Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité

Belle vengeance

Recommended Posts

Invité

Des claquements de talons sur les dalles de pierres qui se rapprochent . Le bruit d'un flambeau posé dans son réceptacle . Une clef qui tourne dans la serrure . La grille qui grince en s'ouvrant . Ces pas qui approchent . Une main qui prend son menton lui secouant le visage . Il se réveille le corps tremblant .Ses poignets prisonniers par des bracelets de cuir attachés par des chaines à une plaque en bois cloué au mur , au niveau de sa tête .L'humidité de la geôle lui glace les sangs . La halot de lumiére qui éclaire les lieux est obscursi par une silhouette .

Celle qui vient de le réveiller . Là devant lui une femme dressée . Une cape cachant sa chevelure , un loup horné de volants couvrant son visage . Ses mains font tomber le capuchon . Des cheveux courts apparaissent . La dame se rapproche de lui coincant entre son pouce et son index son menton . Elle le secoue . Pose son pouce sur la lévre inférieure de son prisonnier en approchant sa bouche . Et balance d'un coup sec le visage du jeune homme sur sa droite . Lui tourne le dos et revient dans le halot de soleil . Défait sa cape et la laisse doucement glisser sur ses épaules , son dos ,sa croupe charnue , ses cuisses rondes , ses mollets tendus et la laisse tomber au sol présde ses talons . Un geste de son pied elle la balance au loin . Il découvre le lassage d'un corset de cuir sombre . Des bas tous aussi sombres tenus par des jarretelles blanches . La geoliére se retourne . Il apperçoit son cou horné d'un collier de cuir avec un rond au milieu de la gorge d'où partent des laniéres qui tiennent le haut du corset .

Elle se rapproche de sa victime chaque pas est langoureux comme si ses hanches étaient tenues par des fils de marionnette . Elle le trouble . Cette sensation d'impuissance le déstabilise . La voilà féline se frottant à lui . Sa poitrine qui déborde un peu de ce corset . Ses cuisses contre les siennes il ne se controle plus . Son désir est bien présent . Et La main de cette sauvageonne s'en empare . Elle devient tendre , câline curieuse , carressante . Il sent son souffle chaud prés de son oreille . Des dents se plantant dans son lobe . La belle est habile . Il sent le visage glisser sur sa joue , sa bouche . Les dents changent de victime , il sent une gouttellette de sang couler sur la commissure de ses lévres , la langue de sa maitresse qui léche .Il la sent glisser le long de son cou . De son torse . Les dents s'attaquent à ce téton tout raide . La main curieuse semble connaitre son territoire . Aucune balise elle se proméne à la verticale . Il ne peut cacher cette envie . Il aimerait ses mains libres , toucher cette belle espiégle . Un sursaut quand les dents le font souffrir . Il n'a jamais connu cet état de soumission .

La belle descend encore sa langue sur son ventre génée par ce bout luisant qui dépasse de sa main . Elle s'agenouille son regard noir se plonge dans celui de son esclave . Le pouce ce pose sur l'extrémité faisant du patin en troubillonnant .Il se joint aux autres doigts sur cette lance tendue laissant la place à la langue . Ce regard , ces carresses il en peut plus .Il sent des palpitations partout il veut relever sa maitresse , il sent son plaisir monter trop vite .

Elle se redresse subitement lachant tout .

Se colle à nouveau à lui . Il n'en peut plus .

-Tu aimes hein ? Petit coquin

- Ho ouiessaie-t-il d'extirper de sa bouche séche

-Alors continuons

Elle enfourche la cuisse du jeune homme et frotte cet endroit qu'il voudrait posséder autant qu'il l'est à cette minute .

Elle le regarde souriante sachant son pouvoir

-Tu souffres ?

Il secoue la tête

-Biensur

Elle se détourne .Prends le bout d'un des lacets lui place entre les dents

- Ne le laches pas

Retourne dans la lumiére non challement

Le lacet se défait à chaque pas

-Pfffiouuuuu arrétes

Arrivée dans la clarté ,le corset retenu par ses mains devant

- Lache

Elle retourne , face à lui souriante . Descend tout doucement , subtilement ce bout de cuir .

Il découvre le reste de cette poitrine lourde (comme il les aime ) . Puis cette taille , ses

hanches rondes .

- Libére moi la belle ..libére moi ...j'en peux plus .

Elle se rapproche défait les bracelets de cuir .

Fait un pas en arriére

-Stop ...pas touche

Elle sort son masque

-Rhoooooooo non saleté tu m'as bien eu

- C'est ma revanche pour la cravache mon chéri

De grands sourires échangés éclairent leur visages .

-Mais ....j'ai pas reconnu ta voix .

- Normal

Elle ouvre le cercle de son collier et découvre un transformateur de voix

:P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest bencale

beau récit, belle vengeance à la cravache, je reconnais ton imagination là ma miss. :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trés habile la féline coquine.

Un texte une fois de plus troublant car plutot différent de toi, mais c'est un style que tu maitrise plutot bien au final. Peut etre que tu as trouvé là, d'autres voies à explorer,héhé.

J'aime la chute, en tout cas, surprenante et délicieuse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Très belle revanche...

Une délicieuse coquine, féline !

Bravo Miss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.