Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

joliette

Les Aventures de Patricia et Fabien

Recommended Posts

Comme chaque matin, Fabien se rend à son travail à pied. Quadra, beau garçon, il est vétu d'un jean, d'un polo de marque, porte un parfum de luxe, il est beau garçon et il le sait.

Il aime cette balade matinale où il en profite pour réfléchir, réver. Il a le temps Sa secrétaire, Patricia, ouvrira l'agence.

Patricia... Il l'a engagée il y a un mois. Quinqua discréte, il la devine tout autre. Par jeu, il joue à la tester, comme quand il se penche sur son épaule pour vérifier un papier ou lire son écran de pc. Ou qu'il frole sa cuisse de la sienne, la faisant tressaillir. Ce petit jeu l'amuse.

Au fil des jours, la timide Patricia se détend, ose croiser son regard. Fabien l'a devine de feu, sous l'aspect un peu froid. Peu à peu s'éveille en lui un désir croissant pour la secrétaire d'âge mur, l'envie de l'attirer dans son lit, de lui faire l'amour, de la faire crier. il se surprend parfois à s'interroger sur les dessous que peuvent cacher la jupe et la blouse sages.

Les jours passent. Fabien cherche un angle d'attaque. Il veut d'embler soumettre cette mature qui l'intimide malgré tout, lui, le quadra en apparence sur de lui.

"Patricia? Venez dans mon bureau, s'il vous plait!"

Le ton est plus sec que d'habitude, et l'émotive Patricia accourt. Qu'à t-elle pu bien faire comme sottise? Elle ne voit pas

-Où est le Dossier Mondi, madame? lui demande Fabien dés qu'elle se tient devant lui, mal à l'aise

-Le dossier Mondi, Mr? s'éffare patricia, cherchant à toute vitesse dans sa mémoire.

-Le dossier Mondi! Confirme Fabien. C'est tout récent, de gros clients! Alors?

Patricia est au bord de la panique. Franchement, elle ne voit pas, et Fabien la couve d'un tel air mécontent...

-Patricia, je suis très mécontent, franchement! laisse tomber Fabien, glacial.

Intérieurement, il jubile. Le poisson est ferré, il la tient Même si la méthode.... car le dossier Mondi, et même le client du nom, n'existe que dans son imagination.

-Il nous faut absolument retrouver ce dossier, Patricia. Pourrez-vous rester plus tard ce soir? demande - t- il d'un ton sans répliques..

Terrifiée, Patricia opine du chef.

-Bien, retournez à votre travail!

Patricia détale. Le dossier Mondi... Où trouver ce fichu dossier?

Fabien, renversé dans son confortable fauteuil de cuir jubile. Ce soir, enfin il goutera à sa secrétaire!

Après avoir fait leur sort à 2 pizzas que Fabien a fait livrer sans consulter Patricia, les deux se retrouvent côte à côte dans le minuscule bureau d'accueuil. Fabien en profite pour frôler sans cesse Patricia. Il aimerait pouvoir poser tout de go sa main sur la cuisse de sa secrétaire, la laisser monter jusqu'à la petite culotte et trousser sa secrétaire sur le large bureau. hélas, le droit de cuissage n'existant plus, il faut y mettre les formes

D'abord, Fabien laisse tomber exprès son stylo. En se baissant pour le ramasser, il espère apercevoir les dessous de son employée peine perdue, Patricia serre les jambes convulsivement! Loupé!

Fabien s'agace Il s'esquive et pousse le chauffage. Très vite, il règne une chaleur tropicale dans les lieux. il espère faire abandonner à Patricia son gilet de lainage et ses inhibitions. On peut toujours réver. Il a aussi ramener une bouteillede rosée offerte par un client, qu'il ouvre et place dans deux verres. Patricia, nerveusement, siffle le sien, et Fabien la ressert derechef.

Les deux épluchent les dossiers en silence. Sous l'effet du vin et de la chaleur, Patricia se détend peu à peu, et il semble à Fabien qu'elle s'habitue aux frôlements furtifs de son patron. Peu à peu, les tétons se dressent à travers les vétements, vision qui ne laisse pas de bois Fabien, dont le vit s'éveille dans la foulée.

Fabien décide de monter à l'assaut,, et l'air de rien, se colle contre la cuisse de sa secrétaire. Celle ci sursaute, mais ne tente pas de se dérober. Fabien poursuit en lui effleurant la main, puis la recouvrant carrément de la sienne. Patricia est toute rose et regarde droit devant elle, mais ne tente pas de se dérober.

Alors Fabien fonce!

Faisant pivoter leur deux fauteuils,, il la place face à lui, bloque le fauteuil d'une main sur chaque accoudoir. Patricia roule des yeux effrayés, mais ne proteste pas. alors il lui saisit le menton, la force à la regarder.

