Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité

Matinal avec toi au boulot..........

Recommended Posts

Invité

Le froid est revenu montrer sa présence le matin, il ne fait plus aussi chaud, je suis habillée pas aussi chaudement qu’il le faudrait mais je suis blotti contre mon siège dans le bus, plus de batterie sur mon mp3 je m’ennuye je regarde mon tel. Et là hopp un mail, je vois ton adresse mail à cette heure, je me dis assez etrange et j’ouvre ce mail.

Rien de grave, ca me rassure un peu quand même juste une vidéo d’un délire que tu m’as fait découvrir je te répond vite fait et je décide de me connecter sur MSN.

J’ai le droit direct a un petit coucou et nous voilà partis a parlotter comme on fait tout le temps depuis quelques mois…..

On parle de tout, de rien mais nos esprits coquins, reste assez en éveille et sans même m’en rendre compte sur le coup je commence déjà a être pas mal excité et a avoir envie de toi ,cette envie que j’ai de plus en plus et qui me rend de plus en plus folle a chaque fois….

Et puis voilà ,on commence ce jeu, ce jeu qui sait très bien comment ca finit.

Tu le sens aussi et tu me réponds tu as du taf et tu es au taf (oui entre temps j’étais arrivé a destination tout mon trajet a se parler sur msn :razz: )

La seule réponse que j’arrive a te dire c’est que je suis certes au taf mais il est très tôt a peine 8h je suis seule au taf avec lui sur msn et j’ai une envie assez humide en moi de toi :bbl:

Je m’imagine son regard à la fois timide et à la fois coquin, son petit regard que je croise si souvent en ce moment.

On joue, on s’imagine tant de choses, je m’imagine qu’il est là avec moi. Je ne tient pas, je regarde l’heure me dis j’ai une bonne demi heure a moi seule dans tout ce 1 er étage. Je me refugies au WC portable à la main et sourire coquin.

On se chauffe, on s’imagine des choses pas très catholique, mon corps tremble .Je suis collée contre la porte des WC ,mon corps te réclame. Ma 2eme main se ballade, elle glisse sur mon t-shirt j’ai les tetons déjà tout pointés, ce désir ardent, je laisse ma main descendre, elle descend la braguette de mon pantalon, mon doigt curieux vérifie la température.Celui ci sent tout d’un coup la forte montée de ce désir de toi depuis quelques jours qu’on a pas réussis à assouvir.

Je retire ce pantalon, et cette culotte complément trempée et humide, ce doigt me parcourant de frissons juste en glissant à l’entrée de mon sexe .Je n’arrive pas a te mentir et te laisse imaginer l’image de moi a moitié nue et fortement excitée dans cette pièce sombre……

Si tu savais les images que j’avais en tête a ce moment là, je te vois, te sens devant moi nu à me caresser, a frissonner de cette envie sous ce petit air climatisé du lieu absurde d’où je suis.

Tu es là devant moi tout excité le sexe pointé un appel a ma langue et a mes lèvres le dévorant.

Je me vois accroupie là succubant a le dévorer ,a te dévorer au final sous ma langue, cette bouche qui te réclame. Toi aussi de ton coté tu joues, je le sais. Tu n’as pas pu résister pour une fois j’arrive a te faire succomber a mon envie.

Un 2eme doigt rentre en moi, il joue a faire des va et vient de plus en plus rapide dans ce lieu de plus en plus trempé et demandeur . Ma connexion plante à ce moment précis ou ca devient vraiment chaud, on mon corps tremble, ou mon corps est brulant, j’essaye a tout pris de relancer cette connexion 3G qui a décidé de me censurer on dirait bien tellement ca devient chaud.

Je ne peux pas ne pas finir ,cette troublante excitation je me laisses parcourir de cette tentation si forte, Je me laisse jouir là comme ca le pantalon et la culotte en moins, appuyée contre la porte des WC verrouillé mais pourtant bien coller comme pour me protéger si quelqu’un arrivait a ouvrir la porte et me découvrir ainsi.

Mes doigts sont trempés, je finis de jouir en hurlant ton nom, et m’écroule par terre en glissant de ma porte. Toujours pas de connexion, j’ai du mal a réagir je me sens planer, j’ai presque perdu la notion du temps et du lieu.

Je me rhabille avec cette sensation de voler, je regarde les 2 portes d’a coté personne, un coup de toilette histoire de ressembler a quelque chose parce que là je suis rouge, décoiffée, rhabiller a la va vite d’avoir ainsi jouit si intensément.

Je rejoins mon bureau toujours vide mais j’entends de loin déjà des collègues arrivés et casser mon intimité, j’arrive enfin a me reconnecter tu es encore là a mon grand bonheur. Et te laisse juste dire que j’ai jouit en pensant a toi et en murmurant ton nom que c’était doux fort pour une 1ere fois pour moi oser faire ca ainsi et au boulot……Tu me dis avoir toi aussi pris plaisir mais là je n’ai sur le coup que tes simples mots pour y croire ,mais j’ai adoré j’ai eu l’esprit ailleurs toute la journée et la culotte très humide aussi a repenser a ce fort moment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest bencale

c'est très bien écrit, je t'imaginais bien. bravo et au plaisir de te relire :oops:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, je confirme c'est très bien raconté, on vit le moment avec toi !!

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Agréable début de matinée :clap:Lorane

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je confirme ce qui à été dit... On s'y croirait !

Très bien raconté ma Lolo...

... Foutu déconnection :bbl:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.