un peu la chaleur de mon corps et de mon bas ventre en particulier. Je suis décidé à prendre mon temps en me disant que je vais l'avoir à son propre jeu et la faire un peu languir. Pas sur que ce soit dans mon intérêt, rien qu'en fermant les yeux je revois cette dernière vision de son minou et tout le bénéfice de l'eau fraiche s'évapore en un quart de seconde, mon sang afflux de nouveau vers mon sexe et il gonfle doucement. Je rouvre les yeux pour retrouver de l'aplomb et contrôler autant que possible mon érection en prenant de grandes inspirations et en soufflant doucement, l'effet est minime mais je m'en contenterais.

Je ne veux pas lui faire voir que je suis complétement à elle, pas cette fois, pas après son petit jeux, la fierté masculine peut être, mon esprit joueur surement.

Je coupe la douche et attrape une serviette pour sécher l'eau qui ruisselle sur mon torse, mes cuisses, mes fesses …

Maintenant je peux retourner vers la chambre, à cette idée les battements de mon cœur s'accélère, je suis excité de la retrouver après ces quelques minutes.

J'entre dans la chambre, je la vois allongée sur le ventre en train de lire une des bd Manara qui trainait par terre.

Elle porte un boxer blanc, qui lui moule magnifiquement les fesses, et un débardeur qui remonte jusqu'au milieu de son dos. Une tenue sportive, est ce un indice pour la suite des événements ?

Je ne peux quitter des yeux sa chute de rein, son petit tatouage sur la hanche qui dépasse tout juste de sa lingerie. Je m'approche du lit et pose un genoux en me penchant sur elle pour poser mes lèvres sur son épaule, elle tourne son visage vers moi et me rend mon baiser en embrassant mon front. Je jette un œil à sa lecture et vois une bulle avec cette femme voluptueuse en lingerie rouge.

La voyant imperturbable dans sa lecture, je m'installe à cheval au dessus de ses jambes en essayant d'éviter tout contact entre mon sexe, déjà bien gonflé, et son corps. Je commence à embrasser sa nuque tout en caressant ses épaules, mes doigt se promène sur son dos pendant que mes lèvres descendent le long de sa colonne vertébrale. Je goute sa peau sucrée, sens encore l'odeur de son gel douche. Elle a la peau fraiche et mes lèvres la réchauffe à chacun de leur passage.

Mes mains quant à elles ont poursuivie leur chemin et sont posée sur ses fesses, je les caresse, les masse, les empoigne. Elle ne laisse toujours paraître aucune réaction .

Elle garde les cuisses serrées, mes doigts commencent à les effleurer, enfin une réaction lorsque j'arrive à la pliure de ses genoux. Je dépose autant de baiser que possible espérant que ceux ci lui donne envie de m'inviter à remonter vers son intimité.

Petit à petit ses jambes s'écartent l'une de l'autre. J'espérais bien que toute mes attentions ne l'avais pas laissé de marbre comme elle le faisait paraître, la vue de son boxer moite sur ses lèvres gonflées me rassure et me fait surtout venir la salive à la bouche...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Ca va encore pour mes noeils ^^. Je surveille l'évolution :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'aime toujours autant

merci pour cette suite....

et vivement la suite :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos messages :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je remonte mes mains sur ses fesses, les malaxent fermement. Je m'empresse d'aller les embrasser, les mordiller. Je passe une main sous son ventre afin qu'elle soulève sa croupe et qu'elle mette à ma portée son abricot. Je lèche et goutte lentement ses cuisses en me rapprochant de plus en plus de cette tache sur son boxer blanc.

Je passe enfin ma bouche sur cet antre qui me réclame. Je goutte ce nectar qui me plait tant, je peut sentir son petit bouton gonfler sous mes lèvres, je commence à le titiller au travers de ce petit bout de tissus, ma langue explore toute son intimité et je découvre lentement son minou afin de pouvoir sentir directement sa cyprine couler dans ma bouche.

J'entends sa respiration se faire plus forte, j'imagine qu'elle ne porte plus aucun intérêt à sa lecture.

J'agrippe son boxer et le fait glisser jusqu'à ses genoux, je relève encore plus son bassin, elle est à genou, la tête contre l'oreiller. Cette position fait que son débardeur glisse et laisse apparaître la base de ses seins, je les prends à pleine main et retourne gouter son abricot juteux, je parcours ses lèvres, vais de l'une à l'autre, m'insinue entre elles et glisse pour sentir son clito gonflé de plaisir. Je suce, je lèche, je titille tout ce qui est à la portée de ma bouche.

Elle suffoque, j'entends des gémissements se mélanger à sa respiration à chaque fois que je fais rouler ses tétons entre mes doigts. Je sens ses frémissements quand ma langue effleure son bouton de plaisir.

Son bassin balance doucement d'arrière en avant, elle me veut en elle, ses mouvements sont une invitation à enfin la prendre.

Je me relève, posant mes mains sur ses fesses les empoignant, les écartant. Je plaque mon sexe tendu contre le sien dégoulinant. Avec sa main elle caresse mes bijoux, puis attrape ma lance pour la guider en elle. Je rentre si facilement en elle, son sirop se repend sur mon bas ventre une fois au fond d'elle. Je commence par des mouvements amples et lents, mon gland presque complètement sorti puis mon ventre se collant contre ses fesses rougies par mes manipulations.

Elle me réclame vite de la « baiser » plus fort, le temps de la douceur est passé, elle veut que je sois brutal. Nos corps s'entrechoquent à chaque mouvements, elle étouffe ses gémissement en enfouissant sa tête dans l'oreiller. Je bouge mon bassin de plus en plus vite les claquements de mon corps contre le sien se mélangent avec ceux de mes mains sur ses fesses.

Nous sommes tout deux proche de l'explosion de plaisir, avec la fatigue mes mouvements se font plus lents et moins incisifs mais elle ne l'entends pas de cette oreille et prend le relais en bougeant sa croupe d'arrière en avant sur ma verge. Elle me redonne de la vigueur.

Je m'allonge de plus en plus sur elle au point qu'elle se retrouve de nouveau allongé usant de sa cambrure pour que je continu de la pénétrer le plus loin possible.

Ses cris ne sont plus étouffé, alors que je sens son antre se resserrer par convulsion autour de moi je me laisse aller et dans un spasme de jouissance je laisse échapper la preuve de mon plaisir en elle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pour cette fin ...explosive

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.