-Patricia?

Dans les yeux ecarquillés de sa secrétaire, Fabien lit un mélange de désir, de peur et d'hesitation. Alors il se penche, cherche ses lèvres. Elle tressaille et met un moment à lui rendre son baiser.

Quand il sent qu'elle s'offre enfin, il la captive de ses baisers. Ses mains descendent le long du dos, il la plaque contre lui. Elle a de petits seins, un peu de ventre, des cuisses et des fesses rondes. Sa main s'égare le long de la cuisse. Première surprise: elle porte des bas, et non des collants. La main curieuse remonte jusqu'à une culotte de coton, cherche la fente, qu'il trouve humide. Coquine qui s'ignore, pense-t-il!

Un doigt vient visiter la fente, humide et chaude, un deuxième le rejoint. Elle soupire et s'offre à la caresse.il ressort, et elle proteste faiblement. Juste pour voir, il remonte la faille qui sépare les deux globes. Elle se laisse faire!

Alors Fabien remonte la jupe. Patricia ne dit rien. Les mains du patron se glissent sous la blouse, découvrant la peau nue. Il la remonte, mettant au jour un sage soutien-gorge, dont il ecarte d'autorité un bonnet pour venir gober un téton dardé. Patricia feule, sa main se pose sur la nuque de Fabien, l'attirant contre elle. Il suce, mordille, taquine de la pointe de sa langue. Elle savoure, lui caressant la nuque. et quand il abandonne le sein, c 'est elle qui l'attire pour l embrasser.

La main de Fabien descend, explore la grotte humide, où il fait une chaleur de volcan; Patricia gémit sous la caresse, se renverse en arriere pour mieux s'offrir. Le nectar ruisselle sur les doigts de Fabien. Il les porte aux lèvres de Patricia, qui docilement, y pose un bout de langue d'abord timide, puis, s'enhardissant, gourmand.

Fabien s'empare de la main de Patricia, la pose sur la bosse qui déforce son jean. Patricia masse doucement l'endroit, sans oser plus. Alors Fabien déboucle lui meme le ceinturon, manoeuvre le zip. Le membre jaillit à travers le boxer, tiède et turgescent.

Il se redresse, entrainant Patricia dans son mouvement. Elle est dos au bureau à présent, et d'une poussée de main, il l'a fait basculer, l'allonge et d'une poussée, plante son dard dans son ventre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest coquin9362

Fabien et Patricia ptdr!!

Mais j'adoreeeeeeeeeeeeeeeeeeee

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui j adore aussi toujours aussi pétillant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Superbe Joliette, j'adore ton style

Une Suite ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui bien sur qu'il y aura une suite mais pourra t'on la voir .... ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une vrai petite merveille

Encore Joliette

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous, la suite demain, alors! :pompom:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ses patrons, ils se croient tout permis... c'est pas sérieux ça de mélanger le boulot et le sexe :bbl:

Je reconnais bien là ton style c'est un régal à chaque fois de te lire ...

Allez remets toi vite au travail pour nous écrire la suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Tendre émoi

Comme toujours un ravissement...

Et une excitation naissante qui n'attend que la suite !!

Mais serait ce un fantasme inavouable ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest coquin9362

il me semble qu'on est demain non?????????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quel profiteur ce Fabien!!! :spiteful: quelle coquine cette patricia!!!! :acute:

today is the day...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Contente que ce petit récit un peu déjanté vous plaise.

Okay je m'y remets! :pompom:

Fantasme inavouable, non. Plutôt l'envie d'explorer une autre dimension: si j'étais un homme et lui une femme, serions nous les mêmes :roll: :???:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui explorer les autres dimensions....Excellents :clapping: :clapping: :clapping:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aujourd'hui on est demain + 1 jour de retard,quand meme,héin. Enfin j'dis ça j'dis rien.

Oh que j'aime ton style Joliette, un style détaché et émoustillant.

Ne tarde pas trop, pour nous écrire cette suite tant attendue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C est comme tu me l'avais dis, et j'aime çà, une écriture légère, ta plume se fait libertine pour notre plaisir, vivement la suite.

Bravo, non bravissimo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Récit vif et pétillant, qui se lit facilement et agréablement, pourtant il y a une ambiance de harcèlement, qui me fait un peu grincer des dents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Keyra

J'aime :) vivement la suite Joliette :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest aurel-anim

Joli récit , la suite la suite ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rhô j'avais loupé ça...

Mais au lieu de draguer les pompiers, ne pourrais-tu pas écrire la suite jolie demoiselle ??? lol

Bisous doux !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui dame joliette une petite suite svp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.