Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Diaphane

Visite nocturne

Recommended Posts

Visite nocturne

Seule dans son lit, son esprit commence à divaguer. Elle repense à une scène assez osée d'un film qu'elle vient de regarder et, peinant à trouver le sommeil, commence lentement à se caresser...

Sans même s'en rendre compte, ses mouvements se font peu à peu plus précis et efficaces. Ses doigts, guidés par son seul plaisir, ne lui obéissent plus, et son sexe, comme électrisé par tant de volupté, est d'une sensibilité et d'une moiteur sans équivoque.

Alors qu'au départ ces caresses étaient supposées la plonger dans une douce torpeur qui faciliterait son endormissement, elle se retrouve en sueur et tremblante dans son lit avec, de plus en plus, le besoin de partager cet état avec un homme qui, elle le sait, saurait la combler. Après quelques minutes d'hésitation, et poussée par cette envie grandissante, elle se risque à envoyer un SMS à l'objet de ses désirs et ce malgré l'heure tardive :

« Seule dans mon lit. Je n'en peux plus. STP viens me calmer».

Les minutes qui suivent lui paraissent interminables et ce n'est qu'au bout d'une demie heure, que, frustrée par le silence de son téléphone, elle se décide enfin à éteindre les lumières et à s'enfoncer dans les draps, avec, toujours, ce besoin inassouvi d'un corps à corps sensuel.

Gagnée par la fatigue, elle commence à sombrer doucement dans le sommeil quand un bruit à peine étouffé parvient jusqu'à elle. Pensant qu'il s'agit certainement d'un bruit extérieur, son esprit se laisse aller à imaginer une visite nocturne surprise, sans que son corps ne réagisse pour autant. Mais quand à nouveau trois coups secs retentissent, le doute n'est plus possible : quelqu'un frappe bel et bien à sa porte...

Haletante, et partagée entre peur et excitation, elle se dirige à pas de loup vers l'entrée. Dans l'obscurité totale et donc privée de la vue, ses autres sens compensent largement : en collant son oreille à la porte, elle peut entendre la respiration de cet homme, et même sentir son parfum, qu'elle reconnait d'ailleurs aussitôt... Il est venu, et elle va donc pouvoir laisser libre cours à ses envies les plus folles. Cette idée a pour effet immédiat de tremper sa petite culotte.

Ne pouvant plus attendre, elle entrouvre la porte pour découvrir l'homme qui l'a tant fait fantasmer pendant ses plaisirs solitaires de début de soirée. D'un pas, il pénètre dans son appartement, toujours plongé dans le noir, et, sans qu'un seul mot ne soit prononcé entre eux, lui prend la bouche dans un baiser passionné terriblement excitant.

Elle referme la porte, il la plaque contre elle. Tout en continuant à l'embrasser fougueusement, ses mains remontent doucement sur ses cuisses, de ses genoux à ses hanches, soulevantle tissu léger de sa nuisette, et découvrant des fesses qu'il agrippe fermement. Son corps le rend fou : la bosse au niveau de son entrejambe ne laisse aucun doute là-dessus. Toucher sa peau, douce et parfumée, suffit à lui rappeler ces sulfureuses nuits qu'ils ont déjà passé ensemble. Ce souvenir ne fait qu'augmenter son excitation et ses baisers se font encore plus intenses.

Elle est déjà totalement abandonnée à cet homme quand il entreprend de parcourir son corps de ses lèvres. Il n'a qu'à faire glisser les fines bretelles de sa nuisette pour la faire tomber à ses pieds et dévoiler ainsi sa nudité. En commençant par le cou et le lobe de son oreille, puis suivant la ligne entre ses seins, ses baisers, tantôt appuyés puis plus légers se font à la fois tendres et suaves : il joue de sa bouche sur sa peau et, elle, se pâme de ces exquises sensations.

Retrouvant peu à peu ses esprits et impatiente de sentir la peau de cet homme contre la sienne, elle entreprend maintenant de le déshabiller, en commençant par sa chemise. Bouton après bouton, elle prend un malin plaisir à faire durer le supplice, embrassant chaque centimètre de sa peau ainsi découverte et descendant progressivement vers la zone ultime.

