Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

bettyboop75

Petit striptease

Recommended Posts

Nous nous retrouvons à l'endroit convenu le matin même par téléphone.

J'arrive un peu en avance pour avoir le temps de me préparer. J'ai l'intention de te faire une petite surprise. J'ai apporté de beaux bas noirs avec une large jarretière, un porte-jarretelles, un serre-taille, une jupe très courte noire et un chemisier blanc transparent très ajusté qui fera ressortir ma poitrine et laissera deviner les aréoles de mes seins nus. Je pense que cela devrait te plaire. Je m'habille rapidement car je sais que tu ne devrais pas tarder. Un dernier ajustement, une jolie paire de chaussures à talons hauts et je suis prête.

Un petit coup de sonnette, je vais t'ouvrir.

A voir ton regard, tu es très surpris. Tu ne t'attendais pas à ce que je t'accueille dans cette tenue et tu as l'air enchanté. Tu m'enlaces et m'embrasses tendrement. Déjà je sens ton sexe se dresser pour devenir dur comme un roc. A ce contact, mes sens se troublent et mes jambes deviennent comme du coton.

Nos lèvres se rapprochent sans même se toucher, nos souffles se mêlent. Je mouille terriblement. Nos lèvres n'arrêtent pas de se prendre et reprendre, nos langues s'effleurent, s'enroulent, se cherchent et se délaissent. J'aime ta bouche, tes baisers si tendres.

Tu t'écartes de moi pour mieux me regarder, me fais tourner pour apprécier ce que je t'offre.

Tu m'attires tout contre toi et m'embrasses à nouveau langoureusement comme pour me remercier. J'adore.

J'enlève ton sweat pour mieux contempler et caresser ton torse et tes larges épaules. Ta peau est si douce, ma bouche se pose partout, j'aime son goût. Je lèche et mordille tes tétons, je t'entends gémir, ce n'est que du plaisir.

Je t'entraîne vers la chambre d'amis et t'installe dans un fauteuil après t'avoir déshabillé tout en douceur. A présent, tu es nu devant moi, le sexe dressé tel un cobra devant un joueur de flûte.

Je mets une musique très rythmée et me mets à danser. Au fil de la musique, les boutons de mon chemisier sautent, et en un mouvement, ma poitrine opulente surgit. Mes mains caressent mon corps qui prend des positions très suggestives. Je m'approche de toi, te caresse entre les cuisses et lèche du bout de ma langue ton membre viril que tu tiens dans la main pour te branler.

-- Tu n'as pas le droit de me toucher, juste de regarder et te laisser faire.

Ma langue effectue plusieurs va-et-vient de tes bourses jusqu'au bout de ton gland. Je sens déjà, glisser le long de ta verge, quelques gouttes de ta liqueur que je savoure délicatement.

- Enlève ma jupe !

Tu descends la fermeture éclair et la fais glisser doucement le long de mes jambes que tu effleures au passage.

C'est très excitant de me retrouver, devant toi qui es nu, en tenue sexy. Dans tes yeux coquins, je devine ton envie de moi et cela m'excite encore plus. Je m'agenouille devant toi et prend ton sexe tout entier dans ma bouche. Je t'aspire et t'engloutis au fond de ma gorge. Tu ne tiens plus et éjacule en jets brûlants dans un râle de plaisir. Tu es beau, j'aime t'entendre et te voir jouir. Je lèche jusqu'à la dernière goutte ton délicieux nectar.

Nous nous allongeons un instant sur le lit, l'un contre l'autre, et nos mains n'ont pas de cesse pour se caresser.

- J'aimerais que tu continues ton strip-tease pour mon plus grand bonheur.

J'enlève très lentement mon serre-taille et ensuite mon string. Je vois que tu n'es pas insensible et une seconde érection ne tarde pas.

- N'enlève pas tes bas, ni ton porte-jarretelles, c'est beaucoup plus érotique.

Je viens alors me placer au dessus de toi et effleure ton torse avec mes seins lourds dont les pointes sont dures comme du bois. Ta queue est de plus en plus raide. Je la prends doucement dans ma main et l'enfonce au plus profond de moi en gémissant de plaisir. Comme c'est bon ! Je reste un long moment comme cela en te serrant de toutes mes forces. J'aime te sentir en moi sans bouger.

Ton regard sur moi m'affole. Tu me saisis par les hanches et me guides pour que j'effectue des mouvements de bassin lents et réguliers puis de plus en plus rapides et à nouveau plus lents pour arriver très doucement à un plaisir suprême.

Je ne tarde pas à ressentir un grand frisson monter de mes reins jusqu'à ma nuque, mon vagin se contracte plusieurs fois, je jouis intensément. Je ne dois pas crier, je ne peux pas. Je te sens te crisper et dans un long soupir, tu laisses échapper violemment ton sperme en moi. Epuisée, je m'effondre sur toi pour profiter de cet instant de bien-être et de plénitude.

J'adore faire l'amour avec toi, c'est magique. MERCI - MERCI - MERCI.

Betty

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Incredible!!! Je suis le premier à poster :D

Mmh... ton texte à le mérite de faire monter la température. Merci pour cette belle plume et cet érotisme ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Librine&Fred

Hummmmm....!!!

Bien chaud...!!

Mais dis moi, pourquoi tu ne peux pas crier???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais dis moi, pourquoi tu ne peux pas crier???

Et bien parce que je suis chez ma grand-tante de 70 ans qui m'a confié ses clés pendant ses vacances.

Les voisins curieux auraient eu vite fait de faire des "gorges chaudes" :non:

Betty

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.