Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Oncle Julien

Estelle , la jeune fille du conservatoire (Episode 11)

Recommended Posts

;-)

HISTOIRE EROTIQUE

Pour bien savourer ce nouvel épisode , j'invite les lecteurs à découvrir les dix épisodes précédents . Ici sur ce même forum ...

Voir l'épisode précédent :

;-)

Estelle , la jeune fille du conservatoire (Episode 11)

Estelle avait pris l'habitude de me téléphoner tous les jours vers midi trente et le soir vers vingt et une heure . la jeune fille m'entretenait de ses études , de ses très rares amis , de sa passion pour la musique et le violoncelle .

Ce qui me posait question , c'était ce désir , de plus en plus irrépressible , de vouloir me voir le plus souvent possible . Bien sûr , il y avait cette passion pour la fellation , qu'elle s'était découverte avec moi . Mais un sentiment naissait en elle . Et je commençais à m'en douter un peu . Certes , la jeune fille était intelligente , la tête bien sur les épaules et les pieds sur terre . Mais , cela suscitait des questions nouvelles en moi ...

Ce samedi , à quatorze heure , Estelle sonna des trois coups de sonnettes , devenus habituels . Dans l'écran vidéo de l'interphone , je pouvais voir le visage et le buste de la jeune fille . J'appuyais sur le bouton "ouverture" .

Estelle , en entrant me fit deux bises . Elle souriait à présent tout le temps , heureuses d'être là , avec moi . Vêtue d'un pantalon noir , à plis , de sa veste de cuir noir , cintrée à la taille , sur un pull noir et chaussée de souliers noirs . Je la débarassais de sa veste , l'invitant à s'assoir sur le canapé .

Ce qui attira mon attention , c'est ce sac de sport qu'elle déposa au sol . Comme à chaque fois , je proposais une boisson chaude et des petits gateaux .

Je m'installais à ses côté . Se tournant vers moi , elle me fit : < Vous êtes toujours d'accord pour venir au concours hippique de demain ? > .

< Bien sûr Estelle . Je suis même à me réjouir ! Mais nous saurons être d'une prudence de Sioux . Il y aura vos parents , vos amies . > lui fis-je .

Elle me répondit : < Ne vous inquiétez surtout pas pour ça , je suis très prudente et très rusée ! >

La jeune fille , assise à mes côtés , comme souvent , regardait en direction de mon sexe . Je la fixais dans les yeux et j'ouvrais doucement ma braguette . < Pas trop écoeurée par votre dernière expérience de samedi dernier ? > lui fis-je , en plaisantant .

< Non , avec le recul , c'était génial ! Et puis , on finit par s'habituer à tout ! > me fit-elle en éclatant de rire !

- Il faut que j'aille aux toilettes . Fis-je , en me levant . Je me dirigeais verx les WC .

Debout devant la faïence je m'apprêtais à pisser lorsque soudain , derrière moi , Estelle entrait dans le petit espace . Se plaçant sur ma droite , debout à mes côtés , le regard fixé sur mon sexe , la jeune fille attendait le jet . "Bloqué" par cette présence non prévue , j'étais là , le sexe à la main essayant de faire mon besoin naturel . Pas un bruit . Pas un mot . Le silence avait soudain un poids invraissemblable .

- Je peux vous la tenir ? Me fit-elle , avec ce sérieux coutumier .

Je retirais ma main , laissant pendre mon sexe . La jeune fille s'en saisit immédiatement . C'est la première fois qu'elle me la tenait ainsi , avec une certaine fermeté . Je me retrouvais rapidement en semi-érection . Estelle me la tenait de la main droire , ce qui l'obligeait à se pencher un peu . Son visage , de profil , tout prêt du miens , me semblait resplendissant .

- Vous voyez les boutons autour de ma bouche ? Ce sont les pipes ! Me fit-elle , amusée .

- Oui , je vois ! Fis-je en riant bêtement .

Elle tourna sa tête vers moi . Jouant avec ses lèvres . En riant , elle me fit quelques grimaces .

- Les boutons dûent au sperme et à la pisse ! Votre sperme et votre pisse ! Me fit-elle encore en s'accroupissant , la bouche à quelques centimètres de mon sexe .

- C'est vrai ! Mon sperme et ma pisse ! Estelle , vous manquez d'un élément essentiel ! L'élément de comparaison ! Lui fis-je en imitant sa façon de ponctuer chaque syllabe de ses mots .

Elle releva la tête et me fixa dans les yeux , de façon presque sévère . < Je n'imagine pas faire "ça" à quelqu'un d'autre ! > Me fit-elle ...

- Pourtant , un jour , il faudra vous y résoudre . Au nom de l'élément de comparaison ou d'un nom tout autre ! Répondis-je .

- Vous allez m'y aider , alors ! Me lança t-elle en serrant mon sexe par intermittence , comme si elle était à traire un pis de vache . Je la regardais , accroupie , concentrée et silencieuse , observant mon sexe .

Je lâchais un jet puissant . Cela eut un effet de surprise sur la jeune fille . Elle maintenait fermement mon sexe de ses deux mains . Je cessais pour reprendre quelques secondes plus tard .

