Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Christal26

Entrevue du bonheur

Recommended Posts

La vie, ses joie, ses peines, merveilles, réveil, bonheur, stupeur ……. J’ai peur !!!

Les lois, les règlements, je les apprends, je me méprend, j’en dépend.

Carapace, d’abord fine puis tenace, elle me dépasse, elle me surpasse, la combattre me lasse.

Nos conversations, notre rencontre.

Il est là, devant moi, cet homme tant cherché, je l’ai trouvé !

Angoisse, excitation, émotion.

L’envie de m’abandonner à lui, l’envie de me donner, de tout céder, mais mon armure est trop dure, le blindage trop épais.

Le premier coup me surprend, je sursaute. Viennent les autres, intenses, doux, violents, excitants, effrayants.

Mes larmes ruissellent, mon armure se fissure mais résiste à ses « tortures ». Puis vint le coup fatidique, celui qui viendra à bout de mes résistances, de ma méfiance, le coup qui ne pardonne pas, qui vous laisse là, tremblante, impuissante…….. La tendresse.

Ce geste tendre, cette caresse sur ma joue humide. Ces doigts qui recueillent mes larmes, les sèchent. Ces lèvres qui m’embrassent. Ces mains qui parcourent mon corps. Mon armure se brise, les morceaux tintent comme des notes de musiques en touchant le sol, mon âme se libère, se livre, nue, brillante, splendide. Je la vois pour la première fois, je lui suis reconnaissante, je me sens enfin vivante.

D’autres paroles, d’autres rencontres, mon âme à nue se métamorphose un peu plus, je me sens femme, désirée, belle.

Des mots, des paroles, plus blessantes que des coups de badine, me fouettent, m’entaillent, me font mal.

Mes larmes reviennent, amer, douloureuse, meurtrières.

Mon armure se reforme, je m’abandonne à elle, elle me protège.

Il est venu, m’a montré ce que je pourrais être, puis m’a tout repris.

La vie, ses peines, ses joies, ces désillusions, mon armure me protège, mon armure est fidèle, elle !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest bencale

tu as une belle plume, tu n'a pas perdu la main. et bon retour parmi nous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu le sais, je ne partage pas tes fantasmes. Mais ton texte m'émeut et me touche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.