Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • 0
Ladyvine

Séduire un collègue ? ...

Question

J'aimerais avoir vos avis sur cette question que je me pose pour la énième fois.

Il m'arrive de remarquer qu'un collègue me trouve à son goût. S'il me plait également, je suis alors partagée entre :

-> L'envie de mieux connaître cette personne qui partage un morceau de ma vie et de mes intérêts (notre boulot), de créer une relation qui nous plairait à tous les deux, et donc de le séduire

-> La crainte que la relation créée dérape un peu (ou beaucoup) et empoisonne mon / son / notre quotidien au travail, avec toutes les répercussions que cela peut avoir sur nos carrières, et donc faire en sorte qu'on reste de simples collègues.

Avant, j'avisais en dépit du bon sens alors que le postulat de départ était le même pour tous : un certain feeling pour des collègues prometteurs mais que je connaissais très peu, et mêmes arguments pour ou contre devenir plus que des collègues. Mais ça, c'était avant... ^^ Aujourd'hui je me dis que j'ai de gentils finautes qui peuvent me donner leur avis, voire me partager leur expérience.

Êtes-vous pour ou contre le fait d'avoir une histoire au travail ? Séduire ou vous laisser séduire par un(e) collègue que vous devrez, quoiqu'il arrive, côtoyer pendant des mois ?

Tout argument est le bienvenu, j'espère que de nouvelles perspectives m'aideront à me décider une fois pour toute...

Merci d'avance !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

16 réponses à cette question

Recommended Posts

Pour ma part, la phrase que j'aime c'est "No zob in job".

Chaque cas a ses exceptions mais si séduire un collègue était une bonne chose, ça se saurait...

Rien ne t'empêche d'apprendre à le connaître cependant. Mais les frontières au boulot sont là pour une raison tout à fait valable. Personnellement je ne pourrais pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A priori, mon premier conseil serait d'éviter ce genre de relations intimes avec des collègues de travail. On ne sait pas toujours à l'avance comment une relation va évoluer et les conséquences peuvent être difficiles à gérer.

Bien sûr, on n'appréhende pas de la même façon un plan cul d'un soir et une relation plus durable. Mais il y a quand même des questions à se poser :

- Le collègue saura-t-il faire preuve de discrétion? Si oui, pas de soucis, mais si ce n'est pas le cas, attention à la mauvaise réputation qu'un homme trop bavard peut te coller sans l'avoir voulu, juste par maladresse ou vantardise.

- Ses aspirations sont-elles les mêmes que les tiennes? Si l'un ne voit dans cette aventure qu'un plan cul alors que l'autre l'envisage plus sérieusement, le fait de se côtoyer tous les jours peut générer des tensions.

- Si la relation devient plus sérieuse, comment sera-t-elle perçue par les autres collègues? Attention aux jalousies, surtout de la part des collègues féminines.

- En cas de rupture douloureuse, comment gérer les conséquences au boulot? C'est à mes yeux le problème le plus sérieux. En cas de rupture conflictuelle, il vous sera impossible de maintenir une relation de travail sereine et le fait de devoir continuer à travailler ensemble pourra vite devenir insupportable.

J'ai parfaitement conscience de ne pas avoir véritablement répondu à tes attentes, je pose plus de questions que je n'amène de réponses concrètes, mais il est difficile de se mettre à la place d'une autre personne, surtout quand on ne sait pas vraiment le but recherché dans ce cas précis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Librine&Fred

je pense comme Elsaa

la période "amourette" peut être euphorique mais lorsque le flan retombe, çà risque d'être invivable.....!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si ça tourne mal, vous seriez très mal dans notre boulot.

J'ai connu des relations très poussées au boulot mais pour ma part ça c'est bien passé.

J'aurais été mal et elles aussi, je pense, s'il y avait eu un problème conflictuel entre nous!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas super raisonnable, mais ca peut etre excitant, surtout dans le cadre d'un stage, ou d'un cdd.

Dans le cadre d'un CDI, ca peut etre lourd à gérer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rejoins ce qui a été dit jusque là.

Autant ça peut être un jeu troublant, ça apporte du piquant à la situation, autant si la relation s'arrête dans de mauvaises conditions cela peut très vite devenir difficile à gérer au quotidien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai un collegue qui a rencontrer sa femme au boulot et avec qui il a une petite fille aujourd'hui, et tout ca, en tres peu de temps.

Maintenant tout depend de la relation que tu cherches avoir. Si lui recherche une vie de couple alors que toi non, ca peu rendre les choses compliquées. Si tout est clair des le debut alors pourquoi pas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest coquin9362

Beh moi ça risque pas d'arriver, j'ai que des mecs comme collègues mdr!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest coquin9362

Sérieusement, je suis de l'avis de Néolian car c'est ce qui s'est passé dans mon service, la relation s'est mal passée et il s'en est suivi des mutations qui n'étaient peut pas appropriées.