Arrivée au dernier bouton, à la hauteur de son sexe, elle s'accroupit et, à travers le pantalon, prend en bouche la bosse que forme sa queue. L'effet est immédiat : en quelques secondes elle sent ce sexe gonfler entre ses lèvres. Avide de le prendre pour de bon en bouche, elle descend rapidement son jean qu'il gardera aux chevilles jusqu'à ce qu'elle en ai terminé avec lui. Elle commence alors à le sucer avec un plaisir non dissimulé. En le branlant d'une main, sa bouche entame un va-et-vient sur sa queue. Dans cette position, elle, accroupie, devant lui, debout, leur plaisir est décuplé. Elle aime cette domination, il aime ce dévouement. Ils n'ont encore échangé aucun mot, c'est un jeu entre eux, seuls leurs gémissements brisent le silence de la nuit. Mais sentant les premiers spasmes, signe d'une éjaculation imminente , elle l'entraîne dans sa chambre, entre ses cuisses.

Ravi du traitement qu'il vient de subir, il cherche à son tour à la faire jouir avec sa langue. Il aime sa chatte au moins autant qu'elle aime sa queue, et entreprend donc un cunnilingus dans les règles de l'art. Pendant quelques divines minutes, il la lèche, aspire, suce ses lèvres et son sexe tout entier, titille son clitoris et la baise littéralement avec sa langue qui pénètre en elle et la fait se tordre de plaisir. Très vite elle jouit, et l'envie d'être pénétrée par lui devient incontrôlable...

Elle vient alors s'asseoir sur lui, et frotte sa chatte, trempée, contre son sexe, très dur. Le plaisir donnée par sa queue glissant si facilement entre ses lèvres les excite tous les deux au plus au point, et c'est tout en douceur que son sexe entre en elle. Immobiles, ils savourent quelques instants cette fusion, laissant le plaisir se propager naturellement dans leurs deux corps. Elle entame ensuite un mouvement de va-et-vient, remontant jusqu'à sentir son gland au bord de son vagin, pour mieux s'empaler à lui par la suite. Puis, lui au plus profond, elle ondule son bassin, de haut en bas, en frottant ses seins contre son torse et en l'embrassant avec passion.

L'excitation et le plaisir montant d'un côté comme de l'autre, il la prend par la taille pour lui imprimer un mouvement de plus en plus animal et vigoureux. Le résultat ne se fait pas attendre, après quelques minutes seulement, elle atteint un puissant orgasme qui ne fait qu'exciter davantage son partenaire. Entendre ses soupirs de contentement, sentir les contractions de son vagin sur sa queue, accentue encore son plaisir et c'est sous elle qu'il jouit à son tour.

Ils restent ainsi quelques minutes, leurs deux corps moites l'un contre l'autre, comblés et encore vibrants de plaisir.

Une lumière s'allume, ils se sourient. « Bonjour... »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest Lonelylisa

Rhalala... J'ai adoré ! Une visite nocturne qui fait rêver, une fin comme je les aime !

Bravo :clap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les nuits propices à bien des mystères des plus agréables sous la lumière diaphane de l'astre de la nuit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

voilà une semaine qui commence bien, en route pour aller bosser j'ai une envie soudaine de faire demi tour pour une visite matinale...

merci pour ce très très beau récit et on se demande quel est la scène qui la met dans une tel état cette joli dame

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Douce nuit très agréable a lire ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pour ce très très beau récit et on se demande quel est la scène qui la met dans une tel état cette joli dame

Étant donné que "cette joli dame" c'est moi, je pourrai, pourquoi pas, vous faire le récit de cette scène si excitante à mes yeux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Délicieux à lire, une nuit toute en douceur...

Ceci dit, je me demande bien qu'elle est la scène qui a éveillé le désir !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest David rugit

Très bien écrit

J adore les détails

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout simplement magnifique et réellement excitant.

Merci pour ce partage Diaphane ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous !

Cette visite nocturne est inspiré d'un rêve que j'ai fait à plusieurs reprises...

Aujourd'hui c'est presque un fantasme : j'adorerai être (sur)prise de cette façon, dans le noir, dans le silence...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Diaphane pour ce beau récit !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien, c'est envoutant, c'est comme dans un rêve

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.