Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

etideb594

la voisine de palier

Recommended Posts

Bonjour à tous j'espère que vous serez indulgents avec moi c'est ma première histoire ici.

Pour le bien de l'histoire le héros s'appellera Jean, sa copine Marie et la voisine Hélène

Nous sommes un soir de semaine, et je prépare une petite surprise à ma chérie. J'ai alors allumé plusieurs bougies que j'ai réparties dans notre appartement. J'ai pris le soin de bien tout ranger et de laisser nos jouets à proximité, ainsi je pourrais prendre pour son plus grand plaisir des huiles de massages, et autres accessoires. Il est 22h lorsqu'elle rentre. Je me précipite pour lui ouvrir la porte et la mettre à l'aise.

Avant de mettre à l'oeuvre ce que j'avais préparé je lui propose d'attendre le feu d'artifice en prenant un bain tout chaud que j'avais soigneusement préparé. Elle accepte, ça me laisse le temps de finir les préparatif, je met un petit tabouret sur le balcon sur lequel je pose deux flutes à champagne. Eh oui aujourd'hui c'est une date un peu particulière, c'est notre anniversaire.

Une fois ses préparatifs faits, je vais dans la salle de bain pour pouvoir m'occuper un peu de ma copine. je commence par lui laver le dos en la massant un petit peu. Comme je ne peux pas rentrer dans la baignoire, je me mets à la caresser tout doucement et du bout des doigts je la sent qui frémit. Mes doigts font le tour des ces seins pour s'attarder sur ses petits tétons que je pince tout doucement. Je la regarde et elle me sourit je me mets alors à descendre un peu plus bas, je commence par remonter le long de ces cuisses toujours du bout des doigts pour atteindre son petit sexe tout rasé que je commence à caresser. Au fur et à mesure je me fais plus insistant sur son clitoris, et au gémissements qu'elle faits je lui réponds par un doigts que je rentre doucement, et je commence à faire des va et viens puis un deuxième vient rejoindre son compagnons, pendant que mes deux doigts s'occupent de son vagin, je continue, avec ma deuxième main, de caresser son clitoris en faisant de petits cercles, puis en appuyant dessus mais pas trop fort pour ne pas qu'elle ait mal. Je la sens venir alors j'accélère. La voila en extase. Content de moi mais pas entièrement satisfait je lui dit ce n'est qu'un début (mais je ne me doutais pas de ce qu'y aller arriver).

Une fois que son bain est terminé, aux alentours de 23h a lieu le feu d'artifice. Nous voila sur notre balcon, Elle dans une petite nuisette très courte que je lui avait offerte, moi en pantalon et chemise comme un serveur. Je lui sert un verre de champagne pour l'occasion. Le feu d'artifice commence. Notre voisine sort aussi pour regarder ce feu d'artifice, nous salue au passage. Je lui propose un verre qu'elle accepte. Je vais alors lui chercher une flute. Pendant ce temps elle s'approche de ma copine et commence à discuter de tout et de rien. Je lui sert donc sa flute et lui donne. Nous regardons le feu d'artifice appuyé à la balustrade. Moi je suis derrière Marie et Hélène et juste à coté de nous. Tout en commentant le feu d'artifice, je viens faire passer ma main sous le nuisette de Marie et je sens qu'elle n'as rien en dessous. Du coup je viens taquiner son petit sexe. Notre voisine se prétend fatiguée et rentre dans son appart sans pour autant fermé la porte entièrement. Comme Hélène et partie, je me fait un peu plus insistant sur la chatte de Marie. Celle-ci ne bronche pas et fait comme ci rien n'était. Je remonte alors sa nuisette pour qu'on puisse bien voir son cul bien ferme que je viens caresser. Je continue de lui caresser sa chatte, Marie tourne sa tête en direction de l'appart d'Hélène et la voit qui nous observe.

Marie me dit alors, "au fait mon chéri, tu sais qu'Hélène est bi?

-non je ne le savais pas, dis-je en continuant mon travail.

-est-ce qu'un plan à trois avec elle te tenterai? me demanda-t-elle"

Je la regardai et lui répondis plutôt excité que oui.

"Et bien cela tombe bien puisqu'elle est en train de nous regarder proposons lui de participer, n'est-tu pas d'accord?"

Je me retourne alors pour regarder Hélène et je lui fait signe de venir, cette dernière me dit non mais qu'elle préfèrerait faire ça à l'intérieur. Nous acceptons alors l'invitation. Hélène me fit assoir sur une chaise puis me menotta. Elle me dit

"ton tour viendra, là tu vas devoir me regarder pendant que je m'occupe de Marie."