Après, moi je suis dans un milieu militaire qui je l'avoue est tres macho et où les histoires de fesses font beaucoup jaser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est vrai que c'est toujours tentant mais comme dirait l'autre "no zob in job" se vérifie . . . tout est bon ou tout est mauvais. tres mauvais. la plupart du temps ça fini mal (je l'ai tres souvent observé de mes yeux et vu bon nombre de couple se quitter en mal, mariés ou non, et avoir de nombreuses répercussions)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

longtemps active au sein d'un collective d'artistes, une compagnie d'une petite vingtaine des personnes, donc certains en couple pour plus ou moins longtemps, on a passé plus de 80% de notre temps a l'annee ensemble a voyager, répéter et vivre ensemble...

le temps que la relation fonctionne tout va bien, et encore si deux sur 20 ne se quitte pas des yeux de la journée ou arrivent crevé au boulot, qui sait pourquoi, ça peut être un peu chiant, mais rien de bien mechant...

les chose se gatent et très sérieusement quand une relation est conflictuelle ou tourne carrément au vinaigré!

mauvaise ambiance pour tous le monde, création de camps, mauvaise fois etc etc etc, un travail sérieux(oui le spectacle est un boulot ou il faut bosser sérieusement;-) ) dévient parfois impossible quand les personnes concerné ne savent pas séparer leur conflit du travail, chose pas evident du tout quand les émotions de coeur se mêlent.

quand ces sont des histoires plus bref, je rejoint ce qui a était dit, risque de dégradation de réputation et/ou de rivalités...

mais ça peut aussi fonctionner, la dame qui occupe la place de mon coeur, qui est la mère de mon dernière enfants et aussi la cogérante (active et pas un prêt nom) de nôtre petite entreprise et pour couronner le tout, elle était il y pas si longtemps ma stagiaires, élèves pendant sa reconvesion professionel...mais elle était,si belle et elle le encore, que je jeté tous mes objections par dessus bord et ne regrette rien...

donc toute est possible, avec le risque que ça dévient compliqué ou le risque que tu soit heureuse comme jamais dans ta vie...la reponse sera dans TA réalité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans certaines branches, je crois qu'une relation peut etre nuisible à la carrière, c'est très mal vu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui tout dépend de l'entreprise et des ambitions des personnes en questions..

Chaque entreprise, bureau ou lieu de travail n'ont pas les mêmes importances par le nombre d'employés et par la rigueur des statuts.

Par exemple un boulanger peut faire "crac-crac" sans que personne ne s'en aperçoive ...

comme une baguette croustillante doit faire forcement " crac-crac" ni vu, ni connue ... ;-) :langue:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si je résume l'avis général : ne pas tout mélanger. Rares sont les exceptions. C'est noté.

Palmyre a bien résumé le dilemme, et a ajouté un détail que je n'avais jusqu'à maintenant pas pris en considération : la jalousie éventuelle, et plus généralement, les réactions au bureau.

Il n'y a pas dans mon cas de problème particulier lié au secteur d'activité où les relations entre collègues seraient mal vues. Je suis juste tiraillée entre le fait d'éviter une situation tendue et la crainte de passer à côté de quelque chose de formidable. J'ai déjà eu des histoires au travail, et il y a eu du bon comme du mauvais, dans les deux extrêmes. J'ai une grande tendance (que je cultive) à suivre mes envies pour vivre ma vie à fond, quitte à faire des erreurs mais à avoir tenté le coup. Et même si je ne veux pas revivre de situations conflictuelles, à chaque fois qu'un collègue me plait j'envisage de me jeter à l'eau pour ne pas rater une occasion en or. Je me dis que ça peut être tellement fructueux... comme tellement destructeur ! Bref, je patauge. Voilà pourquoi j'avais besoin d'un avis extérieur...

Merci à tous de m'avoir conseillée, j'en avais bien besoin. Un gros bisou à chacun !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si je résume l'avis général : ne pas tout mélanger. Rares sont les exceptions. C'est noté.

Palmyre a bien résumé le dilemme, et a ajouté un détail que je n'avais jusqu'à maintenant pas pris en considération : la jalousie éventuelle, et plus généralement, les réactions au bureau.

Il n'y a pas dans mon cas de problème particulier lié au secteur d'activité où les relations entre collègues seraient mal vues. Je suis juste tiraillée entre le fait d'éviter une situation tendue et la crainte de passer à côté de quelque chose de formidable. J'ai déjà eu des histoires au travail, et il y a eu du bon comme du mauvais, dans les deux extrêmes. J'ai une grande tendance (que je cultive) à suivre mes envies pour vivre ma vie à fond, quitte à faire des erreurs mais à avoir tenté le coup. Et même si je ne veux pas revivre de situations conflictuelles, à chaque fois qu'un collègue me plait j'envisage de me jeter à l'eau pour ne pas rater une occasion en or. Je me dis que ça peut être tellement fructueux... comme tellement destructeur ! Bref, je patauge. Voilà pourquoi j'avais besoin d'un avis extérieur...

Merci à tous de m'avoir conseillée, j'en avais bien besoin. Un gros bisou à chacun !

plus grand la face plus grand le dos...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Épilogue :)

Par un heureux concours de circonstance, le collègue pour lequel je me posais "cette question que je me pose pour la énième fois" n'est plus mon collègue. C'est donc désormais mon partenaire...

Merci encore de vos réponses, elles m'ont été très utiles !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.