Aller au contenu

Faites des rencontres coquines près de chez vous

Guest The Supervisor

Du sport en bonne compagnie

Recommended Posts

Guest The Supervisor

Je faisais du sport depuis quelques temps, dans mon club il y avait beaucoup de mecs, et seulement quelques filles. Deux étaient de mon âge. Il y avait une brune, que je voyais très peu, elle venait rarement aux mêmes entraînements que moi, mais quand elle venait c'était toujours un plaisir pour les yeux. Elle avait l'air de ne venir ici que pour le sport en laissant de côté les autres pour se concentrer correctement.

L'autre fille s'appelait Marie, elle était blonde, pas très grande, fine, avec des petites fesses bien rondes et des petits seins. Elle était donc très agréable à regarder, mais aussi très sympa. Elle avait eu l'habitude de n'être qu'avec des mecs, et avait eu droit à toutes sortes d'allusions sexuelles. Parfois je m'entrainais seul avec Marie, en dehors des séances programmées. On trouvait ça plus sympa et puis ça évitait d'avoir à supporter les mecs souvent lourds du club.

Je n'étais pas particulièrement attiré par elle, sauf quand je voyais ses petits seins pointer, donnant presque l'impression qu'ils allaient transpercer le t-shirt (elle ne portait pas de soutient-gorge quand elle s'entraînait), ou encore quand je me retrouvais à courir derrière elle et son joli cul bien moulé par son short. Avec ces visions en tête j'avais déjà fantasmer sur elle, mais sans réellement y penser.

Un jour, elle m'envoya un message en me proposant un petit entrainement comme d'habitude, le temps était plutôt bon, j'avais bien envie de faire du sport, je la retrouvai donc après le travail. Elle était déjà prête, je me dépêchai d'enfiler mon short, et hop sur la piste pour la rejoindre. On courut plusieurs minutes et fit une pause. Elle avait besoin de refaire ses lacets, elle se baissa et là je vis quelque chose d'inédit venant de Marie: elle portait un string, et il dépassait carrément au dessus de son short. Je ne pouvais me défaire de cette vision, pire encore, je m'imaginai agrippant ses fesses qui étaient séparées par le tissu du short qui s'était logé dans sa raie pendant qu'elle courait. J'étais tellement absorbé que je ne sentis pas mon sexe gonfler, avec le short ma gaule était visible, surtout que je portais rarement quelque chose en dessous. Marie avait fini avec ses lacets, elle se retourna et fixa immédiatement mon entrejambes en disant:

- "Et ben, j'aurais peut être pas du courir devant toi, ça a pas l'air de motiver que tes jambes...

- Ah euh... Pardon j'ai pas fait attention... Excuse moi

- Faut pas, c'est plutôt flatteur pour moi, et puis c'est une manière différente des autres pour me dire que tu me trouves à ton gout

- Pardon... Mais voir tes fesses comme ça... Ca ne m'arrive pas d'habitude

- Mes fesses ? Oh, je pensais que c'était moi tout entière... Dit-elle avec un air déçu très peu convaincant."

Mon regard se posa un instant sur ses seins, ils pointaient comme jamais, cela m'excita encore plus, il fallait que je fasse autre chose ou j'allais carrément la prendre sur la piste. Je parti en courant, comme pour continuer l'entraînement, même si je fis en sorte d'avoir une bonne distance de "sécurité" avec elle. Elle me suivit et nous avons fini l'entraînement sans dire un mot.

Chacun regagna son vestiaire, je pris ma douche évidemment nu, j'essayais de reprendre mes esprits et de me calmer en pensant à autre chose, mais mon sexe n'était pas du même avis. Je fermai les yeux et commençai a me masturber. Je pensais à Marie, de l'autre côté du mur, nue surement elle aussi, je m'imaginais la caresser... Soudain, on toqua à la porte, je tendis ma tête en dehors de la douche et je vis Marie, avec seulement une serviette autour d'elle, j'étais très gêné et devins tout rouge. Elle m'expliqua immédiatement qu'elle n'avait plus de savon et me demanda si elle pouvait emprunter le mien, je me retourna un instant, pour le prendre, elle s'était approchée et on se retrouva nez à nez, elle était quasiment nue devant moi, nu avec une gaule d'enfer. Elle me dit en regardant mon sexe:

- Je vois que t'es toujours dans un bel état, je ne voulais pas te brusquer tout à l'heure pardon... Je peux me faire pardonner si tu veux... Et puis ton sexe a l'air d'être rester sur sa faim...

- Euh.. Euh..." Je ne savais pas quoi répondre, j'étais tout excité mais aussi très gêné par la situation.

Elle n'attendit pas de réponse et agrippa mon sexe avec ses mains, pendant que ses lèvres se déposaient délicatement sur les miennes. On s'embrassait langoureusement pendant qu'elle caressait mon sexe.

Elle se recula un instant et me regarda avec l'air malicieux, elle tenait toujours mon sexe d'une main, et de l'autre elle ouvrit et laissa tomber la serviette qui cachait ses zones intimes. Je découvrais son corps magnifique, sa peau était pale, ses seins pointaient droit vers moi, je descendis mon regard et vis sa jolie toison blonde sur son bas ventre. Elle me demanda si ce que je voyais me plaisait, je lui souris et mes mains allèrent se poser sur ses fesses pour la rapprocher vers moi et l'embrasser.

Sa main qui était sur mon sexe s'agitait de plus en plus, j'adorais ça, je voulus lui rendre la pareille en glissant ma main entre ses cuisses et commença à frotter son sexe. Ses jambes n'étaient pas très écartées alors mes doigts se faufilèrent dans sa fente pour y trouver son petit bouton... Je le caressais lentement, elle avait l'air d'apprécier, ça se lisait sur son visage et se sentait quand mes doigts passaient sur sa vulve.

On continua à se masturber mutuellement pendant quelques minutes, l'excitation montait des deux côtés mais ce fut elle qui fit le premier pas pour passer aux choses sérieuses, et elle ne le fit pas en allant par quatre chemins: elle se mise dos au mur, sous la douche qui rendait son corps encore plus beau, je m'approchai d'elle, elle se serra contre moi, avec ses bras, puis sauta et plaça ses jambes autour de ma taille, sa bouche était à hauteur de mon oreille, elle me dit: "prends moi", je ne me fis pas prier, elle aida pour placer mon sexe à l'entrée du sien puis laissa son corps tomber dessus en poussant un petit gémissement.

Partager ce message


Lien à poster

Belle écriture. Je me suis cru un instant dans ma salle de sport ;-)

Ca donne envie de découvrir la suite tout ça.

Partager ce message


Lien à poster
Invité

Héhé,beau récit...

je ne suis pas sportif pour un sou,mais là je veux bien m'y mettre....

Partager ce message


Lien à poster

...vivre la rentrée, car on a prévue une petite mise en forme en couple et ça donne des idées pour des "afters", mais aussi des pendants et avants :aime:;-)

belle aventure, merci pour ce petit récit bien sympa

Partager ce message


Lien à poster

×

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.