Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest bencale

massage intime

Recommended Posts

Guest bencale

Je ferme les yeux et mon corps a des frissons.tes mains ,tes doigts sont "palpatrice", alors je me retourne. Tu te reposes sur moi toujours sourire aux lèvres et nos lèvres s'unissent enfin, chaudes, gonflées, la rencontre de ces langues font monter la température dans la pièce et dans nos corps. Quelle échanges de désirs, nos corps fusionnent. Nous somme intimes, chaque geste est réfléchi et ils sont reçu intensément bien. nos mains se serrent fort et c'est comme si elles faisaient l'amour à leurs manières.nos baisers sont fongueux. Je te veux, te posséder, il va falloir être donatrice ce soir. Mon désir s'installe contre ton corps, il s'y fraille un chemin. Je te caresse le corps mais point de sentiment, une main déjà sur ta hanche puis tes fesses, l'autre toujours en contacte avec ta main. je te souffle à l'oreille une idée: a cheval sur moi, tu te redresses. Je glisse facilement entre tes jambes, mes mains se posent sur tes fesses et ma tète se cale entre tes cuisses. Quelle vue imprenable sur ton intimité.

Je ne pourrais pas bouger seul mes lèvres peuvent s'activer sur ton abricot plutôt duveté. Mmmm l'odeur, la vue et le toucher, je ne peux pas rêver mieux, au premier contact de ma bouche, tu tombes sur tes mains en arrière, de grands soupirs tu laisses échapper. je m'occupe de toi activement, et ton bassin rythme mon cunni. , une de tes mains décide d'attraper ma tête pour la plaqué plus encore, j'en profite pour y ajoute un intrus surement désiré, un doigt ce baladant par là s'y arrête pour rencontrer ton chemin de plaisir qui voudrait bien l'accueillir,ce chemin tant convoité. Le laissant passer , je sens tes mains se crisper sur ce drap posé là. un gémissement s'échappant de tes lèvres pleines de désir pour moi, tu t'arrêtes de peur de ne pouvoir stopper le train en partance vers la gare orgasmique. tu me dis d'une voix basse "prends moi", deux mots plutôt plaisant, je te réponds : "ce soir je m'occupe de toi" . Je te descends du lit et comprenant la situation tu te cambres pour m'inviter à visiter territoire privé. Je me cale entre tes fesses, tes mains posées sur le lit, ma virilité fait connaissance avec ton intimité. Contact chaleureux, tu me regardes, je te regarde et doucement je remonte cette voie vers le plaisir de la sexualité. Tu as fermé les yeux de plaisir et moi je ne perds pas une miette de ton corps. Je suis en toi, tu es remplie d'excitation. Le contact de tes fesses sur mon bassin est un choc cardiaque, nos va et viens sont calmes mais rapidement sont plus soutenus. Tu me reçois comme il faut. Un de tes pieds se pose sur lit, mes mains sont sur tes hanches comme agrippées. Tu te pinces, lèches les lèvres pendant tes gémissements qui me prouvent ta satisfaction de notre action.

Une main sur le lit l'autre attrape une fesse, tu veux sentir à quel point je bouge et je tape contre toi. Des hannnn hannn hannn son comme une mélodie du bonheur accompagnés d'une batterie de claquements. Il va falloir calmer le jeu sinon je se serais sur la mauvaise pente, tu l'entends à mes râles de délectation. Tu me dis "passe au suivant" alors je sors ce membre en forme, imbibé de ta cyprine, et le présente à ton muscle auréolé, ils font calmement connaissance. L'un laisse entrer l'autre mais sagement pas de précipitation, c'est serré.

Mais tu es tiraillé entre la douleur et le plaisir. Je te caresse en même temps pour te faire passer la douleur, tu aimes bien en général. C'est toi qui recules et qui acceptes mon colonel. Nous somme réunis, la douleur passe doucement et le plaisir prend sa place. Tu me regardes à nouveau et me dis: je suis à toi. Toujours positionnée pareillement, tu te redresses et viens coller tes omoplates sur mon torse, tournes ta tête et tu m'embrasses comme pour me dire quel bonheur tu as. Tes gémissements sont forts, je râle aussi. Ma main viens sur ton mont de vénus velu que je caresse. en même temps ta main se pose sur la mienne, comme pour imaginer te mettre a ma place. Tout ton corps est en émoi.

Mon autre main sur ton bassin écarté, je sens toute ta jouissance monter. Nous sommes hardant, brutale, plus sexuelle que jamais, je te dis que je vois le bout du tunnel. Tu me dis que tu vas m'accompagner sans souci. Je me laisse envahir par cette vague de jouissance, puissante et saccadé. Tu as une explosion d'orgasme violente et intense,

tes jambes tremblent.

- Nous tombons sur le lit comme ça,

éssouflés,

amoureux,

et plein de tendresse l'un et l'autre.

pareja_erotica.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Je sais le mal que tu t'es donné pour écrire ton PREMIER récit .

Je te remercie de ce partage .

Ces mots , tes mots me touchent d'une façon incroyable :aime2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Lonelylisa

C'est une première ? Alors chapeau ! J'ai bien aimé la montée crescendo, et j'ai trouvé certaines phrases geniales ( comme celle de la gare orgasmique !)

Continu ainsi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour une première je trouve ça très bien !

une fois la première passée les autres suivront plus facilement ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest bencale

merci, ça me fait plaisir de vous faire lire mon imagination.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Brrrrrrrr je relis et cette photo pfffffffiou .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

Je découvre ce texte sur le tard et  bravo ! J'aime beaucoup la façon dont tu décris le plaisir éprouvé ! J'aime !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Beau texte sensuel et prenant. J'espère que d'autres textes suivront vbientôt. Merci pour ce partage...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest bencale

merci éva, je suis ravi qu'il t'ait plu. Merci dospassos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'avais pas encore lu ce récit. Merci de l'avoir remonté !

Et bravo !!
J'aime beaucoup !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mazette. Comment on peut passer après ça ?

Très bien écrit, sensuellement très fort, doux...brrr, j'en frissonne. Un superbe moment. Merci à toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.