La suite à venir, dites moi ce que vous en pensez

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Librine&Fred

oh le joli plan............!!!! :clap:

C'est balot pour tous tes préparatifs mais alors je crois bien qu'un autre feu d'artifice va faire concurrence au premier......!!!! :doh::langue: lol ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé pour hier j'ai du abréger je devais partir voici donc la suite

Elle se mit donc à s'occuper de Marie elle commence par l'allonger sur son lit. L'embrassant à pleine bouche. Elle se mit à la caresser tout doucement par frôlement, puis relève sa nuisette pour pouvoir s'occuper de son sexe. elle commence par donner des coups de langue pour humidifier légèrement puis continue avec ses doigts pendant qu'elle embrasse tout le corps de Marie remontant jusqu'à ses seins sur lesquels elle s'attarde un peu plus longtemps, les léchant, les mordillant légèrement. Et à en voir la tête de Marie, elle devait fort apprécier. Ses doigts se faisant plus insistant sur le clitoris de Marie, la bouche d'Hélène quitta ses seins pour revenir lécher le clitoris. Pendant qu'elle léchait, ses doigts vinrent s'occuper du petit cul de Marie, qu'elle massa avec tendresse. Elle alla jusqu'à rentrer un doigt dans sa croupe, et Marie acquiesçait. Je dirais même qu'elle en redemandait encore. Les coups de langue d'Hélène devinrent diabolique pour Marie, elle léchait puis s’arrêtait, recommençait, puis ses doigts venait remplacer sa bouche, Marie gémissait de plus en plus fort. Puis Hélène revint à la charge avec sa langue, elle décrivait des cercles autour du clitoris de Marie tout en l'effleurant mais sans le toucher. Pendant ce temps, elle jouait avec ses doigts, elle se caressait tout en léchant Marie.

Je regardait cette scène sur ma chaise, menottes au poignet , mais Dieu que c'était agréable, J'aurais tellement aimé participer. Marie voulut changer de position, elle demanda alors à Hélène de venir mettre son bassin sur sa tête ce qu'Hélène fit sans hésiter. Elle vint poser sa chatte sur la bouche de Marie. Se faisant du bien l'une à l'autre étant au bord de l'extase, elle ne s’arrêtèrent que pour me jeter un regard qui me donnait de plus en plus envie de participer. Puis continuèrent à se faire du bien mutuellement, les voyant se tordre de plus en plus je me disait qu'elles n'allaient pas tarder à s'occuper de moi. Que nenni, elles jouirent quasiment simultanément mais Hélène ne s’arrêtât pas là, elle fouillât dans un tiroir et un tira un vibromasseur pour le plus grand plaisir de Marie. Celle-ci regarda Hélène puis me regarda avec assistance. Hélène compris, et elle dit alors "D'accord mais on lui laisse les mains attacher, et on va lui faire sa fête."

Elle m'allongea sue le lit et elles me déshabillèrent à deux. Me voilà nu comme un vers. Hélène s'occupait de Marie avec son vibromasseur, pendant que Marie s'occupait de ma queue, elle la prit dans ses mains pour la caresser. Voyant cela, Hélène n'était pas contente, elle forçat Marie à y aller plus sèchement. Marie lui obéit donc, et je fus agréablement surpris. Je me laissait aller tellement j'étais heureux, c'est alors que je sentis une bouche venir s'occuper de mes boules. Que du bonheur.

J'ouvrais les yeux et je vis que ce n'était pas Marie mais Hélène qui avait commencer les festivités languaire. Marie regardait Hélène faire tout en subissant le vibromasseur qu'Hélène manipulait toujours. Puis elle se mit à me lécher à sont tour, inversant de temps en temps, elles s'arrêtèrent toutes les deux pour se concentrer sur ma queue, qu'elles mirent en bouche tour à tour. Sentant que j'allais tout lâcher, Hélène maintient sa bouche sur ma queue et elle recueillit tout s'en en perdre une miette. Elle alla embrasser Marie pour partager ce doux nectar.

Merci de votre attention et j'espère que vous avez pris du plaisir à lire ce texte, sur ce bonne journée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Librine&Fred

Quand je disais que le feu d'artifice n'était pas à la hauteur....!!!!! :roll:;-)

J'ai adoré....! :aime:

Merci et continue et si tu peux donnes plus de détails encore...!!!! :clap: :clap: :clap: :clap: :clap: :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Librine&Fred

d'accord merci je le ferais dans mon prochain texte

Eh, merci à toi....

Et oui, plus çà "croustille", plus çà "réchauffe".....!!! Lol

Bizoux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une superbe soirée.

Et raconté avec brio.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.