C'est super ! Fit-elle en se mettant à genoux . Penchant sa tête laissant traîner ses longs cheveux au sol , approchant sa bouche ouverte , elle se tenait prête à receuillir le prochain jet .

Je lâchais ce jet tant attenndu , malgré la grande excitation qui m'envahissait de plus en plus . Estelle précipita sa bouche afin de receuillir le liquide jaune . Je fermais les vannes . La jeune fille prit mon sexe trempé en bouche . Je sentais sa langue fouiller la peau entre mon gland et mon prépuce , insistant sur le méat , comme si elle voulait en pénétrer l'orifice . Cela dura plusieurs minutes . Elle cessa sa dégustationn , retirant sa bouche . Estelle se remis en situation d'attente ...

Elle restait ainsi longuement à regarder mon sexe qui se mettait à durcir et à grandir dans sa main . Je lâchais deux salves brêves et courtes . Immédiatemernt elle les receuillit , la bouche gourmande et impatiente . Elle se remit à déguster longuement . Savourant en émettant de presques imperceptibles gémissements . Je profitais de ce moment pour lâcher un nouveau jet . Estelle eut un mouvement de tête et se mit à sucer . Je lâchais plusieurs petits jets . La jeune fille resta à sucer . Je pouvais sentir cet effet de ventouse , absolument indiscible .

Me tenant par les hanches , à genoux la jeune fille me suçait comme si sa vie en dépendait . Immobile , mon sexe dans la bouche , il n'y avait que ses lèvres qui bougeaient . Estelle déglutissait avec délice. Ces gémissements devenaient de plus en plus vicieux . Je lâchais un long jet . Dans l'impossibilité d'avaler toute la quantité abondante du liquide , il y avait de la pisse qui lui suintait de la commissure des lèvres. Cela commençait à couler sur son menton , dans son cou , mouillant une nouvelle fois son pull .

Je cessais de me lâcher . A présent , la jeune fille était rivée à mon sexe d'une façon fusionelle . Sa bouche semblait collée à ma braguette . Elle suçait de manière presque démentielle . Toujours immobile , soudée à mon sexe , je me sentais pompé de façon invraissemblable ! Presque à la limite du supportable !

Estelle gémissait en pompant , absorbée dans l'ivresse de cette fellation hors normes . J'avais beau lâcher et lâcher encore , c'est comme si son existence en était dépendante ...

Je pris Estelle par les cheveux pour lui retirer la tête avec force . Mon sexe jaillit de sa bouche giclant un peu n'importe où . La jeune fille poussa comme un cri de dépit lorsque je le retirais de sa bouche . Avec un râle grave , la jeune fille luttait pour s'en saisir à nouveau . La bouche ouverte , ruisselante de pisse , elle voulait continuer ...

Je me laissais faire , perdant le combat ! Avec un long gémissement de plaisir Estelle s'empara une nouvelle fois de mon sexe pompant à nouveau comme une damnée . Elle sucait . J'avais des vertiges . A tel point que je me laissais glisser sur le sol et la pisse qui en mouillait le carrelage . La jeune fille , de son corps souple , épousa parfaitement mon mouvement sans lâcher mon sexe de sa bouche avide et affamée .

Là ,couché sur le côté , la bouche de la jeune fille contre ma braguette , j'éjaculais comme si c'était la dernière fois ! Je comprenais parfaitement cette expression "la petite mort" ! Car c'est ce que j'étais entrain de vivre à l'instant !

Estelle me pompait , me vidait en gémissant . C'est la première fois que j'assistais à une telle attitude de la part de cette jeune fille , habituellement réservée même dans les moments vicelards . Elle s'était vraiment lâchée" , donnée au vice avec une intensité rare , unique jusqu'à présent .

Je lui retirais la tête . Elle se laissa faire , visiblement aussi épuisée que moi . Je lui proposais de prendre une douche et de se donner , à nouveau, apparence humaine ! Il était dix sept heure trente !

Estelle alla récupérer le sac de sport ! Je comprenais à présent qu'il contenait des vêtements de change . La jeune fille avait prévu ce qui allait se passer ! D'une façon ou d'une autre .

Une fois douchées , tous deux installés sur le canapé , nous devisions . Evoquant ce concours hippique de demain . Soudain , agitée de soubresauts , Estelle me fit : < Ca recommence , je dois vomir ! > . Se levant avec précipitation , la jeune fille courut aux toilettes . J'allais une nouvelle fois l'assister dans cette épreuve . J'étais consterné par la quantité de foutre et de pisse que la jeune fille dégurgitait dans des spasmes et des convulsions sonores . Pâle ! Elle avait avalé tout "ça" !!!

- Comment pouvez-vous vous imposer une telle chose ? Demandais-je .

Estelle se contenta de me faire un sourire teriiblement vicieux et évocateur .

Je préparais une verveine et des petits morceaux de pommes . Estelle , ayant retrouvé ses couleurs mangea avec appétit .

Nous avons terminé la soirée dans un petit restaurant à l'extérieur de la ville .En revenant ,vers vingt et une heure , Estelle , dans la voiture me fit : < Je peux vous tailler une pipe ? > ...

;-)

post-68849-0-34664700-1346600201.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest nico91800nico91800

Belle suite, mais je ne vois pas les miniature...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.