Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Guest LadyRose

Ce soir...

Recommended Posts

Guest LadyRose

Ce soir, il est là, devant cette salle dans laquelle il s’arpette à entrer. Cela fait des semaines qu’il attend ce jour. Ce moment en particulier, celui qu’il s’imagine depuis si longtemps… Il entre dans une grande salle aux murs capitonnés de velours rouge. Une ambiance feutrée, chaude… Il sait qu’il ne sera pas seul, qu’ils seront des dizaines à l’attendre, à l’espérer. Il rejoint sa place, à l’arrière de la salle, là où sa bourse lui permet de s’asseoir, car les places sont loin d’être données. La salle se remplit rapidement. Bien sûr, beaucoup ne pourront pas entrer, ils sont ni nombreux… Les lumières baissent à mesure que les hommes s’installent. Oui, car curieusement, ce soir il n’y a aucune femme dans la salle…

La salle est comble, sombre comme une nuit sans Lune. Ils sont là, tous, à l’attendre. Ils n’en ressortiront pas indemnes, ils le savent. Mais qu’importe… Le silence se fait, plus un souffle d’air, plus un soupir. La vie semble disparaître dans l’obscurité. Seuls leurs yeux, captivés par la scène encore obscure, indique leur vigueur.

Clac ! Le projecteur blanc s’allume, accélérant de son seul fait leur rythme cardiaque. Son seul fait ? Non… Bien sûr que non…

« Aha aha aha… » Un soupir lascif, une musique sensuelle se fait entendre.

Les épais rideaux noirs s’entrouvrent. Une jambe, infinie, s’enroule, serpente autour de lui. Les regards comme hypnotisés suivent ce ballet langoureux. Elle caresse le tissus de toute la longueur, du bout du pied, remontant à la cheville, glissant sur le mollet, puis très lentement sur la cuisse… Jusqu’à… Non, mais la voilà rejointe par une voluptueuse main gantée, sensuelle, sexuelle à elle seule… Insolente, elle glisse d’un trait sur le pan du rideau jusqu’à l’intérieur de la cuisse. La jambe se dresse, lentement sous l’effet de la caresse, jusqu’à dévoiler l’aine…

Hummm… L’envie d’accompagner cette main plus haut dans sa course se fait celle de chaque homme présent. Une jambe, une main, et déjà un délice… Quelle langueur… Le rideau bouge. Lui, perdu dans l’obscurité sait déjà ce qu’il va suivre. Le cœur au bord des yeux, il sent déjà l’émoi poindre en lui. Le choisira-t-il cette nuit ? Sous la lumière du projecteur, le rideau mouvant découvre son bassin, ondulant tel une vague d’érotisme… Du haut de ses talons aiguilles noirs, elle est la féminité même, il le sait. Cette jambe, ce bout de son corps rendrait jalouses toutes les Vénus de la Terre et des Cieux. Et cette musique qui lui colle à la peau… Cette nuit, il l’espère, il la veut, cette femme languissante qui…

Shlack ! D’un seul trait le rideau noir s’ouvre. Sur fond de pleine Lune, elle est là.

De dos, presque entièrement cachée par sa queue-de-pie noire. Toute de noir vêtue, un chapeau haut de forme qui dévoile à peine son visage, une canne au pommeau d’argent dans la main, sa jaquette cintrée qui dissimule à peine sa talle fine, de longues jambes à demi couvertes de bas résille, de hauts, très hauts talons noirs… Son visage légèrement tourné laisse apercevoir une très claire, et une bouche pulpeuse aux lèvres rouge passion, un sourire des plus envoutants, ravageur qui laisse deviner un regard de feu… La voilà, droite, au milieu de tous ces hommes.

Belle à en mourir, elle les tient entre ses doigts tels des pantins de bois, c’est son heure… Du coin de l’œil, elle les observe un par un. Ils ont déboursé une fortune pour elle, femme aux mœurs légères, splendide libertine qui s’offre parfois à celui qui saura retenir son attention…

Alicia, il la veut, ce soir, ce sera lui, parmi tous ces hommes épris d’elle. Divine succube, telle est Alicia. Elle lui fait tourner la tête depuis des semaines, depuis la première fois. Juste cette nuit, parmi tous les autres, il a décidé que ce sera lui. Il faut qu’il tienne le coup durant ces trois quarts d’heure à venir. Lui, dans son costume noir, trouvant sa détermination dans son verre de whisky. Il en a connu des femmes, de belles femmes, de nombreuses femmes. Délicieuses pour certaines, exceptionnelles encore, mais elle… Elle, Alicia, est différente des autres. Il est bel homme il le sait, la séduction c’est son jeu favori. Mais avec elle ce ne sera pas pareil. Ils sont des dizaines à chercher ses faveurs chaque soir, après chaque représentation.

Clac ! La canne d’Alicia frappe le sol. Une fois, deux fois… trois fois. La musique se fait plus envoutante encore…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors là lady...tu viens de commettre ton délit favori...un arret d'histoire en plein.....hummmmmm en plein quoi d'ailleurs....

merci c'est beau envoutant enivrant....vivement la suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un régal de te lire LadyRose

Cette alicia me fait penser à " l'ange bleu" jouer par Marlène Diètrich (lola) ... un très vieux film

angble10.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Débuts très prometteurs! Pourquoi tu stoppe net comme ça, rhoooo! La suiteeeee des aventures d'Alicia, stppppp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest LadyRose

J'aime bien m'amuser avec vous :oops:

C'est comme un effeuillage, on se dévêt lentement, laissant monter l'envie et le suspens...

Merci pour vos compliment :bisou:

Codem, c'est un honneur de comparer ce personnage à Dietrich :roll:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au plaisir de vite découvrir la suite !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Lonelylisa

Quelle sensualité ! Vite vite la suite !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest LadyRose

Vous êtes tous de grands pressés :langue:

Et moi j'aime bien vous faire languir :roll:

Merci Lisa :bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Interessant.... Ennivrant meme!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

J'ai retenu mon souffle, pendant que je le lisais...

Ton récit est enivrant, d'un érotisme affolant !

C'est un crime de nous laisser sur notre faim !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest LadyRose

Merci pour ce magnifique compliment douce Luce :oops:

:bisou:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je n ai plus de mots puisque tout est dit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un début plus qu'appréciable qui donne envie de découvrir la suite ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest LadyRose

Merci à tous les deux :roll:

La suite ne devrait pas trop tarder cette fois...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.