Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Diaphane

Masturbation entre amis

Recommended Posts

Il est 15H, R., mon meilleur ami, avec qui je viens de déjeuner, me raccompagne. En entrant chez moi, il remarque tout de suite l'état de mon appartement : partie précipitamment quelques heures auparavant, je n'ai eu le temps ni de ramasser mes vêtements éparpillés sur le sol, ni de faire mon lit.

Il me regarde, un sourire au coin, et me lance un « ça sent le sexe ici... » interrogateur.

Je nie en bloc : comment aurai-je pu faire des folies de mon corps ce matin alors qu'il m'a lui même raccompagnée la nuit précédente, seule?

Il me regarde dans les yeux, je ne sourcille pas, mais il me connaît par cœur, et je ne sais décidément pas mentir... Je continue à nier pour la forme, mais je sais très bien qu'il va trouver un moyen de me faire parler...

La contre-attaque ne se fait pas attendre :

« Tu as baisé ce matin, ça se voit sur ton visage, tu as le sourire de ''la-fille-qui-a-joui'', peut-être même deux fois...».

Je baisse la tête, tentant de dissimuler mon sourire. Il me connait bien. Et il sait qu'en me parlant de cette manière je ne tarderai pas à rentrer dans son jeu et à tout lui avouer.

Avec R. ce genre de dérapage verbal est habituel : j'adore cette façon que l'on a d'aborder le sexe simplement, librement et parfois même un peu crument. Mais ça ne va rarement plus loin : pour s'être laissé tenter quelques fois, je sais maintenant que nos corps ne s'accordent pas aussi bien que notre complicité verbale pourrait le laisser envisager. En plus, depuis quelques jours, sa situation a évolué et il n'est plus l'éternel célibataire que j'ai connu. Et ça, je respecte (enfin...presque toujours... mais ceci est presque une autre histoire. Revenons à nos moutons)

R. fait maintenant le tour de ma chambre: il ramasse un à un les vêtements qui jonchent le sol et les tend en l'air comme s'il s'agissait de preuves prélevées sur une scène de crime : un peignoir, une nuisette rouge, un string coordonné... Ce dernier retient toute son attention, il l'observe méticuleusement. Peut-être pense-t-il y découvrir la trace d'une éventuelle excitation sexuelle...?

Il s'attaque ensuite aux draps, il ne veut laisser passer aucun indice. S'il y a eu ébats dans ce lit, il le découvrira, d'une manière ou d'une autre. Avec un clin d'œil, il me signale que, malheureusement, sans son détecteur spermique il ne peut rien conclure et que, de toute façon, même avec ça, j'aurai très bien pu faire disparaître les preuves, en les avalant, par exemple. Il me faire rire, et j'avoue que la situation commence réellement à m'exciter.

Après ces infructueuses investigations, il m'annonce devoir passer à un interrogatoire en bonne et due forme. Il ne plaisante pas avec cette histoire : comme si j'étais une véritable criminelle, il m'attrape par les cheveux pour me contraindre à m'asseoir face à lui. Il sait que ce traitement un peu brutal a toutes les chances de fonctionner avec moi (d'ailleurs les rares fois où il a su me faire craquer, c'est en employant ce genre de méthode...).

Nous voilà donc sur le canapé, face à face :

- « Allez, crache-le morceau, tu sais que tôt ou tard et d'une façon ou d'une autre, j'apprendrai la vérité, alors autant ne pas perdre plus de temps».

Prenant une mine un peu honteuse, tête baissée, je me résigne :

- « J'avoue... ».

Son regard s'éclaire : il est avide de connaître la suite :

- « Raconte-moi ce qu'il s'est passé ici ce matin, je veux tout savoir » .

Je commence à lui expliquer que j'avais un rendez-vous matinal avec un homme.

Il m'interromps :

- « Non. Je pose les questions, tu réponds».

Son assurance et sa fermeté, assez inhabituelles, me font beaucoup d'effet. Je me sens de plus en plus troublée par ce tête-à-tête : sous ma jupe, je ne porte pas de culotte, et je me sens tout à coup très mouillée...

- « Il t'a bien baisé ?» (il déboutonne son jean...)

- « Oui, c'était très bon, j'ai joui deux fois... »

- « C'est qui? Je le connais ? » (il passe sa main dans son caleçon...)

- « Non, tu ne l'as jamais vu, mais je t'en ai déjà parlé : un très bon coup...»

Un brin jaloux :

- « Et vous vous voyez souvent comme ça le matin?, étrange comme horaire, non? » (il commence à se caresser...)

- « Non, on ne s'était pas vu depuis plusieurs semaines et... il est en couple en fait »

- « Mmmm... alors comme ça tu joues à la maîtresse, ça te plaît? » (il se branle franchement...)

- « Oui, j'avoue, j'adore ça... C'est assez excitant»

- « Et là, t'es excitée? » (il regarde mon entrejambe...)

- « Oui, je mouille... je repense à lui, à ce matin, et te voir te branler comme ça, c'est terrible »

- « Caresse-toi devant moi » (cette fois, il sort son sexe bien dur...)

