Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

gromit44

Le nappage

Recommended Posts

Bonsoir,

Un fantasme que je souhaite réalisé et que je vous raconte ici...

Elle était allongée sur le ventre, seulement habillée par la lueur des bougies dont les ombres vacillantes faisaient ressortir les courbes de son dos et de ses fesses. L'atmosphère humide était entretenue par un petit poêlon rempli d'eau chaude dans lequel flottait un flacon de cristal.

Je saisis le délicat écrin brillant, le débouchai et par de petits gestes lents et circulaires en fit couler le contenu sur le dos de cette femme abandonnée. Le liquide chaud et brun glissait sur sa peau telle des ruisseaux de plaisir. Son odeur chocolaté enivrait la pièce.

Sa jolie peau se teintait maintenant de cette couleur boisée. Les ruisseaux s'étaient transformés en océan parcourant ses courbes de sa nuque au bas de son dos, se perdant quelques fois en de petites gouttelettes disparaissant sur ses flancs.

Je déversais encore un peu de mon flacon magique sur ses cuisses. Comme une rivière cherchant à rejoindre les profondeurs abyssales de la terre, le liquide tiède s'insinuait entre ses fesses galbées.

Je remis la fiole bien au chaud et j'observais avec envie ce corps si appétissant. Je commençai par glisser la langue sur sa nuque, puis son dos, puis ses cuisses... je dégustais le goût de sa peau mélangé à la saveur du chocolat. Je prenais le temps de goûter et sentir la moindre parcelle de son corps et ce n'est qu'une fois son manteau sucré entièrement avalé que je me lançais à la découverte de son popotin. Ma langue épousait ses formes avant de se glisser fébrilement entre ses fesses explorant la moindre de ses contrés.

Tout en s'étendant de plaisir elle se retourna sur le dos, présentant à mes yeux pétillants ses seins, son ventre et son sexe. Je déversais alors de mon précieux flacon quelques fleuves brunâtres sur son cou, sa poitrine, ses seins. Je me délectais de cette vue, de tout ce chocolat qui coulait sur ses tétons. J'en déposais encore sur son ventre, ses jambes, ses pieds et finalement son sexe où le fourbe liquide n'hésitait pas à s’insinuer au plus profond.

J'en laissais couler sur sa langue pour ensuite la sucer longuement puis je suçotais son cou et ses tétons. De ma langue habile, je nettoyais entièrement sa peau souillée, léchais ses seins et son ventre... Pénétrais son nombril.

Je suçais chacun de ses orteils avant de remonter le long de ses cuisses pour finir par me délecter de son sexe. Longuement et patiemment j'en dégustais chaque recoins. De ma langue je la pénétrais encore et encore plus profondément. Je suçais son clitoris entièrement dans ma bouche afin de l'abandonner totalement à ma langue pour ne laisser aucune goûtes du nectar.

Une deuxième fiole trônait sur la table de chevet. Son contenu ambré sentait le caramel. Je tentais le bras pour m'en saisir alors que la demoiselle gémissait tendrement... la suite vous l'aurez devinée ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand je me réincarne je veux être un gâteau ....

J aime beaucoup merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.