Je m'exécute : je pose les pieds, jambes écartées, sur la table basse. Je n'ai qu'à relever ma jupe pour accéder à mon intimité. Mes cuisses et mon sexe sont déjà très humides et mes doigts glissent facilement entre mes lèvres.

- « Tu l'as sucé? » (il me regarde me caresser...)

- « Oui »

- « Il a de la chance, tu es la meilleure suceuse que je connaisse. T'as avalé? Regarde comme tout ça m'excite... » (du bout des doigts, il recueille les premières gouttes de son plaisir...)

- « Oui il a joui fort dans ma bouche, et j'ai adoré ça »

- « Tu as aimé son goût? Plus que le mien? (il met son doigt dans ma bouche...)

Je lèche son doigt comme s'il s'agissait de son sexe :

- « C'est différent, tu es plus corsé, il est plus doux... j'aime le sucer et il me le rend bien : avec lui, c'est... puissant »

J'attise volontairement sa jalousie, je m'amuse de le sentir en rivalité...

- « Et qu'est ce qu'il te fait pour te donner autant de plaisir? » (il s'excite de plus en plus sur son sexe...)

- « Ça ne s'explique pas, question de compatibilité... »

- « Il te fait jouir avec sa langue? » (il relève un peu plus ma jupe pour voir ma main sur mon sexe...)

- « Oui, j'adore sa façon de me lécher »

- « Montre-moi comme il t'a fait jouir, je veux t'entendre »

Je me caresse de plus belle. Je ferme les yeux pour me laisser aller au plaisir. Je sens les premières contractions, je gémis de plus en plus fort. Dans ma tête, les images de cette matinée se bousculent: je n'avais pas pris autant de plaisir depuis des semaines, voire des mois... Progressivement, je sens le plaisir monter. Je continue : d'une main je caresse mon clito, pénètre mon vagin et titille mon petit trou...mon orgasme est proche.

J'ouvre à nouveau les yeux pour regarder R. se branler face à moi. Il ne perd pas une miette de ce spectacle et je vois sur son visage qu'il n'est pas loin non plus de jouir. Le voir faire finit de m'exciter : je laisse échapper un long cri de plaisir en même temps qu'éclate mon orgasme.

A son tour, il me fait comprendre qu'il va jouir et qu'il a besoin d'un réceptacle. Je lui présente mes fesses, il jouit sur moi.

- « C'est toujours un plaisir de passer du temps avec toi. Tu me fais un effet de fou. Ça va me manquer »

- « Plaisir partagé...mais oui, on va devoir être un peu plus sérieux à l'avenir! ou... inclure ta chérie à nos petits jeux...»

- « Je suis sûre qu'elle serait partante... »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hhhoouuuu, ca sent la suite fortement interressante tout ca!!!!

Vite vite, j'ai hate!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce partage !!

Oui, oui vite, une suite (même imaginaire !!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as le don de nous rendre impatients pour lire la suite. Ne nous fais pas attendre trop longtemps ! Continue tant que c'est chaud !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest nico91800nico91800

Ce qui est dommage,c'est que je n'ai pas de copine comme toi. En tout cas merci et vivement la suite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as le don de nous rendre impatients pour lire la suite. Ne nous fais pas attendre trop longtemps ! Continue tant que c'est chaud !

Je suis en train... et je confirme, c'est chaud !

Ce qui est dommage,c'est que je n'ai pas de copine comme toi. En tout cas merci et vivement la suite...

arf, dommage... c'est très sympa ce genre d'amitié déviante !

Ah oui... si un modo passe par là... est-il possible de changer le titre du sujet en "Petits jeux entre amis" ça correspondra mieux à la suite? (en commençant je ne pensais pas écrire une suite, mais finalement, on ne se contentera pas d'une masturbation...). Merci bien !!! :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si non tu ouvres un autre sujet avec ton nouveau titre et tu mets le lien de cette histoire en début de texte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est mon côté pointilleux qui s'exprime là... :fou:

Mais en effet, c'est une possibilité...!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...quel belle vie avec des bonnes amies comme ça, vivement que tu passe encore du temps avec lui (ou d'autres bonnes amis)

j'adore, le style, le contenue, les mots choisis

a quand la suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une histoire bien excitante. Très facile de s'y projeter même sans l'avoir vécu.

Je file voir ce que tu as écrit d'autre !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Eva96

Voilà un interrogatoire en bonne et due forme... Intéressant ! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu es l'amie revee ^^

J'adore ta maniere de raconter, on s'y croirait.

La suite !!! Qu'elle soit imaginee ou pas,la suite !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci ! J'avoue avoir plus de facilité à écrire quand il s'agit de retranscrire un moment vécu... mais, comme vous avez envie d'une suite, je m'y attelle aujourd'hui ;) promis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une écriture toujours aussi belle pour un récit vraiment intéressant ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Savoureuse histoire. Jolie liberté de ton et de comportement entre amis. Rêve ou réalité ?

En tous cas : merci,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest zenri

Excellent : ça donne envie d'en savoir plus sur la suite !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.